Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Acheter

amazonfr.jpg amazonuk.jpg

 

Rechercher

Liens

En français:
Beans on Toast, site et forum francophones de référence
http://www.doctor-who.fr/images/boutons/001.jpg



En anglais:

http://2.bp.blogspot.com/_qN19cENfquw/Sl-y6-VJCbI/AAAAAAAAAXI/-8nuZXje2YE/S1600-R/th_gallifreybaselogo.pnggebannerad1.jpg



Liens divers

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  kronik.png

 

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  God Save the Queen

 

Game of Thrones

 

 

 

14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 16:37

Dans lequel travailler pour Doctor Who s'apparente à Al-Qaeda, Russell pert son pantalon à Soho, et Catherine Tate déclenche un incident diplomatique majeur.

 

 

     Ca bouge pour la saison 5: Piers Wenger a accepté le poste, et comme toujours avec Doctor Who, c'est devenu n'importe quoi: The Guardian a été prévenu donc il a fallu faire une conférence de presse pour annoncer officiellement le départ de Julie... dans 18 mois!! C'est bien le seul boulot où il faut annoncer sa démission 18 mois à l'avance. Même Tony Blair a tenu plus longtemps.
      Russell a passé la journée à réfléchir à l'option de détruire New York pour son 4.12. Tous les compagnons nous ramènent toujours à Londres, ça serait bien d'élargir le terrain. Martha pourrait être en mission pour UNIT à New-York; mais c'est un peu délicat de détruire New York parce qu'on ne pourra pas l'effacer: la saison 5 devra faire avec New-York détruit. Et puis ça gâche un peu la joie de la fin de l'épisode: Ouais!!! On a sauvé le monde!! Enfin, à part ce gros cratère et ses milliers morts! Ces e-mails sont une bonne chose parce que c'est en écrivant tout ça qu'il s'est rendu compte que ça ne marchait pas. Mais c'est chouette d'avoir pu consacrer toute une journée à considérer l'idée. C'est bien le seul travail où on peut faire ça. A part si on bosse pour Al-Qaeda.
      Bernard Cribbins a téléphoné, pour lui raconter qu'il avait toujours eu cette idée de pistolet à peinture: si on tire une balle de peinture dans l'oeil du Dalek, il est aveugle non?". Cette idée est super, il va la réutiliser, mais vaut mieux éviter de dire au reste du casting qu'il accepte les commandes!

WT10-1.jpg

Echange de mails entre Russell et Steven Moffat
     Steven voudrait parler à Russell quand il aura le temps. Il aurait quelques point pratiques à aborder. Maintenant qu'il commence à penser à tout ça pour de vrai (Blimey!) il aimerait bien voir comment se finira le dernier épisode de Russell. Il pourra lire le script fini?? Ca fait saigner son coeur de fan qui ne veut pas de spoilers mais il a besoin de savoir sur quoi il démarre, et s'il attend la diffusion, son imagination va galoper toute seule et éventuellement finir sur les même idées que lui; ça ne serait pas la première fois!
     Il tient à ajouter que même si Russell fait bonne figure, il sait que ça ne doit pas être facile de laisser partir tout ça.. Il est un peu surexcité mais il ne veut pas devenir un irritant petit écossais qui vient prendre ses mesures....

     En réalité, c'est facile de laisser le show à quelqu'un d'autre, tant que ce quelqu'un d'autre est Steven! Sans flatteries, il aurait été terrifié, de son point de vue de fan, de laisser tout ça à un inconnu. Mais c'est Steven, et il est ravi de pouvoir quitter le show en sachant qu'il continuera à l'aimer. Qu'il ne se contente pas de prendre les mesures!! Qu'il casse tout, démolisse les murs et se construise une grande et belle maison!
     S'il le faut, on peut parfaitement intégrer des éléments pour la future saison 5 dans les spéciaux, des éléments 100% Steven. Il n'a qu'à dire ce qu'il lui faut. Et il garera le Docteur où il le voudra à la fin, il n'a qu'à demander! Russell aura le temps de penser à ses spéciaux, et il est persuadé que Steven a déjà dessiné le plan de sa saison 5 - "avoue-le, tu as commencé!". Donc on inverse les rôles, les idées de Steven sont prioritaires, mais sans entrer trop dans les détails si possible, pas trop de spoilers,  il faut penser au petit coeur de fan de Russell!

     Steven est ravi que Russell aime toujours autant la série; il le lui demande tous les ans mais cette année il était très nerveux... Et puis zut: il ne tient plus en place.. oui, il a commencé à travailler sur l'épisode d'ouverture!! 


