Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Acheter

amazonfr.jpg amazonuk.jpg

 

Rechercher

Liens

En français:
Beans on Toast, site et forum francophones de référence
http://www.doctor-who.fr/images/boutons/001.jpg



En anglais:

http://2.bp.blogspot.com/_qN19cENfquw/Sl-y6-VJCbI/AAAAAAAAAXI/-8nuZXje2YE/S1600-R/th_gallifreybaselogo.pnggebannerad1.jpg



Liens divers

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  kronik.png

 

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  God Save the Queen

 

Game of Thrones

 

 

 

3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 10:42


Le tout premier que j'ai lu, qui est d'ailleurs le premier tout court d'après la numérotation (pour ceux qui lisent le Gallifreyen, c'est pas mon cas ). Vi, je suis quelqu'un d'organisé (hum) je les ai lu à peu près dans l'ordre.

Et Je l'aime moi ce pitit livre là. Pourtant ça partait pas forcément bien, la première partie est très branchée politicomachin Russie post révolution papati patata,  et j'avoue, ça m'a gonflé un peu (ça doit être sympa pour quelqu'un qui s'intéresse à tout ça ceci dit). Mais par la suite ça décole, ça twiste dans tous les sens, et on se régale. On est ému, même. Si si.

Ca commence bien pour Rose et son Docteur puisqu'ils déboulent juste à temps pour sauver un humble passant des griffes d'un bidule métalique non idéntifié. Et en plus de ça, dans la foulée, ils paument le TARDIS, ce qui de notre côté aurait tendance à nous inquiéter un peu mais le Docteur s'y intéresse pas plus que ça.. faut dire que 4 pages plus loin il paume aussi sa veste, et ça, ça craint. Et il est bien trop occupé à s'inquiéter pour la veste pour se soucier du TARDIS... (non mais c'est vrai quoi, une veste pareille moi aussi ça m'embêterai de la perdre). S'ensuivent tout un tas de péripéties plus ou moins liées à la disparition de la dite veste, durant lesquelles Rose arrivera à se mettre dans le pétrin au rythme soutenu d'une fois toutes les 10 pages à peu près (et elle commence fort d'ailleurs, sa première boulette, c'est de se perdre dans la maison en sortant de la salle de bain, j'adore).

Rose justement, c'est quelque chose. Il faut ressituer, l'histoire du livre se déroule au tout début de la première saison (quelque part pendant les 3 premiers épisodes par là), donc c'est la Rose et le Docteur du tout début qu'on a. Et faut se rappeler que Rose à l'époque, elle avait des éclairs de génie de temps en temps, mais sorti de ça, c'était quand même un petit peu un boulet à ses heures. Et armée d'un don naturel pour mettre les pieds dans le plat. Ben c'est cette Rose là à laquelle on a droit. C'est vraiment pile poil la Rose du début. Et ça ça m'a pas mal plu je doit dire .
Et dans la même logique, la relation Nine/Rose est aussi celle du début évidemment. Le Docteur, il l'aime bien Rose, elle est sympa, elle est utile de temps en temps, mais alors, qu'est-ce qu'elle débite comme âneries, qu'il se dit des fois notre Nine. Et si il perdait pas autant de temps à la sortir de la mouise dans laquelle elle va se fourrer avec application tous les 3 mètres, il aurait un peu plus de temps à consacrer à sa Jacket. Moi je dis.

On a aussi quelques petites références à la série de temps en temps, à commencer par les méchants pas beaux qui doivent être cousins avec ceux de la Pompadour. (Avouez, juste en lisant le titre du bouquin, vous y avez pensé aussi aux Clockworks men de la Reinette). Et le Doctor qui nous refait sa blagounette de "quoi, j'ai changé de pull!" quand Rose lui fait remarquer qu'il est pas très contemporain. et d'autres, sûrement, mais euh.. me rappelle plus

 

Acheter sur amazon.fr (frais de port gratuits)

 

*********

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51tWm3az8lL._SL500_AA240_.jpg


Je l'avoue, je partais avec l'idée que celui-là, ça serait pas mon préféré. Voire  que ça serait un défi d'aller jusqu'au bout. C'est à dire que, les Slitheen quoi. Encore. Et encore.
Et puis finalement... cro chouette les Slitheen!! ( Y a un s ou pas à Slitheen au pluriel?)

