Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Acheter

amazonfr.jpg amazonuk.jpg

 

Rechercher

Liens

En français:
Beans on Toast, site et forum francophones de référence
http://www.doctor-who.fr/images/boutons/001.jpg



En anglais:

http://2.bp.blogspot.com/_qN19cENfquw/Sl-y6-VJCbI/AAAAAAAAAXI/-8nuZXje2YE/S1600-R/th_gallifreybaselogo.pnggebannerad1.jpg



Liens divers

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  kronik.png

 

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  God Save the Queen

 

Game of Thrones

 

 

 

23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 13:30

Publié dans les Doctor Who Magazine n° 424 (Aout 2010) et 426 (Octobre 2010)


 

Toby Haynes partage avec DWM ses photos du tournage, poursuivant son guide au jour le jour du Season Finale...

 

 

Jour 10: Mardi 26 Janvier

"Moments"

 

Dans cette scène Amy réalise qu'elle a oublié le Docteur. Steven a écrit que ses larmes devaient tomber sur le journal TARDIS de River et l'impact marquer la réalisation colossale d'Amy. Même après avoir ramené Rory, tué et ressuscité Amy, et détruit et rebooté l'univers entier, cette petite larme marque le plus grand moment d'émotion du final.

   Ces 'Moments' sont ce que j'essaye d'identifier dans mes scripts pour les délivrer sur le plateau. Pour exemple, quand je lis dans le script l'opportunité d'un grand moment pour un méchant (comme le plan du "Restore!" pour le Dalek), je sais que je dois créer dans la performance, l'angle et la musique quelque chose qui vous fera bondir derrière le canapé. De la même façon, si on a besoin d'un moment de comédie, je dois m'assurer que la scène est pleine d'esprit et le timing parfait. Et bien sur, si l'opportunité est à l'émotion il est crucial que l'intensité des sentiments atteigne vos maisons de manière significative.

   Ici, grâce l'excellente performance de Karen, à l'utilisation du ralenti extrême (en miroir avec la séquence ralentie de la fin de l'épisode 12), aux effets sonores et à la musique épique de Murray Gold, nous avons rendu cette larme aussi énorme qu'une supernova.

jd10

 

 

 


Jour 11: Mercredi 27 Janvier

"Là où tout a commencé"

jd11.jpg

Le jour de notre retour chez Amy à Leadworth et là où le onzième Docteur a commencé ses aventures il y a bien des épisodes de cela. Nous avons eu un peu de mal à décider où se dérouleraient les dernières scènes de l'épisode 13. Steven Moffat avait à l'origine écrit la scène River/Docteur dans le square de Leadworth, mais il s'est avéré trop coûteux de redécorer tout le square juste pour cette scène. A la place, puisque nous retournions chez Amy pour l'ouverture de l'épisode 13, c'est devenu plus économique et parfaitement logique pour l'histoire de terminer la saison ici. Ça montre juste que toutes les restrictions économiques n'ont pas forcément un impact négatif sur la série. Comme Steven me l'a fait remarquer durant la préparation, sans les contraintes budgétaires sur le tout premier épisode de Doctor Who, le TARDIS de William Hartnell aurait été un énorme vaisseau - et cette merveilleuse vieille cabine de police usée n'aurait jamais été plus grande à l'intérieur. La plus grande idée SF de la télé est née pour des raisons économiques!

 


 


Jour 12: Jeudi 28 Janvier

"Tout est dans les détails..." 

Voici la couverture originale du livre lorsque nous avons filmé Alex Kingston qui le découvrait dans la maison d'Amy. Nous avons ensuite réalisé que nous avions raté le coche avec l'illustration de la couverture; la boite de Pandore aurait dû avoir un genre d'écho visuel avec la boite de Pandorica à Underhenge. Nous avons plus tard dû recréer une partie de la chambre d'Amy dans le studio pour quelques plans de la petite Amelia endormie pendant que le Docteur lui raconte une histoire, ce qui m'a aussi donné une chance de re-faire une prise rapide du plan où River saisit le livre, maintenant avec une couverture différente. jd12.jpg



 

 

