Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Acheter

amazonfr.jpg amazonuk.jpg

 

Rechercher

Liens

En français:
Beans on Toast, site et forum francophones de référence
http://www.doctor-who.fr/images/boutons/001.jpg



En anglais:

http://2.bp.blogspot.com/_qN19cENfquw/Sl-y6-VJCbI/AAAAAAAAAXI/-8nuZXje2YE/S1600-R/th_gallifreybaselogo.pnggebannerad1.jpg



Liens divers

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  kronik.png

 

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  God Save the Queen

 

Game of Thrones

 

 

 

19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 09:16

prodnotes

 

Pour ce numéro, Steven révèle son secret pour maintenir les surprises - mais shhht! Ne le dites pas à vos amis...


 

Et la voilà, sur vos écrans, dans une robe rouge sexy et armée d'un batteur à oeufs - tout le monde dit bonjour à Jenna-Louise Coleman. Étiez-vous surpris de la voir? Je pense que la plupart des gens l'étaient. Et franchement, j'étais surpris que vous soyez surpris, parce que je ne pensais pas qu'on pourrait cacher ça.

 

Et c'est le bon endroit pour en parler, parce que - en quelque sorte - tout a commencé dans les pages du DWM. Il y a un peu plus d'un an, Tom Spilsbury - le harceleur des Production Notes et l'éditeur du DWM - m'a raconté son plan pour lancer The Impossible Astronaut. "Quatre couvertures", a-t-il dit. "Le Docteur, Amy, Rory et River - lequel d'entre eux va mourir?" Ce qui, bien sur, était une si bonne idée qu'on la piqué pour la campagne publicitaire. Hourra pour le DWM!

 

Mais même alors que nous commencions à travailler sur cet angle, je souriais cyniquement pour moi-même. Parce que dans la (pas tout à fait) dure réalité des lancements presse et des reviews en ligne, avec tout un réseau internet qui twitte en boucle, vous ne pouvez pas garder un secret. Au moment où les téléspectateurs allaient s'installer devant leur télé, tout le monde saurait que c'est le Docteur qui va prendre la balle. Et à voir l'épisode diffusé au lancement presse - le sincère mouvement de surprise dans la salle alors que le corps du Seigneur du Temps brûle sur le bateau - je me suis senti un peu misérable. Parce que l'histoire ne marcherait jamais aussi bien sans l'onde de choc des minutes d'ouverture.

 

J'avais toujours ça en tête lorsque la session de Q&A a commencé, et je me suis retrouvé à faire quelque chose que je n'avais pas prévu. J'ai demandé à la presse de ne pas révéler le secret. Simplement. J'ai simplement demandé. Une simple demande polie.

Il y a eu un moment où l'audience m'a dévisagé en silence. Un silence peut-être un peu amer. Et alors que je partais, j'ai trouvé Caitlin Moran du Times assise sur le sol devant la salle de projection, déjà entrain d'écrire sa review. "Moffat, tu ne me laisses rien dont je puisse parler. RIEN!" Et il m'est venu à l'esprit, alors que je ramenais ma culpabilité à la maison, que nous venions de montrer 90 minutes de télévision à un public invité, et on leur a interdit de parler de quoi que ce soit au delà des sept premières.

 

Mais vous savez quoi? Contre toute attente, contre le sens commun... ça a marché. Ca n'a pas juste marché, c'est allé au delà de ce dont j'aurais pu rêver.

Parce que la presse a fait ce que la presse fait de mieux - ils ont tordus cette histoire jusqu'à ce que les têtes tournent. "Attendez de voir ce qui se passe sur cette image!" sous-titrait l'un d'entre eux, sous une photo de Matt au bord du lac. Et, bien sûr, Cailtin a noyé tout le monde avec brio.

 

Quelques mois plus tard, j'y étais à nouveau - à nouveau le coup de la demande polie - avec la régénération Mels/River. Et de nouveau cela a marché, et de nouveau la presse a dépassé nos attentes "Est-ce la nouvelle compagne?" demandaient-ils sous les images de Mels. Et bien, oui, en quelque sorte - bien joué!

 

Donc quand l'idée a germé d'introduire Jenna dans la série d'une toute nouvelle façon, ça a commencé à devenir irrésistible. Et si nous pouvions la glisser dans l'écran avant que quiconque ne s'y attende? Avant que quiconque puisse croiser les bras, et froncer les sourcils, et s'asseoir pour asséner son terrible jugement sur la "nouvelle fille", et si elle était déjà sur cet écran, à les faire rire et à les charmer - même alors qu'ils se grattaient la tête en se demandant "attends un peu, c'est pas elle?!"

Est-ce que ça, ça ne serait pas une formidable façon de raconter l'histoire?

 

Impossible, bien sûr! Une histoire bien trop importante pour espérer qu'un journaliste puisse l'ignorer. Bien trop de rumeurs pour que les membres des forums et les bloggeurs la laissent passer. De plus, il va y avoir quatre avant-premières - Londres, Edinburgh, New York et Toronto et il n'y aura pas moyen de garder le silence sur chacune d'entre elles.

 

Mais au diable, nous avons essayé quand même. A Londres au BFI - rougissant furieusement - j'ai demandé à la presse rassemblée de ne rien dire à propos de la plus grosse histoire de la soirée. Je suis allé à Edinburgh et j'ai recommencé. A New York, Matt et Caro ont supplié dans un théâtre bondé de ne pas éventer notre petit secret. Aucun d'entre nous ne pouvait se rendre à Toronto, donc j'ai envoyé une petite vidéo. Dieu sait de quoi ça avait l'air - toute la magnificence du travail de Nick Hurran sur Asylum, suivi de moi planté devant une webcam, pleurnichant à l'écossaise.

 

Et de nouveau, d'une façon ou d'une autre, contre tout sens commun et contre toute croyance populaire, le secret a été gardé.

 

Je ne suis pas entrain de m'en vanter, au fait - pas du tout. Parce que honnêtement, rien de tout ça concerne la demande polie. Tout ceci, en fait, concerne la réponse généreuse et unanime. Donc à tous les fans qui étaient là, et qui n'ont rien raconté à leurs amis, pour qu'ils puisse profiter de l'épisode correctement - merci. Et à tous les journalistes qui ont rendu leur vie de reporter juste un peu plus difficile, pour que notre série puisse être un petit peu mieux - merci.

 

Oh, et encore une chose. A propos d'Oswin, le Dalek explosé. Vous ne savez rien. Vous m'avez entendu? RIEN!!

 

Et il se met à rire d'un rire diabolique, et balance sa cape sur son épaule et s'éloigne dans un brouillard mystérieux sous le vacillement d'un improbable lampadaire...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lolotte 21/09/2012 22:34


Snif. C'est beau.


Et puis du coup tout le monde y va de sa petite spéculation, on a de quoi réfléchir et on ne peut que l'aimer, Jenna-badass.


Merci pour la trad ! :)