Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Acheter

amazonfr.jpg amazonuk.jpg

 

Rechercher

Liens

En français:
Beans on Toast, site et forum francophones de référence
http://www.doctor-who.fr/images/boutons/001.jpg



En anglais:

http://2.bp.blogspot.com/_qN19cENfquw/Sl-y6-VJCbI/AAAAAAAAAXI/-8nuZXje2YE/S1600-R/th_gallifreybaselogo.pnggebannerad1.jpg



Liens divers

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  kronik.png

 

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  God Save the Queen

 

Game of Thrones

 

 

 

17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 19:56

 
the-writers-tale_TFC.jpg
C'est un livre tellement-qu'il-est-gros qu'il aura droit à sa propre catégorie. Mais il ne se contente pas d'être énorme, il est aussi passionnant.

Et puisque c'est un livre à part, il aura une présentation à part: je n'en ferai pas de review, je ne donnerai pas mon avis (sorti du "il est passionnant", qui globalement résume bien l'affaire). J'en ferai plutôt un résumé détaillé, chapitre par chapitre, au fil de ma lecture.

Mais il faut garder à l'esprit qu'il s'agira d'un résumé sélectif: je ne parlerai que de ce qui MOI m'intéresse. Par exemple, les histoires d'écriture de Bob & Rose ou de Queer as Folk, dans le contexte de l'ici et maintenant je vais avoir tendance à les zapper. Sacrilège pour ceux qui aiment Queer as Folk ou Bob & Rose, mais, hé, rien ne vous dispense de lire le bouquin (c'est hautement conseillé, d'ailleurs, même pour ceux qui se fichent aussi de Bob & Rose etc.).
Dans le même genre, puisque le livre nous détaille l'écriture de la saison 4 quasiment au jour le jour, on a droit à énormément d'étapes au niveau du scénario: j'en passe une bonne partie; du personnage qui va changer 5 ou 6 fois de nom à l'alien du jour qui va prendre une 10 aine de forme avant d'en arriver à sa définitive. Je fais aussi l'impasse sur la jolie collection de fantasmes sexuels qui colorent joyeusement les mails de Russel...
En bref, c'est un résumé, mais c'est le MIEN. Il n'est forcément pas neutre, ne serait-ce que dans le choix de ce que je zappe-ou pas.

Par contre, là où j'essaye de m'en tenir strictement au livre, c'est au niveau de tout ce qui est avis, jugements qualitatifs, opinions personnelles... ceux que j'écris sont ceux de Russel T.Davies (ou de Benjamin Cook, à défaut), et non les miens. Je fais attention à ne pas rentranscrire mon propre point de vue, mais bien celui des auteurs. (Que j'aurai tendance à appeler RTD et Ben par la suite à propos)

Une fois que l'on a bien tout ça en tête, on peut commencer.

2928381331_04cb3251c0_m.jpg
Le livre est constitué d'un échange d'e-mails entre Russell T.Davies, showrunner du nouveau Doctor Who, et Benjamin Cook, journaliste pour le Doctor Who magazine. Il ne devait en naitre qu'un article, mais le matériel récolté était si dense qu'ils en ont fait un livre. On suit RTD sur toute la création d'une saison, jusqu'à son lancement TV.

Il a été réédité en 2010 (The Writer's Tale: The Final Chapter) avec l'ajout d'un "livre II", qui suit l'écriture et la production des spéciaux de 2009. C'est de cette version dont on parle ici.

chap00
Ce sont près de 700 pages d'e-mails agrémentés d'extraits de scénarios, de dessins de RTD, de copies de "production notes" etc. qui nous sont proposées dans ce livre. Le tout agrémenté de 3 encards photos sur papier glacé, d'un Who's Who réunissant à peu près tous ceux ayant participé de près ou de loin à Doctor Who et dérivés au cours de ces 5 dernières années, et d'une annexe regroupant l'intégralité des traveaux de RTD ainsi que tous les films, émissions et séries abordées dans le livres, accompagnés d'un court résumé.
La préface est de Philipp Pullman, elle est suivie de 2 introductions: une de RTD et une de Benjamin Cook.

chap00-1.jpg
Commander via amazon (livraison gratuite)

 

 

ACCES DIRECT: 

          
Chapitre 1 Chapitre 15
Chapitre 2    Chapitre 16
Chapitre 3   Chapitre 17
Chapitre 4 Chapitre 18
Chapitre 5          Chapitre 19
Chapitre 6    Chapitre 20
Chapitre 7 Chapitre 21
Chapitre 8 Chapitre 22
Chapitre 9 Chapitre 23
Chapitre 10  Chapitre 24
Chapitre 11  Chapitre25
Chapitre 12 Rose . . . .
Chapitre 13  X Days Later...
Chapitre 14  
Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 16:50

Dans lequel Mika est inspirant, Skins décevant, et Russel effectue un triple saut sur la glace.

 

 

  WT1-1.jpg

 

 

   On débute avec un mail de Ben, "an idea": il propose à RTD d'écrire un article sur le comment de la création d'un épisode. Il aurait besoin que Russell lui décrive au fur et à mesure de l'écriture toutes les étapes qu'il franchit, les problèmes qu'il rencontre, comment il les résoud, etc... ps: Please, say yes.

     Et le monsieur de répondre oui... tout en précisant que ça aurait tendance à le terroriser comme idée... parce qu'il ne parle jamais à personne de ce qu'il se passe dans sa tête, il ne discute jamais de ses idées, de ses doutes... il en a beaucoup, mais il ne les montre pas, il n'ose pas, ou il ne peut pas parce qu'il est celui de qui on attend les solutions. 
Et puis concrètement il n'aura pas grand chose à montrer, puisqu'il ne commence à écrire que quand l'épisode est déjà quasi bouclé dans sa tête. Mais essayons. A une condition: si il n'y arrive pas, si ça le stresse, alors ils arrêtent immédiatement.
Puis il parle un peu de l'épisode de Noël, "Titanic II", "tu penses quoi tu titre??", version spatiale de l'aventure du Posseidon. Ca sera une copie du Titanic, en croisière, rempli d'aliens, qui se prendra une comète. Ca serait bien si y avait le Moxx of Balhoon à bord. Enfin son cousin, le Jixx of Balhoon! 
Et puis il réfléchit au compagnon de la saison 4. Penny, qu'il veut l'appeler. Penny est née de Mika: lorsqu'il écrirt: Russell a pour habitude de choisir un cd et de l'écouter en boucle, de s'en inspirer. Pour Penny, ça sera Mika, et plus précisément la chanson In Any Other World.

Penny sera un peu plus âgée que Rose et Martha, et elle sera comme Donna: elle ne se laissera pas marcher dessus par le Docteur!!  Ils ont pensé à faire revenir Donna, mais ça serait pas possible d'avoir Catherine Tate pour toute une saison, faut pas rêver. Avec un peu de chance, il pourra l'avoir quelques jours pour le final. Il voudrait faire revenir Donna, Martha, Jack, Rose et Elton pour le final. Et peut-être Jackie et Mickey. 
Il aimerait bien que Penny ait une mère rigolote, mais il a déjà fait dans les mères rigolotes. Elle aurait un grand père farfelu qui regarderait les étoiles. En fait, le grand père farfelu, c'était celui de Rose à l'origine et puis finalement non. Donc c'est devenu celui de Penny.
Il a déjà plus ou moins prévu sa fin de saison, et il réfléchit en ce moment à "comment les gens sur terre vont réagir??" il cherche des solutions.
Et il est en plein crise d'angoisse pour Torchwood: il doit écrire le premier épisode de la saison 2 et tout ce qu'il a pour le moment, c'est l'intro: Torchwood qui poursuit un homme poisson en voiture. Mais c'est juste pour réintroduire ça, c'est pas une histoire: derrière ça il a rien du tout, le vide complet, pas moyen d'avoir une idée, et il n'a plus qu'un mois pour l'écrire...

    Les mails de RTD sont très longs, Ben lui dit que ça va finir en bouquin si ça continue!! Cette année, il n'y aura pas de saison 4, Russell était trop occupé à mailer Ben. et tu veux VRAIMENT que je te dise ce que je pense du titre Titanic II??? Allons Russell!!. Penny, c'est bien. J'aime Penny.

 

 
WT1-2.jpg

     Nous avons ensuite une copie du breakdown de la saison 4: ce qui sert de base à la saison, un micro résumé de ce qu'il doit se passer dans chaque épisode, que RTD distribue à ses auteurs. Ca ressemble à "4.07: le docteur, Penny et Agatha Christie, résolvent un meutre comme dans ses romans." etc. L'épisode 2 est prévu pendant la 2e guerre mondiale, avec précision que c'est à discuter: il est peut-être trop tôt pour refaire un épisode 2de guerre mondiale, on pourrait peut-être faire Pompéi à la place. Le souci c'est que ça va être difficile de trouver des décors à la Pompéi dans les alentours de Cardiff..
L'épisode 4.08 se passe dans un genre de maison hanté, où tout est filmé pour une télé réalité, le doctor est dans la maison et Penny le regarde à la tv.
 
    Retour au mail. RTD a une idée, une scène toute prête dans sa tête: Penny et sa mère (Moira, il vient de le trouver: Moira) sont dans une voiture, on l'a vue tourner à gauche dans le premier épisode, et là, elle tournera à droite. et elle ne rencontrera jamais le Docteur. La scène lui plait, mais il faut trouver quoi en faire maintenant: elle va juste vivre une vie normale, sans docteur, rien de palpitant. Non, il faudrait que le Docteur meure de ne pas l'avoir rencontré. Pour ça, il faudra qu'elle lui sauve la vie dans l'épisode 1. C'était prévu de toute façon. 

 

WT1-3.jpg


     Il a aussi sa scène d'ouverture du 4.01: Penny est chez elle avec des amis, ils préparent une fête surprise pour l'anniversaire de son petit ami. Elle le voit arriver, éteint les lumières.. et lui, qui croyait trouver la maison vide, déboule avec.. sa maitresse!! Le souci de ce genre de scène, c'est que: pour avoir le temps d'éteindre sans qu'il voit que c'était allumé, il faut qu'il soit encore loin de la maison. Ca fait 2 bonnes minutes à combler de "gens qui chuchotent dans le noir". C'est trop. C'est le genre de choses auquelles les auteurs ne pensent pas en général: ils écrivent: "il sort de chez lui, monte dans sa voiture et s'en va", comme si ça ne prenait que 5 secondes. En réalité, il faut qu'il sorte de chez lui, qu'il aille jusqu'à la voiture, qu'il ouvre la portière, monte, mette sa ceinture, allume le contact... on peut facilement en avoir pour une bonne minute!!! Et on pert un temps fou sur le tournage parce que ce sont les réalisateurs et les acteurs qui doivent résoudre ce genre de problème.
Penny, donc, se fait larguer. Elle est dans la rue, au téléphone avec une amie, plaisantant sur le fait qu'elle tombe toujours sur des enfoirés... et elle passe devant une cabine de police.

   Ben demande à RTD si il a vu Skins, la nouvelle série de E4.  Cette série, elle avait l'air vraiment bien, et puis en fait non. Il a un souci avec l'un des personnage principaux: il ne l'aime pas du tout! Et c'est important, d'aimer les personnages principaux. Ou bien d'aimer les détester. Celui-là n'est pas crédible. Penny sera crédible, on l'aimera: elle se fait larguer, tout le monde s'est déjà fait larguer, donc on la comprendra.

   Russell pense que le principal problème du bonhomme de skins, c'est que son âge ne colle pas avec son attitude. Il est comme aigri et blazé, mais il a 18 ans, ça ne va pas. On le comprendrait si il était plus âgé, là il est juste faux. C'est important d'aimer les personnages principaux, même les mauvais, il faut qu'ils aient quelque chose d'identifiable. Les liaisons dangereuses sont une merveille pour ça: les personnage principaux sont des monstres, et malgré tout on finit par s'y attacher.
Penny se fait larguer, ça déclenche immédiatement l'empathie pour elle. Si ça avait été l'inverse, si elle avait largué, on aurait eu soit de l'indifférence soit un a priori négatif sur elle. Le chemin aurait été plus long pour la faire accepter après ça. Mais même Donna, qui était pénible au début, est devenu attachante: à la fin de the runaway Bride, on a envie qu'elle monte dans le Tardis. Il FAUT qu'on en aie envie.


   Et je ne sais plus par quel détour RTD commence à parler de la foi. Il est complètement athée, lui, mais il a quand même abordé la foi dans Gridlock. C'est amusant comme son idée de base s'est d'ailleurs complètement retournée, comme le message qu'il avait en tête à l'origine est l'inverse de celui qu'il donne à la fin. Il voulait que tout un peuple soit unit autour de sa foi. Il voulait qu'ils chantent d'une même voix, que ce soit cette foi qui leur permette de garder espoir. La foi devait être ce qui les unit. Et puis finalement, dans Gridlock, c'est leur foi qui les condamne. C'est au moment où le Docteur les voit chanter qu'il se rend compte que personne ne fera rien. Ils restent passif, ils attendent l'aide de ce qu'il y a au dessus, mais il n'y a rien. Personne ne les aidera. Et ils sont complètement immobilisés par leur foi. Ils ne bougeront pas. Personne. Ils ne feront qu'attendre. Ce qui rend le Docteur dingue, évidemment. Ils en ont beaucoup parlé avec David, puisque c'est David qui a retourné l'épisode en disant que leur foi les détruisait, alors que RTD voulait qu'elle les sauve. Mais c'est David qui a raison. Drôle de leçon.
Ca lui rappelle cette réplique qu'il a écrite dans Tooth and Claw, sa favorite de toute la série: quand la reine parle de la malédiction du Kooh-i-noor, qui tue tout ceux qui le porte, et le docteur de lui répondre "C'est vrai pour tout si on le porte assez longtemps": on  a pas le temps de faire de leçon de morale à ce moment là, mais ça, c'est simple, direct, et valable pour tout: la religion, la politique, tout. Tout devient prison mortelle si on se laisse aller.
Et, pour Torchwood, toujours aucune idée. Pauvre Torchwood.

   Russell avait un rendez vous avec Stephen Greenhorn, chargé d'écrire l'épisode 4.6, mais il a annulé, parce qu'il n'a pas d'idées, rien à lui dire. On sait que l'épisode se passe sur une autre planète, qu'il y a une guerre, probablement une nouvelle race alien, et Martha, qui s'est retrouvé embarquée "de force" et qui veut rentrer chez elle. Mais rien de plus. RTD a justement lu une itv de Sephen Greenhorn dans le dernier DWM, qui disait que c'était bizarre d'écrire pour Doctor Who, parce que n'importe où ailleurs, on a un environnement qui agit sur les personnages principaux, qui les change. Alors que dans DW, le Docteur reste le docteur, c'est le monde autour de lui qui change à son contact. 
Donc du coup maintenant Russell envisage de donner à Stephen un épisode à la "the girl in the fireplace" ou "human nature": un épisode qui change le docteur. Un truc qui le chamboulerait. Un gros truc. Comme un enfant. Le docteur pourrait avoir une fille!! Oh oui, ça serait top!! Mais d'où elle vient?? Il ne veut pas d'histoire d'ex femmes et compagnie.. elle serait créée génétiquement? Ca pourrait être la fille de Penny aussi alors. Non, ça serait bizarre. En tout cas, c'est un soldat. Il la voit bien sortir de la fumée en pré-générique, avec un gros gun, sa première réplique étant "Hello, Dad!" ça serait super. Et zut, il avait oublié que cet épisode devait être centré sur Martha qui veut rentrer chez elle. Il l'a promis à Freema. Tant pi, la fille du docteur c'est vraiment mieux!  
  