Jour 13: Vendredi 29 Janvier

"Le Docteur dit au revoir"

jd13.jpg  Aujourd'hui nous avons filmé le discours d'adieu du Docteur à Amelia endormie. Matt a fait trois prises en tout, chacune avec une intensité émotionnelle différente, mais pour mon bonheur il éclaté dès la première. Matt est un acteur extraordinaire, un vrai rêve pour tout directeur. Quand il faut recommencer pour n'importe quelle raison - vous pouvez  souvent avoir à faire plus d'une prise pour chaque plan. La plupart du temps on arrive à rester en dessous de trois mais à quelques occasions il vous faudra en faire beaucoup plus - Matt ne se contentera pas de refaire la même performance encore et encore, il l'embellira, il fera bouger les choses d'une manière ou d'une autre. Il offre toujours quelque chose d'inattendu, quelque chose qui va au delà de ce qui est écrit dans le script. Ici à gauche une photo de la "boite à soniques", où sont gardés les différents tournevis soniques.; il y en a un pour les cascades qui est très solide et presque indestructible, donc vous pouvez le faire tomber et il ne se brisera pas; un autre a une lampe torche à l'intérieur (nous avons utilisé celui-là plus tard quand le Docteur descend dans le Underhenge); et il y a ceux qui s'ouvrent avec la lumière et le bout qui s'ouvre à la commande de Matt. (Il y en a deux comme ça parce que si l'un d'entre eux est cassé ou si les batteries sont déchargées, on peut le remplacer instantanément.)



 

 

Jour 14: Lundi 1er Février

"Auto-assemblé!'" 


J'adore cette photo du TARDIS prêt à être monté dans Margam Park (qui est devenu l'ancienne Bretagne dans nos scènes romaines.) Le TARDIS est une icone tellement incroyable, avec une histoire riche et longue. Je n'arrivais pas à croire que j'allais vraiment diriger une scène où il se matérialiserait et que le Docteur et ses compagnons en sortiraient en se demandant où ils étaient - combien de fois ai-je regardé cette même scène avec tant de différents Docteurs et compagnons? C'est le plus étrange quand on fait cette série, on ne filme pas juste une autre scène, on contribue à une énorme masse de travail qui se construit depuis plus de 40 ans et maintenant on en devient une petite partie. Aucune autre série télé dans le monde n'est comme ça!

jd14.jpg


 

Jour 15: Mardi 2 Février 

"Une seule nuit" 

jd15.jpg Nous y sommes - ou plutôt, Matt y est! (c'est lui sur la photo, je crois qu'il était entrain de crier quelque chose comme "Nous y sommes!" ) Il a fallu des semaines pour planifier notre venue ici et une fois ou deux il a semblé qu'on ne pourrait pas le faire. Nous avons en premier lieu envisagé de le construire, mais ça aurait absorbé tout le budget décor et nous avions le Underhenge et le Musée National à construire également. Donc nous avons commencé les négotiations pour tourner sur le site. Les limitations étaient massives; la distance depuis notre QG du Pays de Galles, les heures pendant lesquelles nous étions autorisés à filmer, même l'herbe sous nos pieds devait être protégée, et tout ce qui impliquait les vraies pierres devait être tourné en cette seule nuit froide et brumeuse. Mais je sais que tous ces efforts valent largement la peine. En étant vraiment là on établit le vrai Stonehenge de façon tellement énorme si tôt dans l'épisode, on peut ensuite prendre plus de liberté avec les autres scènes...



 

 

Jour 16: Mercredi 03 Février

"Foamhenge" 

Après notre unique nuit dans le vrai Stonehenge nous sommes retournés à Margam Park où "Foamhenge" nous attendait. C'était assez risible au premier abord, quatre ou cinq fausses pierres comparée à la gloire ancienne des originales. Mais avec un choix minutieux des angles et des lumières je savais qu'on passerait par dessus ça. Nous avions aussi The Mill à nos côtés, qui fournissaient les vaisseaux qui attiraient le regard au dessus. Nous avons été très audacieux avec les lumières et les effets de vent, je  voulais que ces vaisseaux aient le plus d'impact physique possible, et plus tard nous avons traités les plans filmés de la même façon, des tonnes de jets de lumière et de secousses de caméra. Ma principale inspiration pour la scène était Rencontre du troisième type, quand on devine la forme des OVNIS juste par leurs silhouettes et par les lumières qu'ils dégagent. (NB si vous observez attentivement les designs des vaisseaux vous verrez, parmis d'autres classiques, un vaisseau spacial Zygon - ajouté à ma demande personnelle!). Chapeau bas à The Mill, ils ont fait un boulot incroyable en les rendant aussi réels et aussi caractéristiques que possible. Excellent travail. jd16.jpg



 

 

Jour 17: Jeudi 04 Janvier

"Le Grand Discours'" 

jd1sept.jpg Voici Matt juste avant que nous filmions son grand discours aux vaisseaux aliens au dessus de Foamhenge. Il était quatre heures du matin et cet étrange brouillard descendait sur nous, il était fabuleux et je hurlais "Filmez! Filmez!", mais à peine le temps de se retourner qu'il était déjà parti - saleté! Nous voulions que la scène ait cette allure de concert de rock, avec tous les projecteurs, la fumée et le bruit des vaisseaux qui volaient au dessus. Je crois même que Matt écoutait beaucoup les Rolling Stones pour capter la vibe de Mick Jagger. Je me souviens avoir lu ce discours à un ami lorsque j'ai eu le script pour la première fois, et avoir senti les frissons monter dans ma colone vertébrale, une si belle pièce d'écriture, l'essence de ce qu'est le Docteur de Matt/Steven.