      Ce soir, c'était la soirée d'adieu de Tracy Simpson. C'était émouvant, Russell est un peu triste maintenant: c'est le début de la fin. Phil a fait un très joli discours. Il a parlé du tout premier bloc qu'ils ont filmé, en 2004, où après à peine une semaine de tournage, ils avaient déjà 3 semaines de retard!! A la fin de cette semaine, Phil n'en pouvait plus, il a fondu en larmes dans l'escalier des Tyler. Il a appelé Julie. Elle lui a dit qu'elle lui envoyait quelqu'un. Ce quelqu'un était Tracy. Dès le lendemain, tout a commencé à aller mieux. Elle laissera une vraie empreinte sur Doctor Who. Elle est formidable.
      Mais Julie a appelé ce soir et ils ont eu une conversation terrible à propos du Noel 2008: il doit absolument être prêt dans 2 mois, est-ce que Russell en est capable?? Il ne l'est pas, n'est-ce pas?? Il ne pourra pas écrire cet épisode. Donc l'option finale est de ne pas proposer d'épisode à Noel. On ne peut pas faire ça. Mais si Russell ne peut pas l'écrire on n'aura pas le choix. Donc il doit l'écrire. On tient le cap.
      Julie n'abandonne jamais. Elle se bat sans cesse. Russell aurait sûrement laissé tomber si la BBC n'avait pas changé de contrôleur récemment (Jay Hunt): il faut la mettre de leur côté, ils ont besoin qu'elle brandisse la bannière de Doctor Who. Le show ne peut pas manquer à l'appel. On tient le cap.

 ...Comment peut-on se retrouver avec 3 semaines de retard après seulement une semaine de tournage?

      Parce qu'on prévoit le nombre de pages à filmer par jour. 4 ou 5 le matin, 4 ou 5 l'après midi. Ca fonctionne pour presque tous les autres Drama, mais avec Doctor Who ils ont vite dû se rendre à l'évidence: c'est impossible. C'est déjà beau de boucler 5 pages en une journée. C'est pour ça qu'après à peine une semaine ils avaient déjà l'équivalent de 3 semaines de retard. C'était terrifiant. "Et devine ce que Julie a dit? "On tient le cap!"".
      Il a commencé son 4.12, l'histoire avance à peine en 7 pages, à cette allure, il va lui en falloir 5000 pour tout boucler.

      Le Hub!! Le grenier de Sarah Jane! Chiswick! Plus que 4 993 pages Russell, dépêche-toi!!
Avec autant de personnages réunis, comment parvient-on à respecter leurs styles à l'écrit, à les rendre identifiables?


      Russell ne cherche pas consciemment à imposer un style à un personnage. D'autant qu'ici se sont toutes des femmes, dans un univers de science-fiction, qui oeuvrent du côté du bien: leurs discours ne seront pas si différents.
      Mais il imagine que chacune doit avoir des caractérisiques de base: Rose est ouverte, honnête, sincère, au point d'en être égoïste parfois, magnifiquement égoïste. Martha est intelligente, calme, mais dit rarement ce qu'elle pense vraiment. Donna est directe, à l'état brut, mais avec un coeur énorme. Et on en revient à l'idée que tout le monde est en mouvement: Si Rose peut être égoïste, ses plus grand moments seront quand elle sera totalement désintéressée. Si Martha garde le silence, alors ses moments de révélation - comme ce moment où elle quitte le Docteur dans Last of the Timelords - la font s'envoler. Donna est magnifiquement centrée sur elle-même - pas égoïste, mais elle fait tout pivoter autour d'elle, comme nous tous - donc quand elle s'ouvre et qu'elle entend la chanson des Oods, ou supplie pour que la famille de Cacillius soit sauvée, elle est merveilleuse.


Copie du script de la scène originale de la Proclamation des Ombres
     Le Docteur et Donna sortent du Tardis, se font arrêter par des Judoons, puis 3 Krilitanes viennent leur tourner autour. Ils sont stoppés par 2 Vespiformes.
La salle est bondée d'aliens: Judoon, Slitheen, Sycorax, Hath, Humains, Gelth... tous surrexcités et paniqués: des tas de planètes ont disparu! Le Docteur demande à parler aux autorités, mais on leur dit de prendre un ticket, ce qu'ils font, à un distributeur comme on en trouve dans les supermarchés. Ils ont le numéro 162 389... Le numéro 3 se fait appeler.
Le Docteur fini par s'énerver et demande si quelqu'un est capable de l'écouter. Un garde lui répond que lui peut l'écouter: il l'a fait la dernière fois et ça lui a sauvé la vie. Il enlève son casque... c'est Alonso Frame.