 

* Les dessins sont de Russel T. Davies


WT-4.jpg

 

doublefleche2

Introduction Chapitre 2: Catherine, Kylie et Dennis
Accueil  -  Sommaire de la catégorie
Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 16:49

Dans lequel Kylie Minogue chante les Muppets, Russell refuse une 5e saison de Dr Who, et Charlie Kaufman est prié d'aller se faire foutre

 

                                                              

     Ce chapitre commence par un mardi de folie: Julie a parlé à Billie Piper, qui lui a annoncée qu'elle était libre pour 4 épisodes!! 4!! On n'en espérait pas tant! C'est fantastique.
      Puis Jane Trander a déjeuné avec Catherine Tate, histoire de parler de son éventuel retour pour le final.. et Catherine n'a PAS ARRETE de raconter à quel point elle avait adoré faire  The Runaway Bride. Quelles semaines formidables elle avait passé sur le tournage, quels gens formidables elle avait rencontré.. et combien elle adorerait faire une saison entière!! Non, il ne faut pas s'emballer, c'est Catherine Tate, elle est surbookée, elle n'arrivera jamais à caser toute une saison dans son emploi du temps surchargé. Mais quand même, on peut toujours essayer... Il en a parlé à David, qui est ravi: il adore Catherine. Parfait. 
      A part ça, toujours rien en vue pour Torcwhood. Néant.

 

WT2-1.jpg

     Aujourd'hui Julie Gardner a eu l'agent de Catherine au téléphone, pensant qu'elle allait lui dire quelque chose comme "Mais vous êtes fous Catherine est une femme occupée!". Mais elle lui a dit que Catherine était vraiment intéressée, et qu'elle pourrait éventuellement se libérer. Toute une saison de Tennant et Tate!! Mais quel casting de rêve, personne n'aurai jamais osé souhaité un casting pareil, c'est incroyable. 

     13 mars, date à marquer dans le calendrier: aujourd'hui Catherine a dit oui. Catherine a dit oui. Catherine a dit oui. Et Russell a eu rendez-vous avec un dirigeant de la BBC - pour lui annoncer qu'il ne fera pas de saison 5. No way. Il ne se rend pas compte, ce monsieur, que plus personne n'a de vie depuis 5 ans. Que tout le monde a dû partir vivre sur Cardiff 9 mois par an. Il ne sera pas là pour la saison 5, c'est certain.


     C'est assez bizarre, pour Ben, mais il sait que Penny va lui manquer. Elle n'a jamais existé finalement, mais elle lui manquera. Pauvre Penny. Elle redevient l'un de ces Personnage En Attente D'Un Auteur. A ce propos, est-ce que Russell a le contrôle sur ses personnages, est-ce qu'il sait ce qu'ils feraient dans chaque situation?

     Penny manquera à RTD aussi. Mais pour lui, elle a existé. Elle existe toujours quelque part. Il y a quelque part une Penny Carter, au téléphone avec une amie, qui passe devant une cabine de police bleue,  sans la voir, et qui continue sa vie. Elle ne rencontrera jamais le docteur. Mais elle existe toujours. Et non, il ne maitrise pas ses personnages. On ne peut pas définir à ce point un personnage, le rendre si prévisible, parce que personne n'est comme ça dans la vraie vie. Même le Docteur prend parfois ses propres décisions. Par exemple dans Gridlock, il n'avait pas prévu de faire autant tourner l'épisode autour du mensonge du docteur à Martha. Ca ne devait être qu'une petite omission... mais le Docteur n'a pas supporté ce petit mensonge, c'est devenu une obsession chez lui. Russell lui-même a découvert cet aspect du Docteur en écrivant l'épisode.

 

WT2-2

 


     Ce soir c'est la première diffusion de Smith and Jones. Now on BBC One. Ben se demande si Russell n'aurait pas envie, parfois, de ne pas savoir ce qu'il va se passer. D'être un vrai spectateur, plein de questions  qui attendent des réponses. Mais Russell lui répond qu'alors, il aurait aussi le stress de se dire "il va peut-être être très mauvais cet épisode". 
     Il est 22H, ils sont tous les 2 sur leurs terrasses, ils s'envoient des sms: la pleine lune est superbe ce soir, on la voit si bien. Combien d'enfants auront levé le nez vers elle ce soir, s'apprêtant à rêver de Judoon y atterissant?

     Russell n'écrit pas ses idées au fur et à mesure. Il attend le dernier moment. Et puis il laisse passer ce dernier moment. Et alors il écrit. C'est assez terrrible, mais il n'arrive pas à faire autrement. Il a son début d'épisode dans sa tête, qui finit par buter sur un problème, et il veut résoudre ce problème avant d'écrire, mais rien ne vient. C'en est désastreux, et ça envahit toute sa vie: il ne voit presque plus sa famille, ses amis, et tout le monde pense qu'il écrit. Il annule les rendez-vous, les soirées.. pour pouvoir écrire. Et il n'écrit pas. Il se lève, regarde la tv, se dit je commence à midi.. à midi il sort promener, se dit je commencerai à 14h... il envoie quelques e-mails, passe quelques coups de téléphone... c'est trop tard, autant attendre cette nuit... il peut faire ça des jours et des jours, des semaines même. Et tout ce temps là il angoisse, il se sent mal, coupable parce qu'il n'écrit pas, il panique de plus en plus, dépasse la date limite, a honte de lui-même.. et puis alors que l'épisode doit entrer en pré-production, il écrit. Et c'est en couchant tout ça sur papier que ses idées se débloquent. Il  devrait le savoir, maintenant, il devrait commencer à écrire plus tôt, puisque c'est à ce moment là que tout vient. Mais c'est comme s'il avait besoin de cet état de panique. Ca mange sa vie et il se sent mal à peu près tout le temps, et il sait que c'est sa faute, il sait qu'il pourrait faire ça autrement, qu'il pourrait être heureux, avoir tout ce qui lui faut. Mais sa carrière n'a jamais été aussi brillante qu'aujourd'hui, il n'a jamais écrit de scénarios aussi bons. Alors par une espèce de superstition il se dit que s'il change de fonctionnement, ça s'écroulera. C'est idiot, mais il n'arrive pas à s'en défaire. Patéthique. Il s'en rend compte. A ajouter à la liste de ses démons, comme celui de l'alcool, dont il a parlé au chapitre 1: Aujourd'hui il ne boit plus tous les soirs, mais il y pense sans cesse, jusqu'à l'heure de fermeture des bars (qui ne ferment plus la nuit de nos jours: il doit empêcher son subconscient de digérer cette info). Mais une fois par an environ, il va passer une nuit désastreuse dans un bar. Ensuite il peut enfermer de nouveau ce démon là, pour quelques temps.


     Encore un mardi de folie: hier, lors d'une press Party, l'agent de Kylie Minogue a dit que Kylie adorait Doctor Who et qu'elle aimerait jouer dedans. Mais il avait un coup dans le nez donc Russell ne l'a pas pris au sérieux.  Et pourtant, apparement, il l'était: il l'a rappelé aujourd'hui, Kylie veut le rencontrer. Et le voilà parti pour voir Kylie! Incroyable! Evidemment, ça n'aboutira jamais, on est entrain de parler de Kylie Minogue, même en rêve il ne pourrait pas l'avoir pour tout un épisode, impossible. Mais il va la rencontrer!!! Il n'en revient pas. Et Billie a confirmé à nouveau qu'elle serait là pour 4 épisodes. Formidable. Il voudrait bien la faire revenir dès le premier épisode, comme un teaser pour la saison. On la verrait à peine, ça serait à la toute fin: Donna, sur le point de partir avec le docteur, cherche quelqu'un a qui donner les clés de sa voiture pour faire suivre à sa mère. Elle se dirige vers une jeune femme blonde, qu'on ne voit que de dos. C'est lorsqu'elle se retourne qu'on voit que c'est Rose. Puis elle disparait. Il aime cette image. 


     Une autre idée, une autre scène tout prête est née dans sa tête: le Docteur qui parle, à moitié incompréhensible, et Donna qui prend des notes. Ce qui fait rager le docteur " Vous êtes entrain de prendre des notes???" "Et bien oui, vous parlez tout le temps!" "mais je ne prend pas de passagers qui prennent des notes!!" "Oh, y a des règles alors?? je devrais les noter!". C'est drôle, cette scène, ça le fait rire. Il faudra trouver un endroit pour mettre ça. 
     Il a aussi décidé de ce qu'il allait faire du premier quart d'heure du 4.1. Non, il ne sait pas qui seront les aliens du jour etc, mais il sait que toute l'ouverture sera un rendez-vous raté géant entre Donna et le Docteur. Donna qui enquêtera sur tout ce qui lui semble alien, parce qu'elle espère  trouver le docteur. Evidemment il faut qu'elle le cherche, elle ne peut pas tomber dessus 2 fois par accident. 
Et il connait aussi la scène des retrouvailles: le docteur, derrière une vitre, Donna, derrière une porte à hublot. Le méchant de la semaine qui révèle sa véritable identité et son plan... moment important... mais complètement occulté par le Docteur et Donna qui, au même moment, se voient l'un l'autre, et se reconnaissent! Ca va être drôle ça, ça ira bien à Ten et Donna, ça sera parfait.
Il avait cette idée aussi: une planète pleine d'aliens qui dévorent tout sur leur passage: les vorlax. Les habitants de cette planète n'arrivent pas à gérer ces vorlax donc ils ont ouvert un portail pour les envoyer .. ailleurs. Et ça ne plait pas du tout au docteur: vous avez un problème que vous n'arrivez pas à résoudre alors vous refilez le bébé aux voisins!!! Il a plus ou moins développé cette idée, mais finalement il l'abandonne quelques jour plus tard. Trop mouarf. Et puis ça ressemble trop à du Primeval. Il aime Primeval, mais il ne veut pas faire du Primeval.

 

WT2-3.jpg



     Aujourd'hui Jane et Julie sont venus chez Russell. Obligées de lui demander officiellement s'il quittait la série pour la saison 5. Et oui, c'est officiel. C'est plus que ça: c'est une promesse que se sont faits Julie, Phil, Jane, David et Russell, sur le tournage de Doomsday. Ils partiraient, tous en même temps, pour 2010. Ils feraient une saison 4, grandiose, puis une année off, pour installer une nouvelle équipe. Il faut cette année off, pour mettre en place tant de changements. Quelques épisodes spéciaux, mais rien de plus. Et puis ils s'en iront, tous ensemble. Ils se sont fait cette promesse en 2006 et il la respectera. Ils la respecteront tous. 


     Parlons d'auteurs: d'où sort cette idée qu'il faut absolument avoir vécu des trucs horribles pour être capable d'écrire?? Ca exclu tous ceux qui ont eu une vie normale? en quel honneur?? Tout le monde est capable d'écrire, parce que tout le monde a EU des expériences. C'est l'imagination qui fait extrapôler autour de ça ensuite. Il n'aime pas ces auteurs qui donnent des leçons dans ce genre. Il n'aime pas non plus ceux qui donnent leur méthode d'écriture comme la seule valable. Comme ci ceux qui fonctionnent différemment se plantent nécéssairement. Tout ce qu'il donne à Ben au travers de ces mails, sur sa manière d'écrire, ça ne concerne que SA manière d'écrire. C'est évident que ce n'est pas la seule qui existe. Et c'est évident aussi que dans bien des cas il est loin d'avoir raison.

 

 

*Les dessins sont de Russel T. Davies 

 

 

doublefleche2

Chapitre 1: Définitivement peut-être Chapitre 3: Salopards
Accueil  -  Sommaire de la catégorie
Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 16:48

Dans lequel le People Quizz est expédié, Internet est pointé du doigt, et où un jour magnifique avec Winnie the Freak rend tout plus supportable 

 

 

     Le chapitre s'ouvre avec un résumé de l'épisode de Noël. A la suite duquel Russell se dit que cet épisode va coûter une fortune. Il s'en veut, il se laisse parfois emporter par son imagination. Il a demandé à Julie si il fallait qu'il revoie son idée à la baisse, sachant qu'au contraire, elle se demènera pour avoir les fonds. Si elle lui disait que oui, il fallait revoir son script, alors il aurait vraiment atteind les limites.

     Il réfléchit encore à son 4.1, il se demande quelle menace planera cette fois. Il aimerait bien faire quelque chose qui tourne autour de la beauté, ou de la chirurgie plastique peut-être. Jusque là il considérait ce domaine comme celui de Cassandra, mais il y a tellement plus à dire finalement. 
Il a abandonné le script de Torchwood. Il a dit à Julie qu'il ne pouvait pas, ceux de Doctor Who sont prioritaires,  sans compter qu'il a aussi the Sarah Jane Adventures à gérer, et il ne s'en sort pas. Au final il n'écrira que la scène d'ouverture. Pauvre Julie, c'est à elle de gérer les conséquences encore une fois. Mais c'est pour le bien du programme; il sait que s'il écrit quelque chose, ça sera mauvais. Il se sent un peu coupable, d'autant qu'il a un rendez-vous avec l'équipe de Torchwood aujourd'hui, alors qu'il a l'impression de les laisser tomber. Il ne sait pas si il pourra les regarder dans les yeux.
A part ça, la BBC a augmenté le buget pour la prochaine saison. On pourra peut-être faire cet épisode à Pompéi finalement. Et plus de budget pour le 4.12-.4.13. La BBC veut le rendre heureux. Ca marche comme ça...


     Ben se demande si Russell ne se sent pas un peu comme un salopard, parfois, à voir tous ces gens qui exécutent sa volonté, qui font tout pour lui faire plaisir...

     Contrairement aux apparences, il ne faut pas être nécéssairement un salopard pour réussir. Il  faut sûrement l'être un petit peu, mais ceux qui le sont vraiment ne marchent pas. Ou pas longtemps en tout cas. Il n'a pas l'impression d'être un salopard, mais c'est peut-être simplement parce qu'il ne s'en rend pas compte. Il se souvient par exemple de ce jour où il a demandé à ce que l'on renvoie une actrice de 12 ans parce qu'elle était mauvaise et que ça n'était pas bon pour le show. Tout le monde était horrifié de devoir virer une enfant, et il ne comprenait pas pourquoi: c'était le show qui primait, et il serait meilleur sans elle, point. 
Il doit être bizarre, de voir les choses si différemment. Par exemple, lorsqu'il a décidé de renoncer au script de la 2de guerre mondiale pour le remplacer par celui de Pompéi, il a envisagé de confier le script à James Moran, a contacté Julie pour lui demander de lui arranger un rendez-vous, et elle lui a demandé de lui laisser 3 jours. Pourquoi 3 jours?? ils pouvaient très bien se rencontrer dès le lendemain??? Mais il lui fallait 3 jours pour parler à Mark Gatiss, qui a passé plus d'un an à travailler sur son script 2de guerre mondiale, qu'on va jetter aux oubliettes en un coup de fil. C'est terrible, Russell adore Mark, mais ça ne lui était pas du tout venu à l'esprit. Parce que tout ce qu'il avait en tête, c'est ce qui était nécéssaire pour le show. Un salopard, ouais.


