Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Acheter

amazonfr.jpg amazonuk.jpg

 

Rechercher

Liens

En français:
Beans on Toast, site et forum francophones de référence
http://www.doctor-who.fr/images/boutons/001.jpg



En anglais:

http://2.bp.blogspot.com/_qN19cENfquw/Sl-y6-VJCbI/AAAAAAAAAXI/-8nuZXje2YE/S1600-R/th_gallifreybaselogo.pnggebannerad1.jpg



Liens divers

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  kronik.png

 

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  God Save the Queen

 

Game of Thrones

 

 

 

25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 13:37

Vi, je sais, je suis en décalage horaire et j'ai sauté par dessus le 6.10. C'est que 1) j'avais pas le temps et 2) j'avais pas envie. Et vu que la raison 1 est toujours d'actualité, on va faire court pour cet épisode (quant à la raison 2, en réalité pour tout vous dire j'ai la tête à Merlin en ce moment pendant mon "fangirl time" xD (et quand on sait que votre humble hôte est quand même allée manger un menu enfant au Quick hier juste pour récupérer le cadeau Merlin... silent ))

Bref, taillons dans le lard et allons directement à l'essentiel. La foi. (sachant qu'avant ça je me suis faite balader par leurs histoires de peur pendant un brave moment xD)

Je ne sais plus si on est allé creuser autant du côté de la foi depuis Gridlock. Et c'est amusant comme sur cette 2e moitié de saison les épisodes se vident de leur côté "histoire de la semaine" pour n'être plus qu'un prétexte pour aller piocher dans la Grande Boite à Thèmes Profonds et faire faire un peu d'introspection à nos petits copains.

Une demi saison de fouille archéologique dans les psychés d'Amy, Rory et du Docteur. Je crois que j'aime bien, même si ça peut devenir épuisant, à la longue. C'est chouette aussi de temps en temps un peu de légèreté, je comptais sur Gareth Roberts hier soir pour lever un peu le pied niveau couches et sous couches...

Quoi qu'il en soit, trop classe cet hôtel. D'une mocheté sans nom, rempli de couloirs improbables, c'est le genre d'hôtels que j'adore - sans rire. Petite, j'adorai ce genre d'hôtels assez grands et bordéliques pour s'y perdre et pour jouer à la vieille maison dont chaque pièce recèle un secret. Alors forcément, un hôtel avec des gorilles dans les chambres, je me serais éclatée xD. Je sais pas ce qui aurait eu dans ma chambre à moi mais je doute d'avoir envie de le savoir. Tout comme je n'ai pas envie de savoir ce qu'on trouvait dans celle de notre Time Lord.


Parce qu'évidemment on ne pouvait pas voir ce qu'il y avait dans la chambre du Docteur, d'abord parce que quelque part, c'est pas tellement intéressant, et puis ça serait balot d'écorner aussi bêtement un coin du mystique qui entoure le Docteur. Mais aussi parce que tout de même le monsieur est un Time Lord de 900 ans et des brouettes: je ne doute pas que niveau peurs c'est pas ce qui  manque mais je me dis aussi qu'il y a des chances pour que la plupart d'entre elles soient complétement inaccessibles à nos petits cerveaux d'humains mortels donc pour quoi faire?
D'autant que l'important ici n'est pas ce qu'il y a dans la pièce mais simplement le fait que le Docteur a encore assez de foi en "quelque chose" pour avoir le droit à une chambre (je jouerais mes jetons sur une foi en ses compagnons)

A l'inverse on apprend de Rory et de son absence de pièce non pas qu'il n'a peur de rien, mais qu'il n'a foi en rien. Ou du moins, pas ce genre de foi. C'est terrible ce que ça peut détruire en vous, 2000 ans à jouer les tupperwares. Il ne pourrait même pas avoir foi en Amy puisqu'elle se repose entièrement sur le Docteur et que s'appuyer indirectement sur le Docteur, ça Rory il peut définitivement plus (et puis bon, il a tué sa femme la semaine dernière aussi, ça doit parasiter un peu quelque part xD)

Amy est donc la seule à avoir la foi, sans surprise. Et on se doute très rapidement de ce qu'elle trouvera dans sa chambre, mais là encore l'intérêt est surtout de la coller elle-même en face de tout ça. Le problème de la foi d'Amy, c'est qu'elle  la paralyse dans l'attente et blablabla (on gagne du temps, vu que ça fait environ 200 fois qu'on nous explique comme Amy est déglinguée, pourquoi comment toussa toussa)
Mais le contexte a l'avantage de coller une nouvelle claque dans la tronche du Docteur, qui douille comme rarement cette année. Ca va faire un an qu'on s'applique à le faire tout doucement descendre de son piédestal, à nous le montrer faillible et imparfait, capable d'erreurs tragiques et... et bien, souffrant d'un complexe de supériorité plus gros qu'un ballon de montgolfière. Mais cette semaine on ne se contente pas de mettre les pieds dans le plat, on y saute joyeusement à pieds joints histoire d'en mettre partout.

