Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Acheter

amazonfr.jpg amazonuk.jpg

 

Rechercher

Liens

En français:
Beans on Toast, site et forum francophones de référence
http://www.doctor-who.fr/images/boutons/001.jpg



En anglais:

http://2.bp.blogspot.com/_qN19cENfquw/Sl-y6-VJCbI/AAAAAAAAAXI/-8nuZXje2YE/S1600-R/th_gallifreybaselogo.pnggebannerad1.jpg



Liens divers

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  kronik.png

 

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  God Save the Queen

 

Game of Thrones

 

 

 

13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 15:19

b050_zagreus_big_zpsb08958b7.jpg

 

Zagreus sits inside your head
Zagreus lives among the dead
Zagreus sees you in your bed
And eats you when you're sleeping

 

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 

 

 

Comment peut-on mettre un bordel pareil en à peine 3h d'audio, c'est un mystère. Mais disons qu'essayer de bourrer au forcing tout ce qui nous tombe sous la main histoire de donner artificiellement une dimension épique à un épisode qui se veut anniversaire (50e audio drama de la collection), ça aide.

 

Et des fois, Doctor Who s'accorde très bien avec le mot bordel. Mais malheureusement... pas cette fois.

 

 

Pourtant le démarrage en fanfare fait rêver - l'introduction que l'on a eu à la fin de Neverland faisait déjà rêver!! Conclure sur Eight qui nous beugle I am Zagreus, ça donne envie comme rarement, et ses épisodes schizophréniques de la première partie sont un régal... un moment. Mais à force, ça devient moins marrant (sauf quand il devient copain avec un chat et qu'ils décident de reproduire l'expérience de Shrödinger - en mettant le Docteur dans la boite xD).

 

Zagreus sings when all is lost
Zagreus takes all those he's crossed
Zagreus wins and all is cost
The hero's hearts he's keeping

 

Idem pour Charley qui se balade au pays des merveilles: au début, on n'y comprend rien et c'est génial... ensuite, on n'y comprend rien et c'est chiant. Parce qu'on passe trop vite d'un état à l'autre, qu'il y a trop de monde, pas assez de transitions, et qu'au bout d'un moment j'écoutais même plus assez pour savoir qui était sensé être où et avec qui.

 


Et puis il y a cette idée tellement tentante sur le papier - celle de faire ce dont tous les fans rêvent pour un épisode anniversaire, réunir plusieurs Docteurs et compagnons. Ou plutôt, dans notre cas, plusieurs de leurs interprètes qui joueront parfois leur-Docteur-ou-compagnon-mais-pas-tout-à-fait, et parfois.... d'autres trucs divers et variés. Et très honnêtement, alors que j'en étais déjà rendue à ne rien comprendre et à n'écouter qu'à moitié, ça n'a fait que m'embrouiller encore plus. Même si ça reste excitant de les entendre tous enchaîner à tour de rôle "I am the Doctor" avant de clamer d'une seule voix "We're the Doctor and there's one thing we never do: we never give up!". Et puis oui, d'accord, il y a cette scène où ils sont tous plus ou moins eux même et où s'enchaînent les échanges et répliques absurdes qui tombent toujours à la perfection dans la bouche de la bonne incarnation... certes, ça fait chaud au coeur du fan. Mais ce ne sont que quelques minutes, ça ne sauve pas 3h d'audio.

 

Zagreus waits at the end of the world
For Zagreus is the end of the world
His time is the end of time
And his moment Time's undoing

 

Tant qu'à tout bombarder, on nous recase pour la route Romana et Leela - anecdotique - et surtout le Brigadier (plus ou moins) qui sauve un peu les meubles en interprétant un personnage complexe et fascinant, et surtout très spoiler (du coup c'est balot, je ne peux pas m'y attarder plus alors que c'est le meilleur morceau de ce gâteau d'anniversaire). Et la lecture de Courtney est divine.

 

Donc ma foi, plein de bonnes idées, mais on a voulu en faire trop dans le spectaculaire, en mettre trop d'un coup, et on a fait tourner le vin en vinaigre. C'est dommage.

 

(Mais j'ai quand même eu ma larmichette dans une scène Doctor/zagreus/Charley à la fin. Ils arrivent toujours à me recaser une scène Doctor/Charley qui me fait pleurnicher quelque part en route. Bon sang que j'aime Charley...)

 

I am not the Doctor, I am he who sits inside your head
He who lives among the dead
He who sees you in your bed
And eats you when you're sleeping

I AM ZAGREUS!

Partager cet article

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans [Audios] Big Finish Audios (reviews)
commenter cet article

commentaires

JohannesVIII 30/05/2014 15:39

Ouah, ça fait plaisir d'enfin trouver des reviews en français des épisodes audio, je cherchais juste des critiques de "Zagreus" et je ne m'attendais pas du tout à tomber sur ce blog ! :D

Le plus top, c'est qu'en plus, j'ai à peu près le même avis sur cet épisode : c'est un sacré bordel avec quelques bonnes idées/passages funs qui surnagent. On a un peu l'impression que les auteurs ont pris tout ce qui leur passait par la tête et ont tout mis dans l'épisode sans chercher à savoir si c'était nécessaire. Il y a des moments où ça part tellement en sucette (le parc d'attraction en guerre... what ??) qu'on se demande ce qu'ils avaient fumé.

J'ai quand même eu une belle crise de rire quand Zagreus oublie sa propre comptine et sort : "I AM ZAGREUS, I am he who sits inside your head, he who... he... who... does... something else and then... eats bread...?" xD Rien que pour ça, ça valait le coup.