     Ben se souvient qu'au cours d'une interview il avait demandé à Phil et Julie ce qu'ils aimaient le moins dans l'écriture de Russell... aucun des 2 n'avait voulu répondre.

     Effectivement, Russell a entendu parler de cette question, elle n'a pas peut-être pas eu de réponse mais elle est loin d'avoir été oubliée... en fait, il est même à peu près certain que Julie réfléchit toujours à la question. Peut-être qu'elle n'osera pas lui donner la réponse quand elle l'aura, de peur de le froisser, mais il ne pense pas: Julie n'est pas comme ça, et elle le connait mieux que ça; elle se dira que la réponse pourrait, au contraire, l'aider. Elle y pense encore, il est prêt à le parier.
     Il s'inquiète d'être entouré de gens qui diraient oui à toutes ces idées. Il ne pense pas que ça soit le cas, mais ça pourrait arriver, non pas parce qu'il s'entourerait de gens incapables de le contrarier, mais plus parce qu'on finit toujours par choisir les gens qui voient les choses de la même manière que nous, qui pensent comme nous, et qui de fait seront plus facilement de notre avis. Mais l'équipe qui l'entoure est formidable. Ils consacrent tous chaque minute de leur existence à Doctor Who, ils se mettent une pression terrible les uns aux autres, considérant que tout ce qui n'est pas au moins excellent est mauvais.
 Il se souvient d'un mail de Ed Thomas, à propos de l'épisode de Pompéi, où celui-ci lui démontrait à quel point un épisode comme celui-ci était sur presque tous les plans absolument irréalisable, qu'ils ne pourraient jamais faire ça. L'e-mail se terminait par: "Faisons-le!"


     Il a pas mal pensé au script de Pompéi. Si le Docteur et Donna savent qu'ils atterissent à Pompéi, le jour de l'érruption, avec un peu de jugeotte ils repartent aussitôt, donc ils ne doivent pas savoir où ils sont. Il faut qu'ils partent quelques minutes en exploration et qu'à leur retour le TARDIS ait disparu. Il veut aussi une famille Romaine à la Astérix, pas une de ces familles classiques de Peplum. Et un peuple de feu, qui vit dans ou sous le volcan. A la fin, le Docteur et Donna seront enfermés dans une capsule et éjectés du volcan comme une bulle. Il trouve l'image amusante, ça va coûter une fortune en CGI. Et il faut des voyantes aussi, indispensables dans cette période de l'antiquité. Des voyantes qui VOIENT vraiment, ça serait étonnant.
Il aime l'idée qu'il va falloir développer dans cet épisode: si le Docteur est coincé à Pompéi et qu'il sait ce qui va se passer, POURQUOI il ne fait rien??? C'est une occasion de creuser cette question et d'y répondre avec un peu plus de profondeur que les courtes explications qu'on a pu avoir par le passé. Et puis cela va donner une stature particulière à Donna: alors que Rose et Martha suivaient le Docteur comme le Messie, Donna va demander pourquoi. Il voit se profiler de magnifiques dialogues...
     Il a aussi pensé à son final: il voit Donna, Martha, Rose, Jack, Sarah Jane et Mickey comme une équipe, et cette phrase: "L'UN D'ENTRE EUX MOURRA". Ca sonne super bien mais le souci c'est qu'il n'a envie d'en tuer aucun.... Pas Rose, Rose n'a pas été écrite pour être tuée. Aucun d'entre eux n'a été écrit pour ça. Mickey serait le plus "tuable", c'est celui qui n'a jamais de chance, c'est l'outsider. Mais s'il tue Mickey, il voit déjà arriver les problèmes de politiquement correct: vous avez tué le noir etc.
Davros sera l'esclave des daleks. Oh, mais il devra reconnaître Sarah Jane au fait!!
     Et puis il va sûrement utiliser la main du Docteur. Il a mis la main coupée de The Christmas Invasion dans un bocal parce qu'il a toujours su qu'il l'utiliserai un jour pour "faire pousser" un 2e Ten à offrir à Rose. C'est quelque chose qu'il s'était mis de côté pour le réutiliser un jour, donc pourquoi pas maintenant??? Ca bouclerait définitivement toutes les histoires amorcées ces dernières années et les épisodes spéciaux seront vraiments spéciaux: pas de compagnons, pas de liens avec les anciens épisodes... 


     Il a eu un flash pour la saison 2 de Torchwood. Dans l'épisode 6, Ianto est tué, puis est ramené à la vie dans le 7 et devient une espèce de mort vivant, en quelque sorte. Et hier d'un seul coup, il a eu une évidence: c'est Owen qui doit mourrir, pas Ianto. Il faut maintenant réécrire  7 scripts en urgence, dont certaines scènes tournées aujourd'hui même. Quelqu'un a dit "on ne peut pas, c'est trop tard": il lui a répondu qu'il le lui ferait faire sur le lit de mort de sa mère le jour de Noël s'il le fallait. Le Pouvoir!

     Il a passé le week-end a réécrire le 1.07 1.08 de Sarah Jane, histoire de se trouver un prétexte pour n'avoir toujours pas commencé à écrire le script de Noël.


     Les auteurs ont changé d'état d'esprit de nos jours, à cause d'internet. Aujourd'hui, ils ont cette angoisse terrible de se demander : qu'est-ce qu'on va y dire de moi?? Le problème d'internet c'est que tout ce qu'on n'entendait pas avant nous est accessible aujourd'hui. Et les gens écrivent des choses terribles sur la toile. Ils donnent leurs avis comme s'ils avaient leur mot à dire et deviennent violents si les-dits avis ne sont pas respectés. Bien sûr qu'ils n'ont pas leur mot à dire, c'est l'auteur qui décide. Ca n'est pas une démocratie. Ils ne sont pas là pour la création.
     Mais c'est idiot de dire "ignore-les" parce que c'est impossible. Les forums détruisent les auteurs. Le mois dernier, Helen Raynor est allée sur Outpost Gallifrey, et elle en tremblait; elle disait que c'était comme être assis dans un bar avec une bagarre qui éclate juste à côté. Il a passé 2 heures au téléphone à la convaincre que bien sûr elle était capable d'écrire, et qu'ils avaient besoin d'elle. Helen est une auteure qui débute, mais elle est vraiment sur le point de devenir absolument brillante, et ce qu'elle a lu l'a annéantie, et l'a fait terriblement douter d'elle-même, et ça le met très en colère.
     Murray Gold aussi a été très touché lorsqu'il a lu les critiques des tous premiers épisodes. Il a dit qu'il ne savait même plus comment il devait travailler. Quand à Noël Clarke, il s'est mis en colère. 
     Le plus attaqué reste Russell, mais il se dit qu'il doit être d'acier, car quoi qu'il lise, ça ne l'arrête pas. Au final, c'est LUI qui crée. Il est l'artiste, que ça leur plaise ou non. La seule chose qui l'atteind, c'est lorsqu'on le traite de paresseux. Ca lui donne envie d'arracher des têtes.


     Il vient de réaliser que le Noël de l'année prochaine n'était plus si loin non plus, et que son idée se résume à "Des cybermen dans la neige". Seigneur!


     Benjamin demande si on a des nouvelles de Kylie?? La rumeur persiste dans les tabloids...

     Pas vraiment de nouvelles, ils ont envoyé le plot à son agent, et maintenant. on attend. Par contre David est allé dinner avec elle, et ils sont allés au théâtre ensemble, et CA, ça n'a pas fait la couverture des tabloids, Dieu seul sait comment!

 

*Les dessins sont de Russel T. Davies

 

WT3-1.jpg

 

 

doublefleche2

Chapitre 2: Catherine, Kylie et Dennis Chapitre 4: INT. SPACESHIP
Accueil  -  Sommaire de la catégorie
Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 16:47

Dans lequel Georges Lucas est refoulé, on discute des fesses de Charlie Hunnam, et le dirigeant de la BBC One met les pieds dans le plat.

 

 

* Les dessins sont de Russel T.Davies

 


     Russell a eu une idée en allant faire ses courses: c'est toujours quand on quitte le bureau que les idées viennent... Il a pensé à une histoire d'assurances: et si c'était les propriétaires du Titanic qui avaient organisé ça pour toucher les assurances? Non, pas l'assurance du bateau, ça serait ridicule, ça ferait chuter les actions; mais l'assurance du propriétaire, qui serait à bord, donc déclaré mort, alors qu'il se serait échappé dans un vaisseau de survie. Quelque chose comme ça.
      Les anges sont programmés pour tuer tout survivant: pourquoi, si de toute façon le vaisseau va s'écraser? Pourquoi le propriétaire voudrait tuer tout le monde avec lui? Il n'en sait rien, mais ça ne l'arrêtera pas. On verra plus tard. Et Kylie doit mourir. Elle est le futur compagnon idéal, mais elle doit mourir. 
Il est content, non pas de ses idées, mais d'AVOIR des idées. Mais il n'a toujours pas commencé à écrire. Il commence à paniquer, il faut absolument qu'il se mette à écrire "Starship Titanic".. à 9h...

     Il a commencé, non pas à 9h mais à minuit finalement. Mais il a commencé! Il sait que quand il se lèvera demain, le fichier 4.X existera dans l'ordinateur, il se sent mieux.
     Il envoie son début de script à Ben, un peu paniqué parce qu'il ne montre JAMAIS un script à ce stade. Et il ajoute que le milieu de pont Blane doit être sexy, il veut un acteur sexy. Il pense rarement à un acteur spécifique en écrivant, mais là, il voit vraiment bien Russell Tovey dans le rôle; ou peut-être Lee Williams. 

 

WT4-1.jpg


     Benjamin lui en demande plus sur toutes ces annotations qui jalonnent le script: CU, FW shots...

     Russell donne toujours quelques directions pour les caméras, mais pas trop. Si le script est bien écrit, le réalisateur devrait les sentir en le lisant donc les noter n'est pas nécéssaire. Il les indique juste lorsqu'ils participent de manière importante à l'état d'esprit de la scène: PLAN LARGE si il veut accentuer le côté vide, grand, épique... etc. Il n'entre pas dans les détails "plan poitrine" etc.
     La mise en page est importante aussi. Certains auteurs, en particuliers débutants, écrivent des blocs:
"Il court saute par dessus le mur attrappe la ficelle se retourne court à nouveau..." 
Stop! Respire! Russell utilise points, tirets, espaces et saut des lignes pour donner le rythme de son script. Ecrire:

Ben regarde autour de lui. Il entend chanter.

Pause.

Puis il avance....


C'est différent de:

Ben regarde autour de lui. Il entend chanter. Pause. Puis il avance.

     On Ressent ce que Ben ressent  dans la première version. Il faut aussi se méfier de certains adverbes qui ne montrent pas la dynamique. Chaque auteur a ses habitudes, lui fonctionne comme ça. Il écrit le nom des personnages en majuscule lorsqu'ils entrent dans une scène pour la première fois, de manière à ce qu'on identifie d'un seul coup d'oeil qui est présent. Mais ça agace certains réalisateurs, qui ont l'impression de se faire crier dessus. Il fait aussi attention à appeler un même lieu toujours de la même manière: certains auteurs vont noter "le salon", "le séjour", "la pièce principale".. pour un même lieu!! Et les décorateurs, avec leur liste de sets, vont chercher 3 différents lieux de tournage... 

     Georges Lucas est à Londres, et il a demandé à voir Russell pour un script. Celui-ci a refusé, il n'a vraiment pas le temps d'aller à Londres. Maigre consolation: il pourra toute sa vie dire qu'il a dit non à Georges Lucas. Bien sûr, quand il verra qui a été choisi, il sera jaloux à n'en plus pouvoir.
     Il approche de sa 16e page de script, c'est le moment ou le désastre devrait arriver. Il a changé le nom de Midshipman Blane en Midshipman Frame, c'est plus Sexy. Ils vont bientôt commencer à mourir l'un après l'autre évidemment. Mais c'est un peu trop évident que c'est Mr Maxitane qui se cache derrière tout ça. 
Et il a pensé à une chose: les hôtes sont programmés pour tuer les passagers, mais le docteur n'est pas un passager! Il adore ça.
Il a trouvé un moyen d'expliquer pourquoi le Docteur connaît tous les survivants avec lesquels il va se retrouver coincé. Il a rendu Bannakaffalatta rouge au lieu de bleu, ça faisait vraiment trop "Moxx of Balhoon".
Il s'est aussi dit que les météorites ne pouvaient pas être en feu, elles ne brûlent qu'en entrant dans l'atmosphère. Mais il adore cette image de roches en feu qui foncent sur le navire... Tant pis, elle brûleront quand même!

 

WT4-2.jpg


     Russell adore le personnage du milieu de pont Frame. Finalement il ne le tuera pas tout de suite, il verra pour la fin. Par contre, il a oublié de développer le personnage de Maxitane. A revoir donc.
      Il pense donner un tic aux anges: ils commenceront chaque phrase par "Information". Ca permet de bien identifier leur fonction d'origine et puis ça sonne bien: "Information: vous allez tous mourir." 

     Kylie a téléphoné!! Il n'a pas répondu parce qu'il na pas reconnu le numéro, mais c'est encore mieux, maintenant il a sa voix sur son répondeur! Elle voulait en savoir un peu plus sur le personnage de Peth. Kylie Minogue.. il n'y croira que lorsqu'il la verra sur le plateau!

     Il hésite encore sur la mort de certains personnages, mais c'est bien qu'il écrive sans savoir lui-même qui va vivre et mourir. On écrit différement si l'on sait, et au moins il ne risque pas de laisser des indices. Il essaye de trouver un moyen pour que Frame enlève ses vêtements mais ça n'est pas évident!! Il enlèvera au moins sa veste!

     Il n'a écrit que 4 pages aujourd'hui. Il en est à cette scène où on parle: de ces scènes qui permettent de faire une pause dans l'épisode. Ensuite il a la scène du canyon, quelques morts, une attaque des hôtes, le pont, la salle des machines, la chute du bateau et la clôture. Ca ne rentrera jamais dans  80 pages (1h)! Et le budget va exploser. Il va peut-être faire retirer à Frame tous ses vêtements pour en faire une corde pour hisser les survivants. Oui il va faire ça! 
     Son script est en retard, il s'inquiète pour sa suite, ils ont des problèmes avec le budget.. mais il ne se sentait pas trop mal. Ca a déjà été bien pire, à ce stade. 
Puis il a vu Longford sur Channel 4 et ça l'a fait déprimé... c'est tellement bien écrit, il a l'impression d'être ridicule à côté, à écrire une histoire de Titanic de l'espace. Il ne dénigre pas du tout Doctor Who, ce show est merveilleux, mais il ne l'a pas créé, ce n'est pas à lui. C'est aussi pour ça qu'il a refusé Georges Lucas: il ne se voit pas sortir de Doctor Who pour retourner jouer avec les jouets de quelqu'un d'autre.
     Human Nature a été diffusé samedi, et il a passé le dimanche à entendre des compliments fantastiques sur Paul Cornell.. et il a eu envie de dire " vous savez combien j'ai réécrit sur ce script??" . Les gens pensent qu'il se contente d'ajouter un ou 2 gags à droite à gauche, il ne se disent pas qu'il a écrit la moitié du script. C'est très égoiste de sa part mais oui, il était jaloux que toute l'attention soit sur Cornell.