      Cette scène va coûter une fortune. Tellement qu'il faudra sûrement la couper. Ca marcherait aussi bien avec un couple de Slitheen. Mais Will (The Mill) en meurt d'envie...

WT10-2.jpg


     Russell espérait un week-end calme, c'est raté! Catherine vient de dire chez Jonhatan Ross que la saison 4 était la dernière de David!! On l'entendait presque essayer de ravaler ses mots pendant qu'elle parlait, mais trop tard. On ne peut pas tellement lui en vouloir, c'est un tel bazar que plus personne ne sait ce qui est officiel, ce qui ne l'est pas, ce qui est public, ce qui n'est que rumeur... Mais là, tout le monde est devenu fou!! Le téléphone n'arrête pas de sonner, BBC 24 fait défiler la nouvelle en bannière! Taisez-vous bon sang!!! Laissez ça courir, comme toute rumeur!
Toute cette histoire va plomber la saison 4. Maintenant il faut que Julie, Jane, David et lui soient prêt à tous répondre la même chose. Il va falloir protéger David. Et on vient juste de perdre Jane Fletcher... elle aurait sû arranger tout ça.

      On entend n'importe quoi dans la presse d'aujourd'hui. La saison 4 aura 4 compagnons, David va se régénerer, James Nesbitt sera le nouveau Docteur, il a commencé déjà?...  Cette série, c'est un homme et une cabine de police, ça ne devrait rien être d'autre! 
      Et ce téléphone qui sonne sans cesse... Il a arrêté de répondre. Du coup ça se calme ici, mais dehors, c'est incontrôlable!! Bon sang, on parle juste de Doctor Who!!! C'est pas comme si ils venaient de tuer le premier ministre!!! Ils n'ont  pas de vraies news à diffuser??!!

      Qu'est-ce que Catherine dit de tout ça?? Elle se rend compte qu'elle a déclenché une tempête.. Pauvre Catherine!

     A vrai dire, Russell n'a pas demandé. Il se demande ce qu'elle a dit à David, probablement rien. C'était juste un accident, et Catherine et David s'adorent, donc ils ont dû passer dessus tout simplement. Une guerre entre les acteurs, c'est bien la dernière chose dont ils ont besoin!!! Mais ils sont tous les 2 trop intelligents pour ça.
      Pour l'instant, c'est ce que Freema a pu lire qui lui occupe l'esprit: il y a cet article dans lequel on dit que Martha ne sera jamais que seconde, après Rose, suivi d'une citation de Russell, comme pour laisser penser que c'est lui qui a sous-entendu ça!
      Russell Tovey joue The Sea de janvier à avril, donc il ne pourra pas être là pour le tournage du 4.13. Il aurait dû vérifier avant, maintenant il ne sait pas comment se dépatouiller, Frame avait un rôle important à jouer. Et puis c'était celui qui devait mourir!


