Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Acheter

amazonfr.jpg amazonuk.jpg

 

Rechercher

Liens

En français:
Beans on Toast, site et forum francophones de référence
http://www.doctor-who.fr/images/boutons/001.jpg



En anglais:

http://2.bp.blogspot.com/_qN19cENfquw/Sl-y6-VJCbI/AAAAAAAAAXI/-8nuZXje2YE/S1600-R/th_gallifreybaselogo.pnggebannerad1.jpg



Liens divers

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  kronik.png

 

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  God Save the Queen

 

Game of Thrones

 

 

 

11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 15:10

C'est éventuellement là qu'a commencé l'un de mes nombreux problèmes avec la saison 4. C'est un sentiment, un sentiment qui me reviendra plusieurs fois au cours de la saison et qui comme tout sentiment sera à peu près impossible à retranscrire correctement en mots et à comprendre pour ceux qui ne l'ont pas ressenti.

Mais je l'ai quand même, ce sentiment de banalité mal placé devant cet épisode. Je l'ai trouvé... oui, banal. Et c'est pas normal, vu l'ampleur de ce qu'il s'y passe. C'est juste l'un des quelques évènements que l'on attend depuis que Merlin tout joyeux est arrivé à Camelot y a 4 ans de ça. Si quelqu'un qui se fiche de la série se retrouve obligé de regarder un épisode, au choix il prendra soit celui où l'épée sort du rocher, soit celui ou Arthur devient Roi. Donc merde, c'est important.
Mais changez le nom du mort et à 3-4 répliques près on le recase n'importe où cet épisode. Je sais pas, je m'attendais à ce que ça ait au moins ne serait-ce que la moitié de l'intensité du 305 par exemple (dans lequel personne n'est mort et qui m'a pourtant bouleversée au sommet).

Quant au fait que la magie se fait tacler bien plus violemment que d'habitude, ça ouvrait la porte à une fouille passionnante sur le sujet sur au moins une bonne demi-saison. Et c'est balancé à la poubelle avant même la fin de l'épisode. Certes, c'est toujours le cas. Mais ça devient chiant parfois.


Et en bonus ça m'embête de perdre Anthony Head et sa cour de poulets et autres jambons fumés. On va s'ennuyer à table maintenant.

Mais d'un côté, rarement un épisode n'aura aussi bien porté son nom dites donc: aujourd'hui c'est le jour de l'année où il ne fait pas bon être un relatif à Thutur, décidément. Pourtant ça enchante plutôt les paysans tout ça, ils ont l'air bien joyeux de fêter l'anniversaire de la mort de la Reine - ou peut-être de la naissance de son rejeton, rejeton qui vraisemblablement est né un 29 février vu qu'il ne fête son anniversaire qu'une fois tous les 4 ans.

Et vu qu'ils savent comme ça va me manquer, ils ont le bon ton d'ouvrir l'épisode par un dernier goinfrage d'honneur pour notre Roi, et déjà je suis toute nostalgique

Adieu volaille, Adieu pinard...


Notez que c'est tout à fait génétique, cette art de la ripaille. Quand Arthur mange une pomme, lui aussi a une classe folle. Manque plus qu'à le mettre dans un four et ça fait un superbe cochon rôti.

Il lui manque juste le petit doigt en l'air et il est bon pour le Country Club


Quoi qu'il en soit, il l'avale, sa pomme. Parce que ces gens n'apprennent jamais rien, et que pendant que tout le monde s'affole pour les couteaux personne ne se souvient que c'est toujours de la pomme que viennent les ennuis (ah làlà, décidément, y a à revoir niveau mythes légendes et autres contes de fées, jvous jure).

Tout ça donne en tout les cas l'occasion à Bradley de nous ressortir sa panoplie de mec bourré/drogué/blessé (c'est un costume multi-fonction), et les scénaristes d'en profiter pour lui sucrer le futal parce que le Torse ne suffit plus. Bon. Si vous voulez. Mais pas trop tout de même, je ne vais pas être une grande fan des fesses à Thutur je crois.

Ce qui est mignon par contre, c'est que malgré cet état de vieille chaussette qui pousserait quiconque à se jeter directement au plumard et à oublier le monde jusqu'au matin, Arthur décide quand même d'aller voir papa. Certes, il doit plus trouver ça mignon avec le recul puisque ça finira par coûter la vie à papounet mais avant qu'on le transperce, Uther avait quand même une sacrée allure pour un Roi fou

Comment il roxe, le légume!



Et c'est là qu'arrive le drame tant attendu: le méchant pendant la bagarre a le toupet de faire un trou dans la belle chemise à Uther. Trou doublé d'une grosse tâche en plus de ça. Foutue, la chemise, espèce de sagouin!

Avant d'en arriver aux conséquences de cette chemise trouée, attardons-nous à nouveau quelques instants sur les gardes de Camelot: c'est étonnant n'est-ce pas, que y en ait pas un seul qui ait déboulé malgré tout le raffut qu'ils ont fait. Je sais, le chauffeur de taxi-lanceur de couteaux en a assommé 2, mais y a pas vieux de ça Uther il avait 18 gardes pour l'accompagner des chiottes au lavabo. Enfin globalement, ils sont marrant les gardes de Camelot: quand t'as envie qu'ils t'oublient, ils entendent une mouche péter à l'autre bout du châtal et quand ça t'arrangerait bien qu'ils te visitent même un David Guetta en pleine forme sous le plumard ne saurait les réveiller.