Autant pour the Clockwise Man, le démarrage était un peu longuet, autant pour celui-là, à la 3e page on est déjà en plein dedans: nos 2 moucherons de l'espace s'en vont pour le tout premier voyage de dame Rose sur une autre planète... sur laquelle ils se font enlever, après avoir sorti à peine un orteil du TARDIS. Sont séparés, parce que c'est plus rigolo, Rose se retrouvant dans un genre de camp de redressement intergalactique pour ados, le Doctor dans une prison pour génies aliens.. partageant sa cellule avec.. 2 Slitheen!!! tatata!!

On passe donc une bonne partie du bouquin à jongler de l'un à l'autre, à admirer leurs styles respectifs pour essayer a) de s'enfuir b) de retrouver son copain de Tardis. Alors que l'un pose ses pions et entamme sa partie d'échec, l'autre y va comme un bourrin, fonce dans le tas, s'attire tous les ennuis dont on puisse rêver et accumule les bourdes (je vous laisse deviner à qui correspond quoi). En cours de route, le Doctor arrivera à faire croire à une brochette d'aliens que Rose est - preuve à l'appui - une physicienne de génie, ce qui est quand même un exploit qui mérite d'être applaudi..

Ce n'est pas un trop gros spoiler que de réveler que oui, ils finissent pas se retrouver avant la fin de l'histoire... et c'est à se moment là que les Slitheen se mettent à sortir d'un peu partout, que tout le monde se met à sauter d'une planète à l'autre, et que moi, je me suis faite un peu larguer... trop de slitheen avec trop de noms bizarres et je savais plus qui était où avec qui pourquoi, et lui je croyais qu'il était mort qu'est-ce qu'il fait là, ah non en fait c'est l'autre qui est mort, ah si enfin de compte c'était bien lui qui était mort mais il a rescuscité, euh... ouille... (lire dans la voiture, ça a pas dû aider non plus).

Mais globalement, plutôt contente de celui-là, vu que je pensais pas l'aimer du tout à la base. C'est la première partie que j'ai préféré, les prouesses de nos 2 copains pour se retrouver valent le détour parfois....

Comme souvent, des références à la série à droite à gauche, que j'ai évidemment oublié 2 semaines plus tard... je me souviens que le nouveau copain de Rose lui parle du Big Bad Wolf à un moment....  oh et toute l'histoire se passe dans le système planétaire de Justicia, dont Rose nous parle vite fait dans l'épisode Boom Town . Ah et j'oubliais: y a des Blathereen aussi! Les chewing gums oranges qui ont embêté Sarah Jane...

 

Acheter sur Amason.fr (pas de frais de port)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

politics dissertation 13/01/2010 13:37


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!


Lolotte 07/01/2010 20:41


ah oui !!! d'ailleurs j'adore la fermeture avec de la lumière qui en sort ! Genre ils s'éclairent à la lame de poche dans les humains parce qu'ils ont peur du noir :D


Lolotte 04/01/2010 20:34


Le bidule à rentrer dans le corps humain ??


Melyssa in the Attic 05/01/2010 21:03


Ben voui, le machin dont j'ai oublié le nom qui leur permet de rentrer dans la peau d'un humain via la zippette. Avec les prouts en option. Enfin ce bazar là quoi. Mais ils l'ont sophistiqué encore
un peu le machin. Rajouté des options. Mais je te dis pas quoi sinon c'est pas drôle


Lolotte 03/01/2010 15:10


Ahlalalala, j'adore lire tes reviews de bouquins ^^
C'est toujours très drôle !
Moi non plus je suis pas fan-fan des Slitheens (je mets un S mais je sais pas si il en faut un), mais ça a l'ait sympa quand même.
C'est sûr que ça doit être mouvementé quand Mr le Zouave essaye de retrouver Mlle je-fais-toutes-les-bourdes-possibles (non, ça c'est Martha. Quoi que...)
Anyway, va falloir que je me le trouve ce bouquin (et les autres aussi). Faut que je me prépare une liste pour quand j'irai en Irlande.
T'es sûre que le Doc est dans une prison pour aliens géniaux :? C'est bizarre qu'il y est des Slitheens (parce que passés les instincts de base, je sais pas si ils pensent à grand chose ces gros
crapauds).


Melyssa in the Attic 03/01/2010 19:05


Ben oui hein, chui sûre, j'au lu le bouquin! mdr. Si ceux là c'est des intelligents, ils réinventent le bidule à rentrer dans le corps humain (c'est le nom scientifique..)