Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Acheter

amazonfr.jpg amazonuk.jpg

 

Rechercher

Liens

En français:
Beans on Toast, site et forum francophones de référence
http://www.doctor-who.fr/images/boutons/001.jpg



En anglais:

http://2.bp.blogspot.com/_qN19cENfquw/Sl-y6-VJCbI/AAAAAAAAAXI/-8nuZXje2YE/S1600-R/th_gallifreybaselogo.pnggebannerad1.jpg



Liens divers

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  kronik.png

 

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  God Save the Queen

 

Game of Thrones

 

 

 

27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 15:25

    Bon, dites-moi, ça me rappelle quoi ce monastère?? Parce qu'à chaque plan sur la chose toutes mes cellules me huuuurlent que ça devrait me rappeller un truc (non, pas le Mont St Michel) mais impossible de trouver quoi! (c'est zoli en tout cas)
edit pré-postage: nan mais si ça y est, je sais, c'est le dehors de caerphilly. Merlin toussa...


    Et sinon, si, je sais!!! (attention, c'est mon quart d'heure théories pourries. Si vous ne voulez pas de mes théories pourries, vous pouvez passer directement à la vignette).
La Amy qu'on se coltine depuis le début de la saison est un double What a Face. (ben quoi? je les ai entendues s'élever jusque dans mon salon, les "c'est le double Docteur qui se fait griller dans le 601!" (j'admets que l'idée m'a aussi effleurée mais ça colle moyen avec la régénération je crois. Ou pas, en fait je sais pas de quoi est capable un doppelgänger de Time-Lord scratch)) alors du coup, si tout le monde dit lapin, j'ai forcément envie de dire canard. Donc moi je dis que le double c'est Amy, ce qui explique pourquoi le Docteur en sait beaucoup plus que prévu sur les Gangers, et qu'il regarde Amy bizarrement dès qu'on aborde la question, et qu'il lui rappelle qu'elle doit penser à respirer, des fois que ça lui soit sorti de la tête; et SURTOUT ça explique pourquoi Amy se change genre jamais depuis le début de la saison - à l'exception notable des collants rose mais ils étaient prévu pour septembre les collants rose. Je parie que le 6.09 verra le retour du pantacourt et de la chemise à carreaux xD. (ah pi on a aussi 5 minutes de tailleur dans le 6.02, 5 minutes pendant lesquelles elle disparaît et où on apprend qu'elle rêve... mouais bof, bancale ma théorie. Mais de toute façon, j'ai peut-être l'air bête mais je trouve ça quand même bizarre qu'Amy Pond, qui serait pas contre se changer 12 fois par épisode, ne se soit quasiment jamais changée depuis 4 mois. Moi je dis que ça cache un truc cte chemise. D'autant qu'on insiste pour nous dire que la machine reproduit les vêtements, des fois qu'on n'ait pas vu... c'est peut-être simplement pour qu'on pense à identifier les 2 docs d'après leurs godasses, ou bien c'est un peu plus que ça. Melyssa ou comment développer une théorie d'après une chemise à carreaux).
    Ça explique même le test de grossesse tiens! (je sais pas encore pourquoi ça l'explique mais je suis sûre qui a moyen de moyenner. Disons que la vraie Amy est enceinte, la fausse non, d'où le fait qu'elle ne va pas prendre un gramme de la saison, la garce). Et du coup Amy roupille sous la surveillance de la Eyes Patch Lady, et.... quoi, il faut que j'arrête?