Et c'est important de le remettre à sa place de temps en temps. Pour les spectateurs je veux dire. Je ne vous cache pas que depuis quelques épisodes, ma propre relation avec le Docteur a changé. Je l'ai même carrément détesté pendant quelques minutes la semaine dernière. Mais c'est bien. C'est vraiment bien. Parce que moi aussi, à la longue, j'aurai tendance à le prendre pour un Dieu. Ou à croire que parfois je pourrais le comprendre, d'un humain à l'autre, alors que ce n'est pas un humain. On oublie. On fait comme Amy.
Et dans le même temps ça n'est pas que nous mais c'est aussi le Docteur lui-même qu'on met face à tout ça. C'est à dire que le Docteur, il comprend vite mais faut lui expliquer longtemps. C'est pas le premier fiasco qu'il provoque cette année (et l'an dernier aussi d'ailleurs) à force de se prendre pour le Maitre suprême. Et s'il avait plus ou moins conscience que le problème revenait ponctuellement, il met du temps à accepter que c'est parce c'est lui qui le provoque. Parce qu'il est dépendant: c'est un drogué du foutoir intergalactique xD. Il ne peut pas faire les choses discrètement, il faut que ça soit grandiose, il faut qu'il puisse faire de grands discours (il adore ça Eleven, les grands discours), il faut qu'on le remarque. Et il lui faut un public permanent pour l'admirer, l'applaudir, pour que sa Grandeur puisse exister dans leurs yeux... on pouvait difficilement trouver meilleure cliente qu'Amy Pond.

Alors, c'est bien, il l'a réalisé, et il l'a sauvée. Il en a sauvé une... jusqu'à la prochaine. Qui aurait pu être Rita, dans une autre vie. A qui il prend soin de dire "si tu viens avec moi, je vais recommencer à jouer les Rois et je vais mettre ta vie en danger sans arrêt juste pour le plaisir de te sauver, et te pousser à prendre des risques absurdes, et détruire tout ce à quoi tu tiens. Tu vieeeenns????"
Il ne peut pas s'en empêcher, mais il en est de plus en plus conscient. La remise en question n'est pas finie pour le Docteur: il est allé beaucoup trop loin pour pouvoir revenir en un demi épisode. Ca lui a déjà coûté cher mais à mon avis, il a pas encore tout à fait fini de payer. Autant dire que je m'attends à ce qu'il en prenne plein le ratelier dans le final 113-80ccb

 

Et je suis sûre que ça veut dire des trucs pas très glorieux sur mon état mental xD, mais j'adore qu'on torture le Docteur . Alors avec la saison 6, je suis gâtée. On nous le crie jamais dans la tronche, mais quelque part là-bas au fond, il en prend un peu pour son grade dans chaque épisode. C'est un peu ça, cette saison, en fait: on nous joue la mélodie de River à fond dans les hauts-parleurs pour masquer le bruit de la chute du Docteur. C'est que c'est long, de remettre un Time Lord à sa place. Ca serait bien trop grotesque de faire ça en un seul épisode donc on nous l'a minutieusement étalé sur plus d'une 10aine. Et on nous le dépouille tout doucement... un travail tout en finesse et en subtilité. Et nous, braillards que nous sommes, sommes bien trop occupés à gueuler sur River et ses passages en pointillés pour se demander si on ne rate pas un truc important...

 

Quant à l'autre détail de l'épisode, le départ d'Amy et Rory... Je sais que ça en a attristé plus d'un mais de mon côté va plutôt bien je dois dire Embarassed (pourtant je suis pas insensible, je vous jure, j'ai pleuré devant le Roi Lion étouétou! )

Même pas une larmichette mais il faut dire que je m'y attendais un peu, vu l'épisode de la semaine dernière (euh, fin, y a 2 semaines du coup). Certes je l'attendais pour dans 2 épisodes mais c'est vrai aussi que les voir traîner encore 3 semaines dans le TARDIS sans raison m'aurait paru aussi mal venu que les voir se gausser de la perte de Melody depuis 1 mois (bon y riaient p-ê pas mais ils ont pas trop pleuré non plus hein)