     Aujourd'hui il a découvert que "Starship Titanic" était le nom d'un jeu sorti par Douglas Adams!! Du coup il a demandé à la BBC s'ils n'avaient pas de problème de Copyright, et il se trouve qu'on ne peut pas copyrighter un titre. Mais il a quand même suggéré d'autres titres, dont un - "Voyage of the Damned" - qui a l'avantage de ne pas réveler que le bateau de la fin de la saison 3 n'est pas le vrai titanic. Essayons de garder le mystère quelques  temps, enfin, si la presse nous le permet...
A ce sujet, le Sun d'aujourd'hui rélève que Doctor Who va être mis en Off pour 2009. Enfoirés. C'est beaucoup trop tôt pour annoncer ça! Avec un peu de chance, personne ne les croira. Autrement, ça  sera une véritable tempête médiatique.

     Ben rappelle que le Sun annonce aussi que David quittera la série au milieu de la saison 4, de quoi ébranler leur fiabilité. Il n'y a pas moyen d'agir contre la presse? Et à ce sujet, il va se passer quoi exactement en 2009?

     La BBC étant publique, elle ne peut pas mentir à la presse. Elle peut choisir d'annoncer ou non quelque chose, mais à partir du moment où un journaliste pose directement la question à un dirigeant de la BBC, il ne peut pas mentir. C'est pour ça qu'ils n'ont pas pu démentir la rumeur - apparue bien trop tôt - du départ de Christopher Eccleston. L'impact aurait été tellement énorme si l'info était restée secrete au moment de la diffusion du final.... mais la presse gâche souvent tout. Et comme on a besoin d'eux, on ne peut pas les menacer. Russell se fiche de la politique de la BBC, il ment sans hésiter si c'est pour protéger le show. 
En 2009 ils ont prévu de ne faire que 2 épisodes spéciaux, probablement pour Pâques et Noël. Puis un dernier spécial début 2010. lls en parlent depuis très longtemps, et il se souvient en avoir discuté avec David et Julie avant le tournage de the runaway bride.  Il ne pense pas que cela fera du mal à la série, au contraire: ça donnera faim aux gens: ils auront envie de retrouver doctor who, plutôt que de se contenter de s'assoir tous les ans devant la nouvelle saison comme une habitude. Et même les enfants sont capables d'attendre: il suffit de regarder Harry Potter ou Star Wars. L'attente favorise la légende. De toute façon, installer une nouvelle équipe prend du temps.


     On est vendredi, il n'a que 48 pages, et il doit rendre son script lundi. Et il avance très lentement. Il a changé le nom de Maxitane en Max Callisto, et Peth est devenu Astrid. Peth n'est plus que son nom de famille. Il n'a jamais aimé le nom Peth de toute façon. Le prénom de Frame est Alonso. Il voulait faire intervenir les Judoon à la fin mais ça donnait vraiment l'impression d'être un 2e épisode.

     Ben lui fait remarquer à quel point il jongle entre drame et comédie sur la fin. C'est volontaire?

     Pour Russell, la comédie et la tragédie ne sont pas opposées, elles sont complémentaires; c'est comme ça que ça marche dans la vraie vie. Il y a quelque chose de drôle et de triste en tout. Donc oui, il prend volontairement en compte cette dimension dans ses scripts. Le Maitre est un dictateur noir, cruel et fou: mais il peut être très drôle. Jackie est amusante, mais elle cache une tristesse terrible dûe à l'absence de sa fille. C'est dans Love & Monsters qu'on la ressent le plus, mais elle est toujours là.

     Torchwood est en crise, il manque un script etc...Pauvre Torchwood. Mais Voyage of the Damned a été bien reçu, Julie et Phil ont aimé apparement. Il ne sait pas trop si ils ont aimé le script ou juste aimé le fait d'avoir enfin un script.
     Il continue à trouver que le fait que Max soit le coupable est trop évident et pas franchement terrible, mais c'est le seul personnage qui peut être coupable. Il en a fait un cyborg, c'est toujours plus intéressant que "le méchant est... le businessman!!" et puis, Astrid utilisant une machine pour tuer un homme aurait été ridiculement violent. Reste que.. c'est pas génial..mais tant pi:  si ça avait été LA GROSSE REVELATION et LE GRAND MOMENT, il aurait creusé un peu plus. Mais là, on a toujours la vraie histoire qui arrive, celle avec la tension et le suspens: la chute du Titanic. 
Il a eu une estimation du budget: il s'attendait à 20 000£ ou 30 000£ et on en est à .. 87 000£! Ouille! Il va falloir couper. On trouvera quelque chose.

 

WT4-3.jpg

 

 

doublefleche2

Chapitre 3: Salopards Chapitre 5: Conte de Ré-auteur
Accueil  -  Sommaire de la catégorie
Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 16:46

Dans lequel Buckingham Palace est sauvé, Kylie Minogue tient la chandelle, et Kasabian évite de justesse du sexe sous une tente.
 


     Le chapitre s'ouvre avec quelques notes prise lors du script meeting de l'épisode 4.X. Elles débutent avec un commentaire de Brian Minchin, le script editor, qui souligne que peu de notes sont nécéssaires lorsqu'il s'agit d'un si bon script.
nbsp;    Il a été noté qu'Astrid doit passer plus de temps avec le Docteur, il faut plus de dialogue entre eux. Elle doit à un moment embrasser le Docteur. Et on doit avoir l'impression que tout le monde pourrait être un peu amoureux d'elle.
     Il faut aussi accentuer l'héroisme d'Astrid qui se sacrifie, et rendre bien visible l'idée qu'elle ne veut pas se suicider mais n'a pas le choix.

     Ben demande si TOUTES les notes commencent par le genre de compliments que fait ici Minchin? Où on peut aussi tomber sur  des commentaires du genre "Merci pour rien, ton script est nul"?

     Les scripts Editors s'entraînent à écrire ce genre de compliments, et oui, les notes s'ouvrent toutes plus ou moins comme ça. Ca permet de démarrer de manière agréable. Bien sûr l'effet est atténué si on se dit ça. 
     Mais ces notes sont bonnes. En partie parce que Russell a jeté toutes les mauvaises au moment du meeting. Par exemple, il a refusé cette suggestion qu'Astrid et le Doctor devraient échanger un regard dès le début de l'épisode: c'est nul, le plaisir de cette scène est que justement ils ne se connaissent pas encore, et que le spectateur en sait plus qu'eux à ce moment-là.
     Et puis ça lui a aussi permis de se rendre compte qu'il n'avait pas assez développé le personnage d'Astrid. Il s'est reposé sur l'énorme impact du casting éventuel de Kylie Minogue, et ça n'est pas bien. Il est content d'avoir l'occasion de revenir sur le personnage et de lui donner un peu plus d'épaisseur. Même si, maintenant qu'il sait qu'Astrid va mourir, il a un peu de mal à revenir sur certaines scènes sans avoir l'impression qu'elles sonnent faux. En particulier les scènes "nouvelle compagne potentielle".
     Ils ont également soulevé un problème lors de cette réunion: les passagers n'ont pas l'air d'aliens, ils ont l'air d'humains du passé, ou d'humains du futur à une soirée déguisée. Mais on n'a pas les moyens financiers pour les rendre tous "visiblement alien"...

     Ils sont à plus de 45 000£ de dépassement de budget, il va falloir forcer sur les coupes. Ils ont également 197 jours FX en trop ( Un jour FX correspondant à la somme de travail d'une personne de the Mill pour une journée. 10 jours FX correspondent donc au travail d'une personne sur 10 jours, mais aussi à celui de 10 personnes sur une journée). Ils ont droit à 350 jours FX pour l'épisode et ont déjà dépassé de plus de 50%. A ce stade, c'est sérieusement inquiétant.

     Encore une mauvaise journée: David sera le nouveau Hamlet de la Royal Shakespeare Company, ce qui est plutôt une bonne nouvelle en soi (même si Russell n'a jamais été capable de rester assis pendant toute la pièce), mais ça pose un gros problème: ils vont devoir annoncer le casting en septembre, et ça sera alors évident qu'il n'y aura pas de saison 5 avec David dedans en 2009. La tempête médiatique va être terrible....


     Le Read-through du 4.X a eu lieu aujourd'hui, c'était incroyable d'avoir Kylie! Elle est parfaite en Astrid, elle a complètement saisi le personnage, Russell est rassuré. Des changements dans le script sont faits d'après les read-through, mais ils permettent aussi d'ajouter des annotations pour les acteurs: "ne crie pas ici, chuchote là"... Cela permet également de relever certaines incohérences qui sautent aux yeux lorsqu'elles sont "jouées". Les pages roses sont imprimées suite au read-through, il s'agit de toutes les pages sur lesquelles a été amené une modification lors de cette étape.
     Parfois, le read-through tourne à la catastrophe: il se souvient de celui d'un épisode de the Grand, où il s'est rendu compte à la lecture qu'il avait tout faux. L'histoire, les personnages, leurs relations, RIEN n'allait. Il s'était complètement planté. Il fallait non seulement réécrire l'intégralité de son script, mais aussi des 3 suivants, au vu du changement des relations des personnages. Et tout ça en une seule nuit. C'était de la folie, mais il n'y aurait eu de toute façon aucun intérêt à laisser en l'état et à filmer une grosse erreur. Hors de question.


     Ben vient de voir que la BBC a annoncé officiellement le casting de Catherine Tate. Pourquoi si tôt??

     Ils n'ont pas eu le choix, le Sun en avait entendu parler, ils allaient le publier, il fallait leur passer devant, pour une fois que c'est possible. Mais il y a eu bien pire aujourd'hui: le Daily Mail a entendu parler d'Hamlet. C'est assez catastrophique, ils ne savent pas du tout ce qu'ils vont dire, c'est beaucoup trop tôt, rien n'a été préparé. Même les gens de l'équipe qui sont partis à Cardiff n'ont pas encore été informé des plans pour 2009. C'est un ouragan qui est entrain d'arriver... 

     Pour les 15 prochains jours, Russell doit réécrire les scripts de Keith (Temple) et de Gareth (Roberts), en plus de celui du 4.1. Ils sont terriblement en retard cette année. Et il sait que c'est en grande partie sa faute: dès que lui ralentit, c'est toute la production du show qui ralentit: ça le rend malade. Et d'être malade, ça le ralentit. C'est un cercle vicieux.
     La bonne nouvelle c'est qu'il a pu parler avec Gareth un moment, lui donner ses notes, et qu'il pourra donc réécrire une partie de son épisode lui-même. Gareth devient de plus en plus excellent.
Il a aussi parlé à Helen Raynor au sujet de son double épisode avec les sontariens, et il a dû lui laisser l'une de ses idées favorites: les voitures diaboliques. Il rêve de développer cette idée depuis des années, et il doit la laisser à quelqu'un d'autre. Zut.


      Certains jours sont très bizarres: c'est assez rare de se retrouver dans un bar avec Spike de Buffy, et de voir arriver Kylie Minogue! James Masters est le plus sexy des enfoirés, plus encore en vrai qu'à la tv. Mais maintenant, retour à la maison, il faut réécrire Planet of the Oods..

     ...Et les Oods avancent lentement. Pourtant, il ne peut pas trainer, il doit réécrire Agatha Christie la semaine prochaine. Elle combat une guêpe géante. Ils ont eu du mal à lui trouver un ennemi iconique. D'habitude c'est évident: Dickens? des fantômes. Shakespeare? Des Sorcières. Mais là... Gareth a proposé une guêpe, et Russell s'est souvenu de la couverture de Death in the clouds, où l'avion se fait attaquer par une guêpe géante. Donc en avant pour la guêpe. C'est le lien le plus ténu qu'ils aient jamais eu.

     Ben aimerait en savoir plus sur ce processus de réécriture. Ce n'est pas un peu gênant de marcher sur les plates-bandes de quelqu'un d'autre? 

     Russell réécrit presque tous les scripts, à l'exception de ceux de Steven Moffat, Matthew Graham, Chris Chibnall et Stephen Greenhorn. 
     Il en change au moins dans les  30%, plus souvent dans les 60%, parfois même l'intégralité. Ils modifie les dialogues, ajoute des éléments pour son arc principal, ajoute des scènes, en enlève, accentue certains passages.. en général la base du script reste la même, mais il lui arrive aussi d'introduire carrément de nouveaux personnages ou de nouvelles intrigues.
     Parfois, oui, certains auteurs sont vexés, ils pensent que c'est du vandalisme. D'autres sont reconnaissants. Peu importe, le boulot de Russell, c'est de rendre à l'écran le Meilleur Scénario Possible, et le téléspectateur se fiche de qui écrit quoi, il veut juste que ça soit bon. C'est un show à plusieurs millions de £, et il faut aller très vite: il n'a pas le temps de prendre des pincettes pour ne pas froisser et il n'a pas le droit de laisser passer quelque chose de moyen.

 

wt5-2         wt5-3.jpg

Cliquez pour agrandir
 

     Le tournage du 4.X a commencé avant-hier, par les scènes "du canyon". Russell a vu les premiers rushes, il en est content. Il regarde les rushes pour pouvoir corriger ce qui peut encore l'être à temps. Des fois ça n'est pas possible, par exemple ici, il n'est pas très fan de la coiffure de Foon, mais à cause des raccords on ne peut plus la changer. Tant pi, elle gardera cette coiffure loufoque, qui d'un côté fait un contraste amusant par rapport au tragique de la mort de Morvin. 
     Il peut aussi donner quelques notes  au réalisateur: ici il lui demande de ne pas leur donner un air "trop hystérique": ils le sont trop en arrivant au canyon, et du coup, ils ne peuvent plus monter "plus haut"  à la mort de Morvin. On n'a pas assez de contraste.
     Il envoie aussi des notes aux gens des costumes, du maquillage... il tient à leur dire qu'ils ont fait du bon boulot, ils ont besoin de l'entendre. Puis Julie et lui envoient chacun un message aux acteurs, pour les remercier et les féliciter. Eux aussi en ont besoin et le méritent. C'est un blizzard de messages qui volent dans tous les sens.... 


     Ben se demande à quel point le ton de l'épisode - et de la série en général - peut être établi au niveau du script. A quelle étape définit-on la voie de la série?? Le nouveau Doctor Who a trouvé la sienne en environ 5 minutes, alors que Torchwood...  l'a peut-être trouvée, mais c'est difficile à dire parce que show passe son temps à la perdre à nouveau..
Dès les 5 premières minutes du premier épisode de Torchwood, l'un des personnage jure, et.. ça colle pas, ça sonne faux. 