gangers-av-7.jpg   Oui bref, donc. Sinon, quoi de neuf?? Ah oui, un épisode! Si on passe devant en courant on s'aperçoit pas forcément qu'il est neuf tellement on a jeté de morceaux d'anciens épisodes dedans, de l'ancienne série jusqu'aux Siluriens de l'an dernier, mais au moins on pourra pas dire qu'il aura volé sa dénomination d'épisode "classique". Base under siege, l'homme est le pire ennemi de l'homme, le Docteur est une vraie nouille, toussa toussa...
    Et j'admets que je n'attendais pas grand chose de cet épisode; déjà parce que le double 4&5 est souvent pas gégé, à l’exception de l'an dernier (ils nous ont un peu mis le brin dans nos habitudes niveau organisation-de-la-saison, mais n'empêche) et SURTOUT - et pour une fois j'ai rejoint pas mal de monde sur ce point - parce que c'est du Matthiew Graham. Le coupable de Fear Her (et de LoM aussi mais là c'est Fear Her qui me chagrine). Forcément j'y allais un peu à reculons quand même.
    Fait que du coup, les effets combinés d'une attente au ras les pâquerettes et d'un épisode finalement pas aussi mauvais que prévu, ben ça fait que je me suis bêtement fait avoir. Et que je l'ai trouvé plutôt cool à ses heures, cet épisode. Avec quelques longueurs inutiles par ci par là, comme c'est presque toujours le cas dans les doubles, mais c'était vraiment "pas si pire". En même temps, partant avec Fear Her comme base, on pouvait difficilement faire pire, mais quand même. Ce qui ne pas évidemment pas empêchée de rencontrer quelques petits problèmes en route.

    Problème principal: j'ai eu un bon malaise avec la bande de bras cassés qui gère le bazar et avec leurs doubles. D'abord, ils sont trop nombreux, dans pas assez d'espace, et c'est franchement bordélique à voir et à suivre. D'autant qu'une partie d'entre eux ne sert à rien donc... Ensuite, ils ont à peu près tous des bons gros accents du Nord qui, allez savoir pourquoi, me font toujours marrer donc forcément on est moins dans le dramatique quand on se marre pour rien dès qu'ils ouvrent la bouche (à exception notable de l'écossais. Je sais même pas lequel c'est mais je suis à peu près sûre d'avoir entendu un écossais dans le tas). Donc avec tout ça, quoi qu'il arrive, ils partaient pas franchement gagnant les cocos.
    Et puis bon, ils ont aussi quand même un léger souci de cohérence ces gens là. Qu'on parte d'un stéréotype pour l'affiner et en faire un personnage, c'est cool, mais... faut l'affiner et en faire un personnage. Et puis ça serait bien qu'il y ait un minimum de logique dans leur tournements et retournement et tripletournement. Là, basiquement, on met un bonhomme qui crie "blanc" à droite et un qui crie "noir" à gauche, et ils vont pas se demander quelle couleur ils préfèrent, ils vont se contenter de suivre celui qui crie le plus fort. Et les voilà donc qui voltent et qui virevoltent à tout bout de champ, et du coup non seulement on n'y croit pas mais en plus on sait qu'il suffit qu'ils se croisent pour changer de camp, même pas drôle. Vous mettiez directement tout le monde là où ils devaient être et non seulement ils gagnaient en crédibilité, mais en plus on pouvait économiser un épisode.
    C'est quand même triste pour Jennifer. Elle a eu droit à une très jolie scène de "I am me", et c'est beau, ce moment où elle se cogne la poitrine et redevient "stable". Et puis chouette bonding avec Rory, un peu bizarre mais au moins ça rendait Jennifer... humaine. Plus humaine même que les vrais humains de sa bande, en fait. Et on n'est guère étonné que Rory l'infirmier soit si prompt à faire copain-copain avec elle (avec un agréable petit goût de "bien fait pour ta poire, Amy" tout à fait savoureux). D'autant que ça le connait bien à lui, de vouloir jouer les êtres humains quand on n'est rien d'autre qu'une copie. Il a eu 2000 ans pour comprendre les gens comme Jennifer.
Mais ils ont à mon goût complètement saccagé le personnage sur la fin et je me retrouve à prier pour la solution miracle qui la réhabiliterait en deuxième partie...