 

 

Jour 18: Vendredi 05 Janvier

"Buggies'' 

C'était notre quatrième et dernier 'jour' de tournage nocturne. Nous faisions ce qu'on appelle des 'nuits complètes' quand on travaille de sept heures du soir jusqu'à six heures du matin. C'est un emploi du temps plutôt brutal, parce qu'on n'a jamais vraiment assez de sommeil la journée. C'était la première fois que je faisais des nuits complètes et j'étais inquiet de l'état de mes capacités à prendre des décisions à quatre heures du matin, mais en fait on découvre qu'on s'adapte assez vite. Ceci est une photo de notre buggy, mon moyen de transport préféré autour de Maram Park - je n'ai pas pu m'empêcher de le conduire moi-même! Il y avait tellement de boue à la fin de notre séjour que c'était le seul moyen de sortir de là rapidement. C'était comme Glastonbury là-dedans, j'étais déjà tombé deux fois dans cette mer de boue, et pendant tout ce temps Karen et Arthur devaient s'agenouiller dans cette gadoue et nous jouer le moment fort de l'épisode 12 - la mort d'Amy. Ca c'est du dévouement à son art! jd18.jpg


A SUIVRE...

 

doublefleche2

Le Journal d'un Réalisateur - Partie 1  
Le Journal d'un Réalisateur - Partie 3 
Accueil  -  Sommaire de la catégorie

Partager cet article

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans Doctor Who Magazine - Divers
commenter cet article

commentaires

Sunjin 26/10/2010 07:57


:)) What what what !?

^____^ pas mieux XD


Sunjin 25/10/2010 19:58


PTDR tiens avec ton dawa

test[img]http://img44.xooimage.com/files/9/4/c/geronimo-1a87391.png[/img]


Melyssa in the Attic 25/10/2010 20:18



Marche pas. C'est nul. Boooooooouuuuuuu over-blog!


 





 


(fais attention, je te rappelle qu'avec ma régression du moment j'en suis arrivée à environ 6 ans d'âge mental, me provoque pas mdr)



Sunjin 25/10/2010 19:05


mets* pas mst XD

et by the way merci, j'avais zappé le tag de Merlin "Gwayne" je viens de réparer mon erreur et le zod apparait désormais dans la chronologie ou ici
http://kronikmarsiennes.canalblog.com/archives/2010/10/07/19269942.html


Melyssa in the Attic 25/10/2010 19:56



passke quand je répond aux mesages j'ai un super éditeur que je peux mettre des images et tout. Ca y est pas quand on passe par le blog, je sais pas si ça prend les balises [img] par là... (va
aller s'envoyer un message pour essayer XD)


 


Ca faisait longtemps que j'étais pas aller mettre le dawa chez la voisine moi PTDR



Sunjin 25/10/2010 18:52


XDDDD Comme je me suis ramassée avec le titre looool

bref, tu m'auras comprise on va dire et ya pas le feu pour la trad : patience babla font plus que force ni que rage hein

et lol oui le recyclage de Murray mais areil trop eau thème pour ne pas ressevir et puis Adelaide/amelia, c'est une histoire en A

et j'suis contente pour la BO de Merlin ^___^ pour une fois que je peux te passer qq chose!

et joli le smsiley, comment tu les mts :ninja ?


Sunjin 25/10/2010 11:36


re moi *___* lol

por rester dans les BO, je ne sais pas si tu as ce que j'avais écrit sur BOT à propos de Waters of Mars je (me)cite

écoute le thème musical à partir de la 31'35 , on l'entends aussi dans la confidential à à partir de la 33ième minute : le moment où little Amy pardon Adelaide rencontre le Dalek..

^_____^ ;) quel coquin ce murray


Melyssa in the Attic 25/10/2010 16:57



Mouarf, ça me tente moyen de mettre ça dans le topic de EoT... dans celui de The Big Bang jveux bien par contre :p. (devrait avoir fini ce soir ou demain je pense ;) )


Je galere pas mal à traduire Toby Haynes parce qu'il écrit un peu comme on parle. Alors des fois ça sonne pas correct à l'écrit et on est tenté de corriger en traduisant sauf qu'on peut pas sinon
c'est plus vraiment une traduction . Enfin bref XD


 


(va chercher son coffret dvd des spéciaux... insere le dvd dans l'ordi... Ooooh!!! Little Amelia!!!!! gniii!!! (je lui pardonne, un theme pareil j'aurai aussi envie de le recaser partout). Il y
est dans la preview de la BO de la saison 5, le theme de Little Amelia )