     Le ton vient principalement du script. Quand une 60aine de personnes vont travailler à partir du même script, il faut qu'il soit le plus clair possible, sur tous les plans, sinon tout le monde va se construire une version différente dans sa tête et rien ne collera avec rien. Tout influence, jusqu'au prénom des personnages. 
     Russell le reconnait, ce personnage qui jure à l'ouverture de Torchwood, c'était une erreur. C'était pour dire "éloignez les enfants du poste!" mais ça n'allait pas. Il ne le referait pas aujourd'hui. La science-fiction et les personnages vulgaires ou grossiers, ça se marie souvent très mal. Pourquoi ne s'en est-il pas rappelé en écrivant Torchwood?
     De fait, Ben a raison: Torchwood a beaucoup de mal à trouver sa voie. C'est sûrement de sa faute. Tout le monde travaille très dur pour essayer d'améliorer ça sur la saison 2.

 

 

doublefleche2

Chapitre 4: INT. SPACESHIP Chapitre 6: De Feu et de Souffre
Accueil  -  Sommaire de la catégorie
Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 16:45

Dans lequel JK Rowling se voit offrir un rôle dans Doctor Who, Russell commence à chercher un successeur, et le Protocole d'Urgence Un est activé.

 

 


     Triste journée: la mère de David est gravement malade, il a quitté le plateau pour la rejoindre. Le tournage est arrêté, l'emploi du temps est complètement ruiné, et bien sûr les assurances ne couvrent pas pour ce genre de choses. Mais on s'en fiche: pauvre David.

     Ben se demande à quel niveau Russell intervient dans ce genre de crises, sont-elles uniquement du domaine de Phil Collinson?

     Toujours aucunes nouvelles de David. Ils ont pu réaranger l'emploi du temps et filmer les scènes sans Docteur, mais à partir de demain ils seront bloqués et le tournage devra être mis en stand-by. Et ce qui est terrible, ça n'est pas tant la crise en elle-même, c'est que David le sait. Et connaissant son sens de l'éthique, il doit forcément se le reprocher. Ca n'est pas vraiment le moment. Pauvre David.
     Les crises dans la production ne ressemblent pas du tout à celle de l'écriture, probablement parce qu'elles sont partagées. Il y a toujours possibilité de réécrire une scène au dernier moment. Travailler sur un Soap est un excellent entrainement: les soaps sont d'énormes machines qui ne s'arrêtent jamais et broient tout sur leur passage. C'est filmé à un rythme effréné, tous les jours, et c'est presque tous les jours qu'on aura un acteur manquant, malade.... On prend vite l'habitude de devoir réécrire très rapidement.
     C'est tout de même plus rare dans Doctor Who, il n'a même qu'un seul exemple qui lui vient à l'esprit: dans l'épisode the Shakespeare Code, Lilith et le Docteur devaient se battre à l'épée; mais l'un des cascadeurs a accidentellement blessé le 2 e à l'oeil et il a fallu entièrement réécrire la scène sur place: au lieu d'un combat à l'épée, Lilith cherche à séduire le Docteur. C'est assez barbare mais le spectacle doit continuer.
De petites modifications sont très souvent apportées au scénario au dernier moment, mais rarement de cette ampleur. Il arrive qu'il faille réécrire une scène le soir parce qu'elle aurait dû être filmée et finalement le temps a manqué: il faut l'alléger pour pouvoir la recaser ailleurs dans l'emploi du temps ou pour qu'elle corresponde au prochain décor, aux prochains costumes.
     Russell réfléchit sérieusement à orienter une grande partie de son 4.1 sur Donna, histoire de donner du temps libre à David. Il n'en aura plus du tout pendant les 9 prochains mois, mis à part la pause de Noël, donc c'est la moindre des choses qu'il peut faire pour lui. Evidemment, ça ne serait pas vraiment une bonne idée pour le show, mais c'est faisable. Tant pis pour l'art.
     Il a trouvé son ouverture pour le 4.1: scène 1: Donna sort de chez elle, ferme sa porte à clé. Scène 2: Le Docteur sort du Tardis, le ferme à clé. C'est très court mais il lui a fallu un temps fou pour que l'idée vienne. Il veut créer une symétrie entre le Docteur et Donna, tous les 2 sur une même mission, sans savoir que l'autre est là aussi. Il voit ce plan dans sa tête, le Docteur et Donna chacun dans une rue parallèle, s'éloignant, sans savoir que l'autre est littéralement dans la rue d'à côté. C'est bon ça. Mais ça n'est toujours pas une histoire.
     Il a aussi réfléchi à nouveau à son 4.12-4.13: puisqu'il va enfin utiliser sa main pour avoir un 2e Docteur, pourquoi ne pas l'utiliser, ce Docteur, plutôt que de se limiter à le donner à Rose. La menace serait si grande qu'il faudrait 2 docteurs: un en costume bleu, l'autre en marron!! Après tout, on a des Daleks (dont un rouge, ça lui plait un dalek rouge) et Davros à combattre, c'est pas rien! Il adorerait finir son 4.12 sur le Docteur disant: "I'm regenerating!" 
Le seul problème avec ce Docteur qui pousse à partir de la main coupée, c'est que du coup, il sera nu. C'est un souci: Russell est toujours en faveur de la nudité, sauf quand il s'agit du Docteur!

WT6-1.jpg

     La maman de David est décédée aujourd'hui. Il revient demain - parce qu'il le veut - et repartira à la fin de la semaine pour la cérémonie. Russell le comprend, il comprend qu'on puisse vouloir se réfugier dans le travail; mais parce qu'il est déjà passé par là il sait ce que David ne sait pas: le deuil d'un parent est sans fin. et devoir vivre ça avec une caméra pointé sur soi... 

 
     Russell a dit a Julie qu'il annulait la quasi totalité de ses vacances en Italie, et elle répondu "et bien oui". Il avait espéré qu'elle protesterait, mais elle considérait déjà depuis longtemps que ses vacances étaient annulées donc.. L'avantage, c'est qu'il sera là pour les scènes de Russell Tovey. Matt Jones lui a fait remarquer qu'il était bien le seul producteur à ne pas cacher qu'il craquait pour certains de ses acteurs. Il lui a répondu qu'il était aussi le seul à simplement se contenter de le dire.
     Le plus dur pour David est d'apprendre ses lignes le soir. Pauvre David.

     Il s'est enfin décidé à envoyer un mail à Steven Moffat à propos de l'éléphant dans la pièce: ça l'intéresserait de reprendre le poste?

La réponse de Steven tarde, alors que d'habitude il répond immédiatement. Suspens!

Copie du mail de Steven Moffat:
     S'il n'a pas répondu plus tôt, ce n'est pas qu'il est récitent à l'idée, c'est qu'il est pétrifié. Ca n'est pas qu'un job de rêve, c'est LE job de ses rêves, littéralement, depuis qu'il a 7 ans. Mais une fois devant le fait... on pense à sa famille, ses enfants, le fait de devoir partir sur Cardiff, tous ces autres projets, toutes ces Choses Qu'on n'Ecrira Pas...
     Il va avoir besoin de parler à Russell, d'entendre l'Horrible Vérité, sans pincettes. Il faut qu'il sache.
     Mais c'est un véritable honneur de recevoir cette proposition. et c'est très flatteur d'être invité à suivre les traces de Russell. C'est terrifiant, mais c'est un grand honneur. 


     Pendant que Ben est tout content d'être sur le tournage avec Kylie Minogue, Russell peste d'avoir dû refuser une invitation à diner de la belle parce qu'il doit réécrire le script d'Agatha Christie. Maudite Agatha. Il s'amuse à essayer de recaser le plus possible de titres de romans dans les dialogues. Ben a parié 20£ qu'il ne pourrait pas recaser les dix petits nègres, et effectivement, il a essayé, mais c'est trop risqué, il a coupé.

     Il a enfin fini de réécrire le 4.7. Ca aura été difficile: le script de Gareth était très bien ficelé et imbriqué et il fallait être vraiment délicat dans les modifications. Il fallait garder l'intelligence et l'éclat du script original.


Echange de mails entre Russell et Will Cohen, de The Mill.
     Will sait bien que Russell est débordé mais il lui faut savoir si le 4.1 incluera des monstres CGI.


     Russell pense que oui. Il pense à de petites créatures, presque sans forme, presque mignones. Et d'un blanc marbré, parce qu'elles seraient constituées de graisse (oui oui, de graisse!! les gens prendraient des pilules amincissantes et leur graisse prendrait vie. Des Adiposes, il les a baptisés adiposes). Il a un peu peur qu'on finisse par tourner en rond avec les monstres effrayant et se dit que ça serait original pour une fois de prendre le contepied et d'arriver en ouverture de saison avec des monstres mignons. Il aimerait une scène avec plusieurs milliers d'adiposes dans les rues mais il a peur que ça soit techniquement impossible.

     Will adore l'idée, c'est frais et original. Avec un nombre de plans FX réduit au minimum on devrait pouvoir en générer des milliers pour une scène. Est-ce qu'ils changeront d'apparence où ils n'auront qu'une seule forme??? 

     Une seule forme. On risquerait de perdre leur identité si ils changeaient de forme.


     Russell passe la semaine en Italie. Il est sensé réécrire le script de Pompéi, mais il n'arrive pas à lâcher le dernier tome de Harry Potter. Maudite JK.

     Retour à la maison, à peine arrivé que Julie sonne déjà à la porte: comme toujours, on croule sous le travail. Il faut réécrire la fin du 4.7, dans la version actuelle le Docteur écrase le vespiforme avec sa voiture, et David a fait remarquer - à raison - que le Docteur commettrait un peu trop clairement un meurtre. 
     Mais Harry Potter l'a inspiré, pour le prochain Noël: il a proposé il y a quelques années à JK Rowling d'écrire un scénario, ce qu'elle a décliné, mais... si elle jouait dans un épisode? Elle pourrait se faire attaquer par la même bestiole que Donna dans le 4.11 et son imagination prendrait vie. Des sorciers partout! DAVID TENNANT & JK ROWLING en générique: le seul nom à l'heure actuelle qui pourrait avoir plus d'impact que Kylie Minogue. Après tout, ils ont fait revenir Dickens, Shakespeare, Agatha Christie.. pourquoi les enfants devraient-il croire que tous les grands auteurs sont morts?

     Julie lui a demandé si il pense vraiment que Rowling accepterait une telle offre. Enfin, elle le lui a demandé une fois qu'elle a eu fini de rire. Elle va essayer de la contacter, ce qui est déjà un défi en soi.

WT6-2.jpg

     Les acteurs comme l'équipe sont surrexités d'avoir Bernard Cribbins sur le plateau demain. C'est vraiment dommage que Stan le vendeur de journaux n'aie qu'un si petit rôle! Russell est très tenté de venir les rejoindre mais il faut vraiment qu'il réécrive Pompéi...

     Ben tente de convaincre Russell de les rejoindre sur le tournage: il n'aura sûrement plus jamais l'occasion de voir Kylie au milieu de Cardiff!! A moins que sa carrière connaisse un méchant virage.. 

     Ok, il vient. Pompéi n'a qu'à brûler!!


     Le Protocole d'Urgence Un a été activé! Le bloc 3 a été coupé en 2: Colin Teague ne dirigera que le 4.3 au lieu du 4.1 et du 4.3. Et James Strong aura la charge du 4.1 dans un tout nouveau bloc 4. Cela permet d'alléger la pression sur le 4.1 qui est reporté à début septembre. Russell est soulagé d'un côté, très embêté de l'autre: il va falloir payer 2 équipes au lieu d'une seule. C'est de l'argent qu'on ne verra pas à l'écran. Mais c'est le seul moyen d'être prêts à temps.


     La réécriture de Pompéi n'est pas simple: il tient vraiment à ses voyantes, mais il ne sais pas quoi en faire: qu'est-ce qu'elles font?? qu'est-ce qu'elles veulent? Pourquoi?? Et pourquoi voient-elles le futur?? Il doit donner une explication scientifique; pas une vraie explication scientifique évidemment, mais tout de même. Pompéi est sur une faille temporelle? Ne ris pas Ben, c'est une solution rapide.
     Conférence de presse demain: ils dévoilent une photo de Catherine et David sur le tournage du 4.7, et ça prend des tonnes d'e-mail à préparer. Il a remarqué que le site de la BBC avait publié une photo qui était exclusivement résérvé aux livres et magazines - il a vite alerté Julie, ce genre de choses peut prendre beaucoup d'ampleur.
     Les rushes de Doctor Who et Torchwood du jour sont très bons. Il s'inquiète un peu à l'idée de tuer Tosh et Owen, mais c'est nécéssaire: Torchwood a besoin d'un choc. Il aime tuer des personnages, mais pas perdre les acteurs. Il vient d'envoyer un mail à Julie pour en parler. Ils ont aussi sérieusement envisagé de laisser Mickey dans notre univers à la fin du 4.13: ça permettrait d'en faire une guest à l'occasion pour Torchwood et Sarah Jane, voire même pour la nouvelle équipe de Doctor Who si elle a envie d'un lien avec ces 5 années.
     Il a réécrit la fin du 4.7, suite à la remarque de David. ("David T.ennant: intelligent, sexy ET doué avec les scripts: pourquoi je ne le déteste pas?")


     Comment annonce-t-on aux auteurs que le scipt va-être réécrit? Russell n'a-t-il pas envie d'être crédité aussi pour les scripts qu'il retravaille?

     Les auteurs sont prévenus avant même de commencer que ça peut arriver, c'est précisé dans le contrat. Ils ont son e-mail et son numéro de téléphone, et il est toujours disponible pour leur expliquer le comment et le pourquoi. Keith Temple était absolument ravi de la réécriture des Oods. Cet homme est adorable.
     Il n'est pas crédité parce que.. ça c'est fait comme ça. Au départ, il n'avait pas prévu de réécrire à ce point les scripts. Puis il a fallu finir en urgence une scène de Dickens de Mark Gatiss qui n'était pas prête à temps. Ensuite ça c'est enchaîné, et pourquoi commencer à être crédité sur un épisode si on ne l'a pas été sur le précédent? Et puis ça serait injuste pour les auteurs: ils le méritent et travaillent tous très dur. D'un point de vue plus égoïste, Russell trouve que ses propres scripts sont meilleurs que ses réécritures (à l'exeption de The Impossible Planet/ The Satan Pit qu'il adore), donc il préfère aussi n'être crédité que sur ses épisodes.