Quoi qu'il en soit, la chemise est trouée et Arthur est dans tous ces états, tout en étant toujours drogué, tout en étant très secoué, parce que un peu il a failli mourir et parce que surtout niveau trous y a pas que la chemise qui a subi, y a aussi son papa étendu dans ses bras. Alors avec tout ça, il essaye désespérément d'avoir une réaction un peu cohérente mais il n'y arrive pas, et moi, j'aime ça dans ce genre de scènes quand les bonhommes ils arrivent plus à penser droit et que ça ne ressemble à rien; ça m'atteint beaucoup plus que les traditionnels hurlements de désespoir et autres geysers lacrymaux.
S'il y a besoin d'artifices pour ça alors que Watson se mange un vélo, qu'Arthur mange une pomme de trop, je m'en fiche, j'adore le résultat.

Et j'adore aussi ce moment juste avant que ça coule, quand ils ont l'air d'être entrain d'essayer de se rappeler comment on pleure.

C'est le moment où on a une méchante envie de câlin, aussi *hug*



Une fois Arthur un brin dessaoulé, c'est sans surprise qu'il se tournera avec empressement vers la même solution que son papa l'an dernier dans une situation similaire: la magie. Sauf qu'entre temps Merlin a grandement développé son don naturel à faire compliqué quand y aurait moyen de faire simple: Arthur lui a implanté l'idée de sauver Uther via la magie, il le fera de toute façon, y a plus qu'à trouver la méthode. Et de toutes les méthodes disponibles, il va en chercher une super tordue quand même. Parce que Merlin peut rentrer sans trop de soucis dans la chambre du roi, il lui suffirait de s'y glisser, de balancer les 3 formules qu'il prévoit de faire dire à Papy Emrys et le lendemain matin, miracle, le Roi va mieux. Il aurait même été couvert par le médecin qui aurait caché le fait que la magie était impliquée - puisqu'à ce moment là notez bien que l'idée d'utiliser la guérison pour redorer le blason de la magie ne lui avait pas encore traversé l'esprit, même en courant. C'est donc sans même avoir cette idée derrière la tête qu'il a pondu cette histoire foireuse de papy à aller repêcher dans la forêt, bon sang, ce gamin est une catastrophe sur pattes.


Un plan bordélique est bizarrement on ne peut plus classique dans la série, donc on va enjamber grandement: Merlin monte son plan, Morgana s'en mêle, en attendant que ça se passe on en profite pour ridiculiser Arthur "hue dada" Pendragon, Gwen continue de se plier en 4 pour le gars qui a brutalement fait assassiner son père, le plan de Merlin foire et la magie est toujours aussi pourrie au royaume de Camelot.

Là où on varie par rapport à d'habitude c'est que (le Roi meurt mais c'est presque anecdotique là tout de suite) pour une fois, le plan de Morgana fonctionne. Sans rire - je sais qu'on croirais à une blague en lisant ça comme ça, mais non non, ça fonctionne pour de vrai! A voir sa tronche, elle a du mal à y croire elle-même

Notez que je trouve Katie vachement jolie dans cette scène



Bon, c'est bien: elle a quand même l'intelligence d'avoir l'air un peu secouée par l'évènement, et ça m'aurait beaucoup choquée si ça n'avait pas été le cas: mine de rien, elle vient quand même non pas juste de perdre son papa, mais de tuer son papa. Ils étaient pas toujours super d'accord sur tout (bah, c'est le propre de tous les ados ça hein) mais quoi qu'elle en dise il l'a quand même un peu élevée et dans les grandes lignes, on a déjà vu plus à plaindre comme enfant. Ca valait bien un air un minimum chagriné tout de même (Morgana envoie la sauce cette année: en trois épisodes elle a réussi à tuer rien de moins que sa soeur et son père. Que des broutilles donc).

C'est ainsi qu'un Roi meurt et qu'une couronne change de tête, sans que ça ne vienne perturber trop longtemps notre petit monde à qui il faudra environ 3 minutes avant de reprendre leur bonnes vieilles habitudes, suivant l'exemple de Gaius qui s'est empressé de remonter le moral de Merlin en lui présentant comme toujours le bon côté des choses: hé gamin, bonne nouvelle, maintenant tu sers un Roi, plus un Prince!

Ca te fait une super chouette couronne à astiquer!


Et puis un Uther en moins ça fera aussi un bien fou à la réserve de bouffe du châtal, quelque part.
Ou pas.
Parce que les premiers mots en tant que Roi d'Arthur à son laquais seront quand même, grosso merdo "Comment je crève la dalle, t'es bon pour aller me préparer un taille de petit dej' gars!"



Mais c'était drôlement joli tout de même ce plan devant la salle du trône au lever du jour. Je crois que je l'aime même mieux que celui où il se fait officiellement poser la couronne sur la tête. Du coup je vais décider que dans mon monde l'épisode s'arrête là: sur cet instant où Arthur termine sa nuit de veille du corps qui marque officiellement la fin de son deuil (ils font ça vite dans leur coin), et ouvre la porte sur ce nouveau jour où enfin il est Roi, où enfin il est maître de ses choix, et où de choix il fera justement le tout premier:

"You are a loyal friend, Merlin"

Partager cet article

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans Merlin (Reviews)
commenter cet article

commentaires

Sunjin 15/04/2012 19:50


Bon, je me rallie à ta cause car bon j'avoue en lisant ton message avoir fait de violenbts autant vains efforts pour me rappeler l'épisode en question... c'est un signe qui ne trompe pas que
cette absence de souvenir, du coup, je suis allée repêcher mon comm, pas follement enthousiaste non plus http://series-addict.forumouf.com/t1511-merlin-403-the-wicked-day...


 


et même que j'ai pris quasi lea même caps d'ARthur que toi XD


 


sibnon oui hélas en terme d'émotion et d'intensité, ça fait plouf...