      Aujourd'hui, c'était la présentation à la presse de Voyage of the Damned. Et c'était horrible.
   Pour commencer, tout le monde a dû se retrouver avant pour se mettre d'accord sur ce qu'ils allaient répondre aux questions de la presse. Définir le cap. Ils sont bien obligés, puisqu'ils vont se jeter dans la fosse aux lions. Qu'est-ce qu'on fait si le contrôleur de la BBC leur demande une saison pour 2009? Si quelqu'un parle de la mère de David? Est-ce qu'on a déjà annoncé combien de temps Catherine restait? On dit quoi à propos de Billie??? Le cap, le cap, ce maudit cap!! Mais entre ceux qui arrivent en retard et ceux qui papotent, ils n'en ont même pas défini la moitié, du cap. Tant pi, il faut y aller.
    Et une fois sur place, c'est encore pire: c'est bien trop grand, c'est presque ridicule, quelque chose d'aussi grand pour une série tv. Ca ne va pas à Doctor Who tout ça. Et puis ces micros, ces caméras, partout.. on ne peut même pas dire bonjour à qui que ce soit. On se retrouve à sortir des phrases toute faites complètement absurdes. On se sent idiot. Et on se demande si les autres suivent le même cap. Est-ce que David me suit?
    Puis des gens se mettent à faire des discours sur lui, discours dans lesquels il ne se reconnait absolument pas. Et il se pose alors des questions existentielles: quand tout le monde applaudit, j'applaudis aussi ou pas??? Les gens doivent se dire qu'il est bête, celui-là, à s'applaudir lui-même!
    Et on arrive au pire: la diffusion sur grand écran. Le show est fait pour la télé, pas pour le grand écran. C'est laid, c'est trop lent, ça fait amateur, le mixage sonore fait pour la tv est catastrophique quand toutes les pistes sont séparées comme ça. C'est affreux. Et Julie de mettre le doigt dessus "C'est pas un peu trop fort, les basses?" et Russell, énervé, l'envoie valser " Laisse tomber, tais-toi". Et il s'en veut de s'énerver après elle. Elle a l'habitude de le supporter dans ces moments là. N'empêche. C'est pas une raison.
    C'est un cauchemar... Mais ça n'est pas fini, on a ensuite le Q&A. Il déteste les Q&A. Il se sent vieux, gros, moche, dans un costume bon marché parce qu'il n'avait rien de propre, et la dernière chose dont il a envie c'est de se retrouver devant 5 000 personnes. Il essaye de ne pas faire le clown, mais dans ces situations, il bascule toujours en mode clown. Il guette le journaliste qui va poser la méchante question. Il se souvient de celui du Times, pour Rise of the Cybermen, qui avait demandé si Doctor Who avait un deal avec Motorolla, parce qu'on voyait le logo plusieurs fois pendant l'épisode. Il était là, devant cette équipe formidable, et les accusait de s'être vendus. Il ne s'est pas arrêté là: le lendemain, il a appelé Motorolla et d'autres marques pour leur demander s'ils n'avaient pas d'association avec DW. Au final il a fallu renvoyer l'épisode chez The Mill pour enlever digitalement tous les logos. Et ça n'a pas été gratuit.
    Et une fois rentré, il se ressasse ce qu'il a dit, à qui, et se sent minable. Il se déteste. Tout ça est tellement exagéré. Qu'est-ce qu'il fait là? Il ne vaut rien.
      Le lendemain matin a par contre été plutôt cocasse: il part pour une réunion à la BBC, en jean, son costume dans un sac, va boire un café, et au moment de partir.. impossible de retrouver le pantalon du costume!! Il ne le reverra jamais! C'est donc tout gêné qu'il arrive devant Phil, Julie, Graeme et Suzie - en jean! Et ils ont rit si fort, si longtemps, que c'est là qu'il a réalisé que c'est pour CA qu'il aime être là. Si des gens comme ça sont ses amis, c'est qu'il n'est pas aussi mauvais.


WT10-3.jpg
 

doublefleche2

Chapitre 9: Les Collants de Steven Moffat Chapitre 11: Le Blues des Vieux Jours
Accueil  -  Sommaire de la catégorie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sunjin 25/02/2010 18:24


Raaaa génial le délire prévu à la shadow proclamation, bon ça revient un peu dans le bar de the end of time, mais le coup du ticket et d'alonso en garde, génial!

parcontre contente que Rusell tovey n'ait pas été libre,le faire mourir lui dans le 4.13, ouias bof ! et PTDR qund on voit le sort que RTD lui réserve finalement ds End of time!

sinn New YOrk détruit looool (avec martha svp XD) et son dessin de big Ben crashed, j'adore!

J'ai aussi bcp aimé comme il se sent devant la foule et toute ce délire qui monte, ce n'ets qu'une série, mais arrivée là, il ya tant de pressions, et d'enjeux que a en devient des "affaires
politiques" de ce point de vue, ils étaient tous bien plus livres en 2004/2005 et je trouve que ça se sent dans les épisodes aussi...

bref, un chapitre passionnant!

merci encore!


Melyssa in the Attic 26/02/2010 20:48


J'aurai ADORE voir le coup du ticket

Au niveau des pressions, pour les autres je sais pas, mais pour Russell, à la limite tant qu'il écrit il a l'air d'être vraiment dans sa bulle, qui n'a pas dû tant changer depuis. Elle a pas l'air
super confortable, sa bulle, mais il admet lui-même que c'est sa faute . Il voit les tourbillons passer autour de
lui, s'y arrête un moment, mais quand il remet le nez sur sa feuille tout lui passe à milles lieues au dessus de la tête . C'est quand les épisodes sont bouclés que ça se complique lol: il était déjà pas super à l'aise dans la foule avant l'histoire de voyage of the damned, mais il en est ressorti carrément
traumatisé là.. j'en suis à 7 mois plus tard  et tout justement dans le dernier mail que j'ai lu il avouait qu'il avait envie de partir parce qu'il ne supporte plus vraiment cette célébrité;
"That voyage of the damned press launch feeling has never really gone away"..