     Le tournage des 4.11/4.12/4.13 approche à grands pas, il commence à paniquer.  Jusqu'à quel point le monde alternatif de Donna doit-il être différent?? Il aimerait que ça soit une vraie anarchie.
     Et pour le final, tout explose pendant que Mickey, Rose, Jackie, Jack, Sarah Jane, Donna et Martha courent vers le Tardis, comptés par l'un des docteurs devant la porte, par l'autre une fois à l'intérieur. Finalement il n'en tuera aucun, il ne peux pas en tuer un seul. Il n'y arrivera pas. C'est pourquoi il pourrait faire revenir le milieu de pont Frame, pour le tuer: on serait tristes une minute ou deux, c'est tout.
     Et le Noël 2008 doit être prêt pour janvier: c'est presque demain!! Il ne sait toujours pas si on aura JK Rowling ou les Cybermen. David n'est pas fan de l'idée des sorciers, il trouve que ça fait très parodique. Est-ce qu'on essaye de le convaincre ou est-ce qu'on laisse tomber ce projet qu'il ferait sans conviction? On doit le rendre heureux, parce que lui nous rend heureux. D'autant qu'il a peut-être raison. 
     Les cybermen, donc, dans la neige. Sortant des tombes dans un cimetière? Il aime l'image des cybermen dans un cimetière. Des cybermen qui exploitent des enfants. A Noël. Et la petite fille aux allumettes. Non, c'est la compagne, la petite fille aux allumettes. Une un peu plus âgée et plus maligne: la petite maligne aux allumettes.
     A part ça, ils ont un problème: ils ont remarqué - Julie a remarqué - qu'ils n'auraient le temps de filmer que 2 spéciaux pour 2009-2010. Ils en voulaient 3: un à Noel 2009, un le jour de l'an, et un à Pâques 2010, juste avant le lancement de la saison 5. Sauf que ça ne marche pas n'est-ce pas? La nouvelle saison a besoin d'une copie propre, elle ne peut pas arriver 7 jours après eux. Donc il ne reste que Noël 2009 - jour de l'an 2010. Mais ils avaient prévu 3 spéciaux, et ils ne veulent pas en jeter un. Il avait pensé à Halloween, c'est un samedi; mais ils tomberaient pendant the X Factor - trop risqué. 
Pâques 2009, ça n'est pas possible, ils auraient difficilement le temps de le filmer en même temps que la saison 4 en temps normal, mais là, en plus, ça ne laisserait qu'une semaine de pause à David entre Doctor Who et Hamlet, ça n'est pas humain. Et si on filme en janvier-février, ça ne sera jamais prêt pour avril. 
Julie a l'idée complètement folle de filmer l'épisode en 2 parties: une à la fin du tournage de la saison, l'autre en janvier. Mais ne touchez pas aux cheveux de David! Russell est pret à parier qu'Hamlet n'aura pas la même longueur capilaire que Ten.. mais Julie insiste: "c'est pas grave, on sera en avance!! J'adore être en avance!! ". Julie est folle. C'est comme ça qu'elle construit des empires: ça n'est pas en gérant le budget, les acteurs etc; c'est en ayant des idées folles.
     Il n'a toujours pas de fin pour le 4.1 tiens. Du point de vue de l'alien, il ne sais pas comment s'en débarasser. Il pense toujours à avoir Rose à la fin, mais il est embêté parce que dès que cette scène aura été diffusé dans les preview de la presse, elle sera partout, et occultera complètement l'arrivée de Catherine Tate. Il envisage de filmer 2 fins, dont une ou Donna donnerait ses clés à une vieille dame sans importance, et de diffuser cette version à la presse. Ca serait de l'argent gaspillé pour pas grand chose, mais qu'est-ce que ça serait bien, pour une fois, d'avoir une Vraie Surprise. C'est très tentant.

 

doublefleche2

Chapitre 5: Conte de Ré-Auteur Chapitre 7: Structure et cosmétiques
Accueil  -  Sommaire de la catégorie
Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 16:40

Dans lequel la lune de miel de Billie pose problème, la mort de Ken Barlow est anticipée, et Russell contemple l'idée d'un film Doctor Who

 


    Quand Russell écrit ses dialogues, est-ce qu'il se les dit à voix haute?? Comment développe-t-on un rythme, un phrasé, pour les différents personnages?

    Il pense que la plupart de ses personnages parlent plus ou moins sur le même rythme: le sien. Sarah Harding, qui a dirigé la seconde moitié de Queer as Folk, lui a dit qu'elle pourrait presque chanter ses scripts. Le phrasé. Il parait que c'est un truc gallois. 
Il dit les dialogues à voix haute pendant qu'il écrit, mais il ne s'arrête pas pour relire ses scènes. Le murmure est constant; il cherche à sonner juste. A sonner vrai. Par exemple, il a horreur de cette succession de 3 adjectifs qu'on rencontre sans cesse à la tv; comme: "je me sens blessé, trahi, en colère". On dirait la liste de l'auteur, PERSONNE ne parle comme ça dans la vraie vie! Il suffirait de dire " Je suis en colère. Bon sang, ça fait mal. Tu m'as trahi!". Ca parait plus naturel. Et encore, la scène serait mieux sans: on n'a pas besoin de dire ces sentiments là, les spectateurs les comprennent.

     Est-ce qu'il est d'accord avec l'idée qu'un personnage ne fait finalement que parler de lui-même? Qu'il est toujours le centre de son propre monde?

     Oui, c'est tout à fait vrai. C'est vrai aussi dans la vie. Finalement, on ne fait toujours que parler de soi-même, parce qu'au final, tout ce qu'on a, c'est nous-même. Parfois - rarement, on renconte quelqu'un en qui on pourra vraiment lire, profondément. Mais dans 99% des cas il n'y a que nous avec nous-même, on n'a pas d'autres options.
Un dialogue, ce n'est que la confrontation de 2 monologues. On est TOUJOURS entrain de penser à soi, qu'on le veuille ou non, et même sans en avoir conscience.
     On ne dit pas ce que l'on pense, mais on en révèle tellement dans notre intonation, dans notre manière de dire les choses. On entend ça tous les jours, même simplement dans la façon dont les gens prononcent les noms des autres. Quelqu'un qui craque pour quelqu'un d'autre, même sans en avoir encore conscience, prononcera son nom d'une manière particulière. On pourrait aussi compter combien de fois il prononce ce nom dans la journée... 
Finalement on ne se révèle jamais, mais on se révèle tout le temps. Bien sûr le processus est inconscient. Dans Voyage of the Damned, lorsque que le capitaine parle du bateau " vieux, plein de failles et de défauts", il parle aussi de lui-même, sur un plan physique, mais aussi, si on lit entre les lignes, sur un plan moral. Il n'est pas entrain de dire "Je prévois de me suicider": il le tait et le dit en même temps. Mais il ne s'est pas dit "tiens, je vais parler de moi par métaphore", il le fait, c'est tout. C'est un état d'esprit.


     Dans quelle mesure un dialogue écrit peut paraitre réaliste?? Parce qu'il ne l'est jamais vraiment tout à fait, ou bien il serait plein de "heu.." "ben... "... et serait aussi illisible qu'inaudible..

     C'est assez personnel, ça dépend vraiment de l'auteur: chacun choisit son dosage entre ce qui sonne réaliste et ce qui reste audible. Chaque auteur a son style de dialogue bien à lui. 
Russell aime que ça paraisse naturel, même si chaque ligne est travaillée, retravaillée.. c'est un faux naturel. Sa réponse n'est pas très claire parce qu'il y réfléchit rarement - et d'un autre côté, il passe des jours à essayer de trouver les bons mots, donc il y pense tout le temps. Ca doit être réaliste tout en étant hautement artificiel. C'est pas simple.
     Le premier conseil serait: évitez les répétitions. C'est tout bête, et pourtant il passe 50% de son temps à supprimer les répétitions. Comme le mot "Juste": on ne peut pas écrire "juste" dans toutes les phrases! "Je suis juste passé parce que j'étais juste entrain de penser à toi, juste l'autre jour".
Toutes les phrases ne peuvent pas commencer par "Ben..", même si on a tendance à les rajouter instinctivement. Et il faut faire attention à ne pas finir une scène comme on ouvre la suivante: finir sur "J'espère que tu le trouveras" et rouvrir sur "J'espère que tu trouves la pièce confortable", ça sera gênant, lorsque les scènes défileront l'une à la suite de l'autre.
     Certains laissent les acteurs rajouter ce genre de choses sur le tournage, pour qu'ils puissent "habiter le texte à leur manière": il ne faut pas! L'acteur n'a pas la vue d'ensemble du script, de son rythme. Il ne sait pas ce qui viendra ensuite, en particulier si son personnage n'apparait pas. On ne peut pas leur donner cette liberté. 
     Aujourd'hui Russell utilise beaucoup la ponctuation pour rythmer ses dialogues. Avant il aurait écrit "Je vais retourner au Tardis, puis trouver les Daleks, puis les stoper et ensuite je prendrai un thé". Aujourd'hui il écrirait: "Je vais retourner au Tardis. Trouver les Daleks. Les stopper. Puis une tasse de thé". Ca impose un rythme différent dans les mots, décide de leur cadence. Il se souvient d'avoir reçu un appel de Peter Kay pendant le tournage de Love & Monsters: "Tu as acheté un carton de virgules?? Comment j'apprend mon texte moi, j'ai jamais vu autant de virgules de ma vie!" . Mais même les virgules donnent du rythme:
 "Je vais sur le pont 31  pour découvrir qui est derrière tout ça"
Ca n'est pas:
 "Je vais sur le pont 31, découvrir qui est derrière tout ça".
Il ne sait pas si c'est mieux ou moins bien, mais c'est certainement différent, et il ne peut pas s'en empêcher.
     Ecrire pour le grand écran est aussi différent que d'écrire pour la télé, évidemment. Pour commencer, un film, le plus souvvent, on le voit au cinéma, ou on l'achète en DVD.. on va être moins tenté de zapper. Une série tv doit accrocher le spectateur, au moindre creux il se sauve.
     Dans le cas de Doctor Who, il y a un fait que l'on considère pour acquis dans la série mais qui prendrait beaucoup d'ampleur dans un film: l'idée que le Docteur n'utilise pas d'armes à feu. De nos jours, où l'on ne trouve que des films remplis d'explosions et de tirs en rafale, ça serait un argument de vente important. Ca deviendrait un élément central dans un film, plutôt qu'une simple norme dans la série. Est-ce que ça fonctionnerait?


     Mauvaises nouvelles: Billie se marie et veut partir en lune de miel pendant tout le mois de janvier. Le mois qui était bloqué pour le tournage du 4.12/4.13. Le mois où tous les acteurs, réalisateurs.. étaient réservés. 
     En apprenant la nouvelle, Russell s'est senti triste quelques secondes. Pas en colère, ça ne sert à rien, c'est une perte de temps. Mais triste de voir s'évanouir sa Grande Réunion. Et puis c'est aussi pour Mickey qu'il s'est senti triste: on ne peux plus le faire revenir du coup. Pourquoi il pourrait revenir, et pas Rose? Il pourrait toujours dire " j'ai été le premier à tester la machine et puis elle a explosé donc on ne peut plus l'utiliser", mais c'est juste ridicule. Ca va trop loin. Et ça n'est même pas intéressant à entendre.
D'un côté, ça renforce le côté dramatique de la fin de Rose: elle reste bloqué dans son monde parallèle, ne profitera pas de ces grandes retrouvailles entre tous. 
     Il est assez fataliste mais il attend de voir: avec l'habitude il sait qu'il faut toujours s'attendre à tout avec Doctor Who. Et puis Julie est en alerte rouge: si une seule personne peut résoudre ça; c'est bien elle. Finalement la seule chose irrémédiable qui pourrait leur arriver, ça serait que David décide de partir demain pour le Guatemala. 
     Sacrée Billie tout de même. Il l'adore, mais c'est un phénomène, et c'est ça, de traiter avec des phénomènes.


     Premier visionnage du 4.X aujourd'hui, sans les effets spéciaux etc. Il court sur 78 minutes, il va falloir le ramener à 65. Et Russell s'est demandé ce qu'il avait fichu.. C'est assez consternant de voir l'univers du Docteur confronté à celui du film catastrophe. Il était plutôt fier de l'idée sur le papier, il l'est nettement moins aujourd'hui. Par définition, le film catastrophe combat la nature même de Docteur Who, parce que le Docteur n'est plus qu'un survivant comme un autre, qui essaye de s'en sortir. Intelligent, leader, mais victime lui aussi. Puis on a le tournant de l'intrigue, le Docteur qui refuse qu'il y ait un seul mort de plus, qui reprend le pouvoir, redevient ce bon vieux Docteur, déjoue les plans du méchant, sauve le monde... Mais ça lui prend une bonne 50aine de minutes pour en arriver là.
     D'un autre côté, on a aussi un certain nombre de scènes qui ne fonctionneront qu'avec les effets spéciaux. La mort d'Astrid est magnifique, Kylie est formidable. Morvin et Foon sont amusants.  Mais il ne peut pas se reposer entièrement sur les effets spéciaux, sur Kylie et sur David. 
Phil lui a dit "d'éditer comme s'il en avait honte". Jolie phrase.
     Ils ont eu le même genre d'ennui sur Tooth and Claw; l'épisode durait 55 minutes, ils ont coupé sans enlever une seule phrase de dialogue, ni une seule scène: ils ont supprimé toutes les pauses, tous les ralentissements, jusqu'à ce que l'épisode soit aussi rapide que l'éclair, et c'était magnifique. Donc ce 4.X subira le même traitement.


     Il n'a toujours pas commencé le 4.1, il a été ralenti par des problèmes sur Torchwood: Chris Chinball ne fera pas de saison 3, et on ne sait pas comment faire sans lui. Il vient de rendre le script du 2.12 et c'est tout simplement Le Meilleur Episode de Torchwood, il est magnifique. Mais on ne peut pas en vouloir à Chris de vouloir voler de ses propres ailes.
     Julie se retrouve à la tête d'une série sans auteur principal, et cela inquiète Russell, parce qu'il adore Julie, et qu'il ne peut pas l'aider. Il ne s'en sortira jamais.
     Et la panique grandit à propos de ce 4.1 qui n'est toujours pas commencé, même si de nouvelles scènes naissent dans sa tête pendant ce temps.


     Il a enfin commencé!! Et Penny Carter vit!! Elle mourra peut-être avant la fin, mais elle est là. Elle est une "aurait pû être une compagne" , sauf qu'elle se fait tuer.
     Il aimait cette idée de rendez-vous manqué entre Ten et Donna jusqu'à maintenant, mais à force, il ne trouve plus ça amusant, il s'est lassé. Est-ce que ça veut dire que ça n'est PLUS amusant, ou ça ne l'est simplement plus POUR LUI?


     Benjamin a été fouiller dans la salle des auteurs du site de la BBC, et il a trouvé des guides, pour comédies. Il se demandait si ces règles s'appliquaient aussi au drama: le guide préconise d'organiser l'histoire en 3 actes; le premier introduisant l'histoire, le 2e développant la narration, ammenant vers le milieu du script à un revirement innatendu.
Est-ce qu'il y a une formule pour déterminer ce qui doit arriver, et quand? Est-ce que toutes les histoires fonctionnent en 3 actes? Difficile de trouver un contre-exemple parce que toutes les histoires ont en effet un Debut, un Milieu et une Fin. Peut-être pas nécéssairement dans cette ordre? 
Cette scène avec le Docteur et Donna chacun dans une rue parallèle.. est-ce la fin de l'acte I? 