    Et puis on a notre bande à nous, dirigée par un Docteur qui en gros sait déjà TOUT ce qui s'est passé avant et pendant "l'heure trou noir" et qui ne s'est pas encore dit que peut-être s'il expliquait un peu tout ça à ses nouveaux copains ils y verraient plus clair mais d'un autre côté y aurait plus d'épisode donc gagnons du temps et allons jouer au petit chimiste (et faut être quand même franchement couillon pour aller mettre sa main dans la marmite...sérieusement, il l'a fait exprès, il en voulait un aussi de double. C'est forcément volontaire. Il est pas SI couillon que ça si? En plus c'est nul ça nous évente d'emblée de cliff de fin. Et même si on avait été faire pipi pendant cette scène, il aurait vraiment fallu le vouloir pour ne pas décoder les trust me lancinants qui sortaient de la bassine. Le suspens est ébouriffant Rolling Eyes).
    Enfin c'est pas si grave, on hérite d'un 2e docteur né d'une baignoire Cylon et ça a tout pour être marrant ça (qu'est-ce qu'on se marre dans ce monastère!), vu que le Docteur n'a jamais été foutu de se pifrer lui-même. Avec un peu de chance l'un des deux pourra se consacrer entièrement à la surveillance d'Amy histoire de l'empêcher de passer le temps en accumulant les âneries.

    Parce qu'il faut quand même pas être une flèche pour aller se coller un doigt dans la bouche quand on vient de te dire que ce doigt était couvert d'acide, entre autres boulettes. Enfin, c'est Amy quoi. Amy qui n'en fait qu'à sa tête. Amy qui fait tourner le monde autour d'elle plutôt que d'écouter le reste du monde; ce qu'il a à dire ne l'intéresse guère. Amy par ci, Amy par là, encore et toujours Amy. Il faut que je l'admette, je commence à avoir un petit souci avec Amy. C'est pas tellement le personnage en soi, dans l'ensemble je l'aime bien Amy, même si ça ne sera jamais ma compagne préférée (j'adore Little Amelia par contre). C'est pas l'actrice non plus, parce qu'autant elle avait de vraies grosses faiblesses l'an dernier, autant cette année elle s'est nettement améliorée. C'est juste que... qu'on en a fait beaucoup trop, trop vite avec Amy et que ça a sérieusement accéléré le phénomène de saturation pour ma part: après à peine une saison et demi, j'ai déjà l'impression d'en avoir fait le tour. Et pourtant ça a tout l'air qu'à nouveau la saison va tourner autour d'elle et ... Trop d'Amy tue Amy xD (alors imaginez si on finit avec 2 Amys!!)

    Et donc je suis bien contente tout de même que l'épisode se soit cette fois un peu plus centré sur Rory (qui, champagne! n'est pas mort. Il lui reste une partie pour rattraper le tir cela-dit xD). Déjà parce que j'aime beaucoup Rory, beaucoup plus que sa chère et tendre, mais aussi parce que même si on s'inquiète rarement de le développer plus que ça, tout occupé qu'on est à lui coller dans les pattes tous les effets comiques qui nécessitent de faire passer quelqu'un pour un noeunoeud, ce personnage a pour le coup une vraie profondeur qui me donne bien envie de sortir la pelle et d'aller creuser - et je ne parle pas simplement de ses 2000 ans dans le carafon qui eux sont toujours en suspension.
Donc en mettant Rory au milieu de l'histoire, l'épisode a gagné chez moi une flopée de points. Même s'il doit encore une fois se débrouiller avec pas grand chose. Mais ça n'est pas nouveau que Rory arrive à être intéressant même alors qu'on ne lui donne quasiment rien pour ce faire. Imaginez ce que ça serait si on lui donnait ne serait-ce que la moitié de ce qu'on donne à Amy...

 

    Pour la semaine prochaine (euh, hum, demain en fait le temps que je poste xD), je prévois une bonne 20 aine de gros plans sur les pieds du Doc et un double Rory créé uniquement pour le plaisir de le tuer en le faisant fondre dans la cuve à acide lol!