Après s'y attendre ça n'empêche pas d'être ému mais je dois reconnaître que dans mon cas je suis plus satisfaite que triste - pas dans le sens que je suis contente de me débarasser d'Amy hein, d'autant qu'on pert aussi Rory et que je l'aime beaucoup - mais parce qu'après tous les départs en fanfare des précédents compagnons, je trouve ça beau, cette évidence, cette simplicité de surface qui masque une vraie profondeur dans le geste. Non vraiment, je trouve ce départ joliment mené et touchant mais... j'étais pas du tout dans le registre du larmoyant (ce qui est bien. Parce que je vous dit pas le mal de tête que je me suis tapée après l'épisode de la semaine dernière)

(bon après le fait qu'ils aient encore tellement de bazar en suspens que je m'attends gros comme une maison à ce qu'ils nous reviennent dans la tronche comme un boomerang avant pas longtemps ça doit jouer aussi xD)


 

A part ça, ce qu'il y a de cool dans cet épisode c'est qu'il nous jette plein de nourriture pour relancer la théorie des 2 Docteurs. Jusque là en gros on n'avait que le fait qu'il avait vu Le Lauréat, et puis qu'il avait plus vu le Lauréat. Maintenant on sait aussi que le Docteur qui déteste les pommes adore les pommes et que le Docteur incapable de finir un rubik's Cube te finit un cube en 3 minutes. Et vu qu'on nous a fourni quand même pas mal d'ouvertures de pistes pour décider de ce que sera ce 2e Docteur, c'est cool, ça occupe le débat "moi je dis que c'est un ganger/ mais moi je te dis que c'est un teselecta/ pfff, vous y êtes pas du tout, c'est un Tensa!!/ Mais non, c'est juste le Docteur de dans 200 ans! / Ben ouais mais pourquoi il aime les pommes alors?"

 

doublefleche2

6.09 - Night Terrors
 
Accueil  -  Sommaire de la catégorie

Partager cet article

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans [Episodes] Doctor Who
commenter cet article

commentaires

Lolotte 25/09/2011 17:10


Arf, j'ai pas de Quick dans le coin je crois !


Lolotte 25/09/2011 16:54


Les personnages de Moffat portent bien le manteau long de toute manière :p
T'as eu quoi comme cadeau au Quick ? Le carnet ou le jeu de cartes ? ^^


Melyssa in the Attic 25/09/2011 17:01



Le jeu de cartes!! le Roi Uther, il est trop classe! (alors que Morgana elle a une tête de gnou franchement je sais pas qui a choisi la photo mais il devait pas l'aimer pour choisir celle-là xD)


 


(Oh tiens, une préquelle pour le 613 j'avais zoublié)



Lolotte 25/09/2011 16:33


Pfouuu, cet épisode m'est passé complètement au dessus... J'en avais rien a faire de l'intrigue de l'hotel, même si c'était bien trouvé, bien joué tout ça... mais à partir de la chambre d'Amy et le
Docteur qui se fait démonter, j'ai beaucoup aimé :D (et j'étais bien contente qu'il s'en prenne pour son grade, ce grand dadais !)
Le départ des Ponds ne m'a pas vraiment touchée, parce que c'est évident qu'il vont revenir, et puis bon, j'en ai un peu ma claque par moment d'Amy. Même si j'aurais bien aimé explorer les
nouvelles relations entre le Docteur et les Ponds après l'abandon de la vieille Amy il y a deux épisodes.
De toute manière, le gros problème de cette saison c'est la continuité des épisodes : les personnages n'agissent pas en conséquence des épisodes précédents, leurs relations sont presque les mêmes
qu'en fin de saison 5 alors que bon, niveau famille il s'est passé un tas de chose.

Sinon, je suis pressée de voir l'épisode de Craig ! Je pense qu'il va être rigolo et j'ai besoin de rigoler !

Merci pour cette review !


Melyssa in the Attic 25/09/2011 16:44



Moi j'en ai ma claque tout le temps d'Amy mdr


 


Quant à la family laife des Pond, ça y est j'ai lâché l'affaire, je m'en fous maintenant. Je me trouvais nouille à dire la même chose et à râler pareil à chaque épisode (jveux dire, ça n'allait
rien changer à part que je gaspillais ma propre énergie) alors j'ai décidé de laisser courir lol. Maintenant je ne m'intéresse qu'a Eleven qui lui est tout le temps en mouvement, et qui a déjà
pas mal changé pour le coup (badaboom Doctor).


 


Pour Craig, je saurais pas te dire, je l'ai regardé hier soir et je serais quand même incappable de te dire de quoi ça cause ou de t'en sortir une réplique. Pourtant j'étais pas fatiguée ni rien
mais c'est le méga trou noir (ah si je me suis dit qu'il portait grave bien le manteau Matt Smith. C'est quand même vachement important comme truc à retenir lol)