     Russell vient d'ouvrir son script, et cette scène est à la page 20, pile au tiers de l'épisode. Effectivement c'est la fin de l'acte I. Il n'est pas sûr d'être content de le savoir. Le langage scénaristique est devenu très formaté aujourd'hui. Ca le démystifie - ce qui est une bonne chose - mais ça le règlemente, le cloisonne, fait naitre tous ces livres "Comment faut-il écrire"... Russell n'en a jamais lu, il n'a lu qu'un paragraphe de McKee, et il a eu peur. Parce que ce qu'il a lu est vrai. Tellement vrai que c'en était choquant. Il ne veut pas savoir, il veut trouver lui-même plutôt que se faire dicter son propre travail. Il ne veut pas de la voix d'un tuteur dans sa tête, il a déjà assez de voix dans sa tête, merci bien.
     Ce langage n'existait pas quand il a commencé à écrire, c'est sûrement pour ça qu'il y est si étranger. Il pense rythme, cadence, vitesse, Début, Milieu, Fin.. comme l'a remarqué Benjamin, c'est l'équivalent de Acte I, Acte II, Acte III, ça n'est juste pas le même langage.
     Et pourtant, le Début n'est pas nécéssairement au début. Rose Débute quand le monde du Docteur entre en collision avec celui de Rose. Et il commence avec la vie de Rose. Même pas: il commence avec un plan de la Terre vue de l'espace, et c'est ce qu'on nous promet à venir. 
Quant aux reviremments innatendus, ils ne sont pas réservés à l'acte II: prenons l'exemple de Boucle d'or et des trois ours: dans l'acte II elle dort dans leurs lits, mange leur nourriture... il n'y a aucune surprise. On nous prépare clairement pour un Acte III qui ammènera l'action.
     Russell a dû faire acte de présence pour le Mardi Gras de Cardiff (il en est le parain) et il a été tiraillé, bousculé dans tous les sens: les gens sont malades. Ca doit être affreux d'être David Tennant.


     Il envoie à Ben un copie de sa scène 44, dans laquelle Donna rejoint son père sur la colline; puis un peu plus tard une 2e version de cette même scène, dialogues légèrement modifiés.

Comment en arrive-t-on à ce genre de modifications, parfois si infimes?

     Dans la première version, après avoir dit "C'est bien pour elle" à propos de Venus; Donna demandait: "Imagine si tu pouvais aller là haut" mais ça n'allait pas, bien trop direct, pas du tout subtil. Dans la nouvelle version elle dira "A combien est-elle de nous?". C'est mieux, c'est plus Donna.
     Il est allé chercher sur google à combien Vénus se trouvait de la Terre, et en avril 2008 elle sera bien trop loin pour être visible de la Terre. Donc ça n'allait pas, il a dû remplacer par Mars. Mais il était embêté de couper "C'est bien pour elle". Et puis il s'est rappelé que la série avait un an d'avance, et Vénus sera visible en avril 2009. Donc retour à la case Vénus.
     Dans la première version, Geoff disait qu'un jour, l'homme voyagera dans les étoiles, mais pas lui, c'est trop tard pour lui. Mais le merveilleux Howard Attfield est malade, il sort à peine d'une chimiothérapie, et Russell avait des frissons à l'idée de devoir lui faire dire ça - on coupe.
     Le plus gros changement est dans une réplique ajoutée pour Geoff: quand Donna lui parlera de cet homme mystérieux, il lui répondra maintenant: et bien, va le chercher. Cette réplique est cruciale, parce qu'il avait oublié que c'était cette conversation qui devait changer l'état d'esprit de Donna. Dans sa première version de la scène, elle arrivait déterminée à retrouver le Docteur. Maintenant, elle arrive pleine de doute, chamboulée par la mort de Stacy, et c'est cette conversation avec son père qui la poussera en avant. C'est la toute première raison d'être de cette scène, et en la tapant la première fois, il l'avait oublié. Parfois, il a tellement le nez dedans qu'il en perd l'essentiel.
     Il est un peu embêté de ne pas connaitre la réaction de Donna après la mort de Stacy: elle a appelé la police?? Elle est partie en laissant la porte ouverte?? Il pourrait rajouter des scènes ou des dialogues mais ils ne feraient pas avancer l'histoire.


     Il a un peu avancé, et il est très content de la scène des retrouvailles entre le Docteur et Donna. (très content? il en est PLUS QUE RAVI!!!). C'est exactement ce qu'il voulait. C'est tellement agréable d'écrire pour des acteurs de ce calibre.
     Il a modifié - encore - la scène sur la colline; il a trouvé LA réplique qu'il manquait: Geoff dit à Donna "j'aurai aimé que tu puisses nous raconter ce qu'il s'est réellement passé ( à noël dernier)".  Parce qu'il s'est enfin rendu compte que c'était de là que venait une grande partie de la tristesse de Donna: elle ne peut parler de tout ça à personne.
     Il a dû couper ses 2 dernières lignes: lorsque Donna déclarait qu'elle retrouvera cet homme, son père ajoutait en riant "Que Dieu le protège", elle lui répondait "Oh Oui!". Il a eu mal au coeur de couper ces répliques mais elles cassent la magie, et puis l'enchaînement "Je le trouverai" suivi d'un plan sur le Docteur était trop tentant.
     ET....il a trouvé quels seront les derniers mots de David, un jour, juste avant sa régénération... mais il refuse de les révéler à Benjamin: il aura au moins quelque chose à attendre!

WT7-1.jpg

 

doublefleche2

Chapitre 6: de Feu et de Souffre Chapitre 8: Le Combat Continue
Accueil  -  Sommaire de la catégorie
Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 16:39

WT8-1.jpg

 

 

Dans lequel un caleçon moulant blanc provoque la rage de Rome, le producteur de Doctor Who fait une scène dans un restaurant, et Steven Moffat dit oui.

 

 

WT8-2.jpg



     "Pas de Doctor Who avant 2010", déclare BBC News."Doctor Who de retour pour une saison 5 en 2010" dit le site officiel de la BBC
     Qu'est-ce qu'il se passe????


     Des semaines entières, qu'ils ont passé à peaufiner un plan presse clair et convenable! La RSC devait annoncer David pour Hamlet le 11 septembre,  tout était prévu pour être prêt ce jour là... et ils ont publié une brochure en avance avec le nom de David!!! Leur attaché de presse est officiellement aussi doué que celui de la BBC. 
     Julie et Phil avaient prévu de parler à tous les dirigeants et à toute l'équipe, calmement, un à un, prendre bien le temps de tout expliquer... et les voilà qui passent leur journée à courir après tout le monde comme 2 idiots. Russell est un peu loin du tourbillon pour le moment, il ne sait pas trop comment ça se passe, mais Julie et Phil on dit que ça n'allait pas trop mal.. et ils n'avaient même pas encore eu le temps d'annoncer tout ça à une bonne partie du staff... la rumeur courrait donc ça n'était pas une grosse surprise pour eux, et la plupart étant en free-lance, ils sont habitués à ces situations, mais tout de même. Le problème est plus pour les réguliers, ceux qui en sont venus à emménager à Cardiff, et qui apprennent ça comme ça... Russell n'a même pas le temps d'aller parler à ceux pour qu'il il s'inquiète. C'est assez terrible ce qui se passe aujourd'hui. Il aurait voulu leur parler des spéciaux, de Torchwood, de Sarah Jane, et même de Casualty qui s'installe ici l'an prochain. Il aurait voulu pouvoir les rassurer avant
     La coupure n'est pas si importante que ça, il y a aussi les spéciaux; mais la BBC est si désesperée d'avoir une saison 5 le plus tôt possible que les budgets pour les spéciaux sont entrain de baisser de manière inquiétante. Le Noël 2008 est assez certain, pour la suite on en est rendus à 3 spéciaux: Noël 2009, jour de l'an et Pâques 2010. Donc rien pour 2009. Et des semaines de discussions à l'horizon. Et les plans ne vont pas arrêter de changer.


     The Mill a envoyé les premiers Adiposes pour validation: le gagnant est celui de gauche! Ca va rapporter en produits dérivés. Russell vient de perdre une fortune en les inventant sous contrat avec la BBC.

 

WT8-3.jpg
     Parlons-en,  de la BBC: c'est de pire en pire ce qu'il se passe là haut, c'est de la folie. Peter Fincham, dirigeant de la BBC, à qui on a si souvent parlé de ce qui allait se passer en 2009, réagit devant la presse comme si l'information était nouvelle, il pert les pédales, n'arrête pas d'appeler Julie "Explique-moi encore pourquoi on fait ça?! POURQUOI??!!". Tout ça se greffe au scandale de la Reine du mois de Juillet (La BBC dans un trailer pour l'émission "A year with the Queen" avait par erreur intervertit des images qui laissaient penser que la Reine quittait une séance photo à cause d'un différent sur sa tenue, alors qu'il n'en était rien).  Si l'escalade continue, la prochaine étape sera de renvoyer Jane Trander, et de sortir une toute nouvelle équipe d'un chapeau magique pour Doctor Who 2009.

     Doctor Who est bien le seul programme tv qui a sa saison 2010 déjà annoncé en presse.... Est-ce que cette folie médiatique a un effet pour l'écriture du 4.1?

     Ca  rend Russell fou, il ne sait pas la moitié de ce qu'il se passe. Julie essaye de le préserver, mais ce soir elle était tellement à bout et découragée par tout ça qu'elle s'est d'abord contentée d'émettre un blurp.
Puis Russell lui a dit qu'il s'inquiétait beaucoup que ça soit David qui doive accuser la plupart des coups dans cette histoire, comme si c'était de sa faute, à cause d'Hamlet, comme si c'était parce qu'il voulait faire Hamlet qu'on ne pouvait pas faire de saison; alors que c'est l'inverse, il savait qu'il serait off en 2009, et c'est parce qu'il avait ce temps libre qu'il a accepté Hamlet. Il a proposé de rétablir les faits dans sa prochaine colonne dans le DWM. Et c'est là que Julie a blanchi.. et a craqué. Parce qu'elle avait trop de choses graves à lui dire, histoire de l'empêcher de raconter n'importe quoi à n'importe qui, pas à cause d'une histoire de secrets, mais parce qu'à l'heure actuelle le moindre mot peut provoquer un incendie. Une folie. Pour Doctor Who. Ce petit show.
     Mais... non. Ca ne change rien à sa manière d'écrire.


     Il doit relire l'histoire de Sontarans en 2  parties d'Helen Raynor ce week-end, puis commencer à le réécrire.
     Julie et Phil ont aimé le script du 4.1, ou peut-être qu'encore une fois ils étaient juste contents d'avoir un script. Mais il n'en ont parlé qu'au Tone Meeting, pas vraiment l'endroit idéal pour les opinions, on n'y parle que des problèmes concrets.
     Et cette équipe est incroyable: ce script est impossible; en particulier les séquences sur la nacelle. N'importe quelle équipe de production aurait balancé tout ça, mais eux se battent, séquence par séquence, pour trouver une solution. C'est 1000 fois plus compliqué que ça n'y parait, surtout avec toutes les normes de sécurité. Sans compter les problèmes techniques: Il faut une hauteur de 30 pieds pour cette scène où Donna est pendue à la nacelle. C'est plus haut que le studio de Doctor Who... c'est plus haut que n'importe quel studio!! Mais ils se battent quand même. La meilleure équipe au monde. Ca risque de devenir encore plus moche quand on additionnera le budget pour tout ça.
     Il vient de relire son 4.1, il en est plutôt content, mis à part pour les 2 gardes de Miss Foster dont il ne sait pas quoi faire. Pour le moment, ils sont électrocutés, mais ça ne va pas du tout. S'ils restent avec Miss Foster, ils devront mourir avec elle, et ça ne va pas. Et puis la scène serait gâchée avec 2 gardes en plus. Mais s'ils poursuivent le Docteur et Donna, comment on s'en débarasse? On les enferme dans l'ascenceur? Beuh. Puis il faudrait être idiot pour prendre un ascenceur dans une poursuite.
Donna pourrait les assommer, mais il n'aime pas que les compagnes assoment quelqu'un. Ces 2 maudits gardes tournent en rond dans sa tête, ça le rend fou.
     Il doit gagner une page, donc il a coupé quelques répliques où le Docteur expliquait le principe des pendentifs à Donna, tout en étant occupé à sauver le monde. Le dosage est difficile entre ce qu'il faut impérativement expliquer au spectateur et ce que l'on peut taire, dans la mesure où les personnages, dans ce genre de situation, ne prendraient pas le temps pour ce genre de détails.


     Tout le monde est à Rome pour le tournage pendant que Russell est coincé à Cardiff. Il se sent un peu comme le gardien de l'école. Il a annoncé à Burn (Gorman) et Naoko (Mori) qu'ils ne seraient pas sur la saison 3 de Torchwood puisqu'Owen et Tosh vont mourir.
     Ils en sont à 150 jours FX en trop pour le 4.1.

     Ben lui donne des nouvelles de Rome: le tournage se passe bien, même si la tenue trop courte de François Pandflolo fait débat. Ce soir, ils sont tous sortis à Rome. On dirait une sortie scolaire. Ils sont tous au restaurant, et Phil est debout sur une chaise, à cause d'un rat! Et maintenant il réclame un dédommagement, puisqu'il a perdu 2 ans de vie en ayant peur!

WT8-4.jpg
     Le Docteur ayant un tournevis sonique, et Miss Foster un stylo sonique, Russell s'est demandé ce qui se passerait si on confrontait 2 outils soniques l'un à l'autre. Il va nous le dire: cela provoque des ondes sonores assez douloureuses pour perturber 2 gardes juste le temps qu'il faut pour s'échapper!! Ca résoud momentanément le problème des gardes, même s'il faudra le régler un peu plus définitivement pour la fin. Le stylo sonique étant introduit depuis longtemps dans l'histoire, on aurait presque l'impression qu'il avait déjà prévu ça.
     Il n'aime pas trop utiliser le tournevis pour résoudre tous les problèmes, mais c'est le prix à payer pour proposer une série d'aventure où le héros ne porte pas d'armes.


     Il doit commencer la réécriture du 4.4. Il a pas mal d'idées: Donna qui rentre à la maison; la nouvelle attitude du Docteur devant Unit (il ne les aime pas; ils portent des armes, il ne peut pas les aimer); Le Docteur assommant un Sontarien avec une balle de tennis! Plein d'idées, mais ça fait beaucoup de travail.
     Il a eu cette idée de Gwen et Ianto défendant le Hub de Daleks pour le 4.12. Des Daleks! Dans le Hub! Il est surexité.


     Julie et Jane dinent avec Steven Moffat ce soir. Qu'est-ce qu'on fait s'il dit non? (il ne donnera pas de réponse officielle ce soir, on a des mois de négociations devant nous). Mais bon sang, on fait quoi s'il dit non??!!

     Il ne dira pas non! Il ne peut pas dire non! Il peut dire non?? Qui dirait non?

     Il peut dire non. Pour commencer, il a une femme et des enfants. Puis ils travaille pour Hartswood, qui est presque sa boite. Il écrit pour Spielberg. Et si quelqu'un d'autre prend la suite, il continuera certainement à se voir commander des scripts pour Doctor Who tous les ans. Il n'aurait que le bon et pas le mauvais.