(bon peut-être pas le double Rory mais pour le plan sur les pieds je maintiens)


doublefleche2

6.04 - The Doctor's Wife  
6.06 - The Almost People
Accueil  -  Sommaire de la catégorie

Partager cet article

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans [Episodes] Doctor Who
commenter cet article

commentaires

Lolotte 03/06/2011 00:10


Ben dans l'ensemble j'ai bien aimé la saison 5 aussi je crois. A part les Silurians qui m'a absolument pas intéressée, et les Anges sur lesquels j'ai vraiment bloqué la première fois et que
finalement j'aime bien maintenant (mais les Anges c'est le moment où j'avais fais ma coupure dans le visionnage à cause de mon faux départ pour l'Irlande qui m'énervait...)

La saison 5, c'est celle d'Amelia, de Van Gogh, de la fin de saison où pour une fois on t'élimine pas le Docteur/le compagnon. Et puis c'est la saison de Matt Smith, que décidément j'adore et qui
est en passe de me faire temporairement oublier Eccleston et Tennant... (m'enfin, faut dire qu'en parallèle, là, je mange du Casanova et du Blackpool ^^)

Et puis j'ai remarqué que ma réception d'un épisode dépend énormément de mon état d'esprit lors du visionnage, si je suis trop fatiguée, je n'arrive pas à en profiter pleinement.

De toute manière je change toujours d'avis en cours de route :D (heureusement, parce que pour l'instant je suis mitigée, alors comme ça quand je regarderais de nouveau la saison, je vais plus
apprécier !)

Par exemple j'ai revu les pirates, et j'ai adoré finalement ! Juste pour les regards languissants de Rory !


Lolotte 01/06/2011 22:41


J'ai pas super accroché sur cet épisode... En fait je crois que depuis que Moffat est aux manettes, je n'accroche pas sur les doubles-épisodes ; ni sur ses épisodes à lui (par contre j'aime bien
ses doubles épisodes à lui ^^). Les rares épisodes de Moffat détonaient dans l'ère de RTD, ce qui les rendaient différents du reste et donc appréciable, mais là une grosse intrigue de Moffat, ben
je trouve que chaque histoire en perd sa particularité (comme pour ce qu'on disait sur Amy l'autre jour, trop c'est trop) (je sais que cet épisode est pas de Moffat, mais je viens de comprendre ce
qui me bloquait).
Bref, pas transcendant, des petits moment marrants (le Tardis qui s'enfonce notamment), un Rory qui s'émancipe et ça fait du bien ! Il s'éloigne définitivement du "Mickey" d'Amy qu'il était
parfois...
En fait ce que j'ai aimé dans cet épisode, c'est surtout le Confidential :p Matt est sa marionnette blaireau, toute l'équipe qui se balade avec des bouillotes tellement il fait froid, la recherche
des différents lieux de tournage... très sympathique ! L'année dernière je n'avais pas vu tout les Confidentials (juste le 1er et le dernier en fait je crois) et là je n'en loupe pas un, c'est
vraiment intéressant !

Merci pour la review ! (l'épisode ne t'as pas inspiré de créa ?)


Melyssa in the Attic 02/06/2011 09:02



ben même si j'avais voulu j'aurai pas eu le temps de faire des  créas de toute façon


Bon moi ça va, j'ai pas de souci avec les doubles épi (ou plutôt si, mais c'est le cas déjà depuis le tout premier double avec les Slitheen lol). Quoi que l'an dernier y a eu 3 doubles et j'en ai
adoré 2 sur les 3 (mais oui j'ai adoré la saison 5, je suis fière d'être seule au monde *poy* ).


Et puis comme je le disais j'ai 0 soucis à sortir de l'arc de la saison pour regarder un épisode donc j'ai pas non plus ce souci avec l'intrigue principale que vous êtes plusieurs à avoir, je
suis plus dans le côté fun que dans le côté "faisons-en une thèse universitaire", je prend comme ça vient MDR. En fait y a juste Amy qui me gonfle, pour le reste ça va bien.


Pour cet épisode pour moi le souci principal restait quand même Graham, on voit qui a plein de soucis qui viennent pas tant de l'histoire en elle-même que d'une écriture relativement "maladroite"
dans le contexte. C'est ... les éléments sont bons mais la construction est bancale, et les tics de Graham collent pas du tout à DW je trouve.