     Il a avoué à Julie que le script du 4.8 de Tom McRae ne va pas du tout. C'est en partie sa faute, il n'aimait déjà pas beaucoup l'idée  qu'il lui a soumis à l'origine. Et là, on aurait 2 épisodes légers d'affilée, ça ne va pas. La seule option qu'il lui reste serait d'écrire lui-même un script de remplacement. Comme s'il avait le temps!! Il va finir la réécriture du 4.5 et on verra plus tard ce qu'on fait pour le 4.8.

     Il vient de recevoir un mail de Moffat, qui a laissé échapper que.. IL ACCEPTAIT LE POSTE!! Et son script pour les Children In Need est délicieux.

     Il a dit oui? formidable! Il sera brillant. Benjamin va devoir commencer à mailer Steven maintenant, au revoir Russell!

     Il s'énerve un peu sur le 4.5 parce qu'il est obligé pour le faire fonctionner en urgence d'y mettre beaucoup des idées qu'il avait pour le 4.12/4.13. Il est entrain de piller son propre scénario pour faire marcher celui-là!
     Et chez la BBC, il semblerait que Peter Fincham soit sur le point de démissionner, emportant Jane Fletcher avec lui, Jane qui en a fait plus pour soutenir Doctor Who qu'on ne pourrait jamais l'imaginer. Une femme formidable. Ca le rend malade.


     "LE DIRIGEANT DE LA BBC DEMISSIONNE SUITE AU SCANDALE DE LA REINE" nous disent les journaux.
Ca y est, c'est arrivé. C'est de la folie.


     Russell est écoeuré. La perte de Jane Fletcher est scandaleuse. Personne n'a jamais travaillé aussi dur qu'elle. Il a très envie de claquer la porte de la BBC, mais il aime Doctor Who, dont ça servirait à quoi de planter la série?

     Il a fini le 4.5! 24 pages aujourd'hui. En gardant ce rythme, il pourra écrire un nouveau 4.8. Bien sûr, ça pourrait aussi le tuer. Les 24 pages du jour lui ont coûté 80 cigarettes: il pourra dire en toute honnêteté que les Sontaran l'ont tué.
     Quelque chose de terrible est entrain d'arriver, et il ne peut pas s'empêcher d'y penser sans cesse: Howard Attfield, qui joue le père de Donna, a été malade; il a suivi une chimio; son agent les a prévenu, mais il leur a dit aussi à quel point celui-ci était ravi de faire la saison 4. Russell utilise ça dans la série: le père de Donna aussi a été malade, ça fait partie de leur histoire. Mais maintenant que le tournage a commencé et qu'Howard est sur le plateau, l'évidence est là: il n'a pas été malade, il EST malade. Phil lui a parlé de ses scènes dans le 4.4/4.5, il lui a répondu "Si je suis toujours là..". Il est entrain de mourir. Cet homme fabuleux est entrain de mourir. Ca se répercute sur le script et sur l'écran, ça ne devrait pas. Cette scène sur la colline est absolument superbe, et merveilleusement bien joué. Mais la regarder en sachant... Russell a pleuré devant les rushes.
     Et pour être direct: quel est le plan de secours? Geoff doit être là dans le 4.11/4.12/4.13 mais ça devient de plus en plus à craindre qu'il ne pourra pas. Donna doit-elle aussi vivre le deuil de son père?? Ca serait pour ça qu'elle fuirait avec le Docteur? Il est désolé de parler comme ça, ça semble obscène. Et fascinant en même temps. Beaucoup trop fascinant.
     Le mystérieux 4.8 a commencé à pousser dans sa tête; ça prend forme. Mais il a vu Jeepers Creepers 2 l'autre soir et... ils lui ont volé son idée!! Y a 5 ans! Maudits voyageurs temporels d'Hollywood!
     Sa version est sur une planète Alien. Donna est occupé en balnéo donc le Docteur est seul. Pas d'effets spéciaux, pas de CGI, à l'exeption d'un plan en ouverture sur la planète. Le Docteur part en excurtion touristique dans un "bus spatial". Les fenêtres doivent être fermées puisqu'on n'a pas de CGI, donc on n'a qu'à dire que le soleil émet des rayons X. Donc ils sont dans une boite, ça sera le seul décor. Sauvons le budget. Le Docteur et quelques passagers, et Quelque Chose à l'Extérieur. On n'a pas de quoi avoir un monstre donc on ne le verra pas; terreur psychologique. Quoi que soit la chose à l'extérieur, une passagère est possédée (Il voudrait l'appeler Sky) - et elle répète tout ce qui est dit.
Ca rend cinglé quand quelqu'un nous fait ça, quand les enfants jouent à ça. Imagine que ça soit sans fin. Elle répète TOUT ce que TOUT LE MONDE dit. Pire encore - mieux encore -  au fur et à mesure, elle répète de plus en plus rapidement, jusqu'à devenir parfaitement synchrone. 
     Ca sera un casse tête à filmer, et la pauvre actrice devra apprendre l'intégralité du script. Mais ces futurs problèmes à résoudre rendent tout ça encore plus excitant. Et comment ça finit?? il n'en sait rien, c'est ce qui l'inquiète un peu.
     C'est aussi très intéressant pour le Docteur de David: sa grande force, ce sont ses mots. Ici, il va perdre cette force là.


     Le Daily Star annonce que Billie et tous les autres seront présents pour le final. D'où ont-il appris ça??

     Aucune idée, et c'est un problème: très peu de gens sont au courant, donc la fuite vient forcément de très haut. Qu'est-ce que qu'on peut faire? Soupçonner tout le monde?? Un pauvre type chez lui doit être content d'avoir réussi son coup. Mais le Daily Star?? Au moins le Sun a des lecteurs!


     Benjamin a parlé à Phil hier, qui lui a avoué que la possibilité de recaster Geoff était sérieusement envisagée, même si personne n'en a envie. Le recasting est l'option finale.

     Le pauvre Howard s'est cassé la jambe aujourd'hui. Sa femme a appelé pour admettre qu'il vallait mieux s'en tenir là. Ce qui est terrible, c'est que s'il avait fallu le recaster avant, ils n'auraient pas pu toucher les assurances, parce qu'il était malade et qu'ils le savaient, et qu'ils ont choisit de prendre le risque. Mais là, puisqu'il s'est blessé, ils sont assurés pour retourner les scènes. C'est moche n'est-ce pas?? Et ils ont besoin de cet argent.
     Russell a décidé de réécrire le père de Donna pour en faire son grand père: il ne voulait pas imposer de voir un nouveau Geoff à Howard et sa famille. Et Phil a suggéré Bernard Cribbins! Stan le vendeur de journaux est le grand père de Donna!! Sauf qu'il s'appelle Wilf finalement. La coincidence est un peu grosse, et Phil a suggéré de retourner les scènes de Voyage of the Damned pour qu'il n'apparaisse pas 2 fois, mais non, laissons comme ça, c'est plus rigolo. Il fera faire la remarque à quelqu'un pendant la saison, sûrement à Rose: "C'est bizarre que vous retrouviez 2 fois le Docteur, et que votre grand père l'ait aussi rencontré. Ca ne peut pas être une coincidence". Ca ne rime à rien pour l'instant mais son côté fanboy y travaille. 
     Bien sûr il a fallu réécrire les scènes du 4.4/4.5: maintenant Wilf reconnait le Docteur, Donna découvre qu'ils se sont déjà rencontrés. Sylvia se rappelle de ce bonhomme qui était là au mariage. Cette scène est complètement dingue.
     Retour amusant du tournage du 4.1: cette scène qui le gênait tant, des gardes électrocutés en passant sous une porte, vient de lui revenir dans le nez. Il a eu un appel de James Strong, qui dirige cet épisode: il trouve cette histoire bizarre.  David trouve cette histoire bizarre. Et ils ne peuvent pas passer sous une porte. Les portes qu'ils ont ici sont nulles. Ils ont dû passer sous une arche à la place. Russell avait vu qu'il y avait un problème, il ne s'en est pas tellement occupé.. comme quoi un problème reste un problème sur tous les niveaux, tant qu'il n'est pas résolu.


     Benjamin a reçu le 4.8 - fini!! - comme cadeau d'anniversaire. Il n'est pas sensé donner un avis mais.. cet épisode est flippant!!! il aime beaucoup. Mais le vaisseau - le crusader 5 - devrait s'appeler Crusader 50, puisque c'est le 50e épisode du nouveau Doctor Who!

     Vendu pour Crusader 50. L'épisode s'appelera sûrement Midnight.
On a ici l'opposé parfait de Voyage of the Damned: dans Voyage, les survivants sont formidables. Ici, ils sont horribles. L'Homme sous son plus mauvais jour. Paranoïaques et terrifiés. Beaucoup plus proches de la réalité, d'après Russell. Ca les rend aussi beaucoup plus difficiles à écrire. 
     Quant à gérer 8 personnages en vase clos... ça fait partie des choses les plus difficiles à faire.. ne mettre personne en stand-by pendant que quelqu'un parle, ne pas donner l'impression qu'ils agissent sagement chacun à tour de rôle... Ses personnages n'ont aucun background, ce qui est assez rare dans ce genre de huis-clos : généralement une partie de ces scénarios repose sur le passé des personnages.

 

WT8-5.jpg

 

doublefleche2

Chapitre 7: Structure et Cosmétiques Chapitre 9: Les Collants de Steven Moffat
Accueil  -  Sommaire de la catégorie
Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 16:38

Dans lequel le Docteur gagne une femme, le destin de Donna est scellé, et The Guardian décrit Russell comme un rigolo qui se pomponne et se barbouille de rouge à lèvre.

 


     Le 4.1 est maudit! Les scènes filmées la nuit dernière avaient été décalées par rapport à l'emploi du temps d'origine parce qu'il a plu 2 jours de suite, donc ils ont dû  filmer toute la séquence "Donna rejoint le Tardis" à côté d'une boite de nuit qui faisait un ram dam infernal, le tout entourés de Gallois complètement saouls qui beuglaient à côté. Très fort. Encore et encore. Et Catherine et David qui continuaient en brave petits soldats, prise après prise... Le bruit était à la limite du supportable. Aujourd'hui David a envoyé un mail à Julie, Phil et Russell, se plaignant - non, ça n'est pas un bon mot pour lui - juste pour dire qu'il était assez triste de tout ça, parce que cette scène est très belle, mais que leur jeu aura été fort perturbé par tout ce bazar. Dans l'idéal, il faudrait qu'on puisse la retourner. 
      Ensuite James a appelé de la cuisine des Noble, pour faire remarquer que c'était étrange que Sylvia dise à sa fille qu'elle était sans emploi alors que celle-ci était clairement habillée "pour bosser". Effectivement, il aurait dû s'en rendre compte... il a donc ajouté une ligne de dialogue, Sylvia dira à sa fille que ça ne sert à rien de s'habiller comme si elle cherchait un travail alors qu'elle ne fait rien. C'est pas sympa pour Jacqueline Hill, se voir ajouter une ligne au dernier moment n'est jamais agréable pour un acteur.
      Julie a discuté avec son futur remplaçant: elle prévoit de quitter son poste l'an prochain, elle veut partir aux Etats-Unis. Mais de là à se trouver face à celui qui prendra sa place.. elle n'était pas encore tout à fait prête pour ça. Son remplaçant - s'il accepte - sera Piers Wenger. Russell l'aime bien. Forcément, puisqu'il a déclaré qu'il avait voulu faire de la tv en regardant Queer as folk, donc Russell est obligé de bien l'aimer!

      Benjamin a déjà rencontré Piers. Il est charmant, doué et intelligent, mais il n'est pas comme Steven qui est aussi charmant, doué et intelligent mais d'une autre manière. Piers est beaucoup plus calme et doux. C'est sûrement un très bon contraste pour le show. Et qui complètera la sainte Trinité?? Qui sera le nouveau Phil Collinson?? Susie Liggat?

      Aucune idée, Susie n'accepterait sûrement pas le poste, elle passe son temps à bouger.
      Le 4.11 doit être prêt dans une semaine!! Après tous ces mois à en parler, ça y est, c'est le moment. C'est un peu excitant tout de même.


Echange de mails entre Russell et Steven Moffat.
      Steven écrit son 4.10, dans lequel Donna se retrouve coincée dans un univers paralèlle, le monde de la petite fille. Et il voudrait savoir exactement jusqu'où il peut aller sans que son monde  ne ressemble trop à celui du 4.11. Dans son monde, Donna tombera amoureuse, et le Docteur essayera de la ramener. Il ne peut pas en dire plus - Spoilers!! - mais il a plusieurs options, donc il lui faut savoir lesquelles choisir en fonction de celles prises par Russell.

      Le 4.11 entre en préproduction lundi donc Russell est prioritaire pour les idées - haha!
Plus sérieusement: son épisode s'intitule Turn Left, parce qu'on verra au début de l'épisode Donna tourner à droite, alors que dans le monde que l'on connait elle doit tourner à gauche. Et tout l'univers en est chamboulé: elle ne rencontre pas le Docteur, qui meurt avec la Racnoss; personne ne survit dans l'hôpital sur la lune, et l'on apprend qu'une certaine Sarah Jane s'y trouvait; Torchwood se sacrifie pour éliminer les Sontariens; le Titanic détruit Londres, le monde est en récession.. le monde de Donna est un monde de ruines.

      Ils ont tous les 2 créé un univers alternatif mais Russell peut essayer de compenser en modélisant le sien. Est-ce que ça irait?? Il pourrait aussi s'en resservir dans le 4.13, de tous ces univers qui se développent autour de Donna. Comme si quelque chose cherchait à intervenir. Comme si un destin plus grand l'attendait. Un truc comme ça. Il mettra ça .. euh... quelque part. 

      Donc ces mondes paralèlles ont une influence mystique?? L'une des idées de Steven était de rendre la perte de cet univers déchirante pour Donna. Ca ira? Peut-être que le Docteur pourrait faire remarquer sur la fin que tous ces efforts pour garder Donna dans sa réalité alternative étaient un peu extrêmes, comme si quelque chose d'autre agissait?

      Russell ne s'est pas encore demandé si la perte de son monde parallèle serait difficile pour Donna. En théorie, elle pourrait y avoir des enfants et un mari, c'est ce que Steven a en tête? Il veut cette idée là?

      Oui, c'est exactement l'idée que Steven avait en tête. Ok, Russell est prioritaire donc il peut garder l'idée si ça l'arrange, de toute façon il a Tintin a finir avant. Dans son idée, Donna a des enfants, mais elle se rend compte qu'ils ne sont pas réels, sans vouloir l'accepter. Il pensait à une scène: l'un de ses enfants s'accrochant à elle, lui demandant pourquoi il a l'impression de disparaitre dès que sa maman cligne des yeux. C'est déchirant!

      Oh non, Russell trouve ça brillant!! Qu'il garde les enfants!! Il est plus doué pour faire des enfants. De toute façon, il a Londres détruit, le monde qui devient un enfer, Rose et un Tardis éventré. C'est déjà bien suffisant!.


      Donc Russell ne lit pas les scripts de Steven avant d'avoir la version finie en main?? Il évite les spoilers??

      Oui, Russell a demandé à Steven de le préserver des spoilers pour ses histoires. Il a déjà lu le 4.9, intitulé Silence in the Library, et il y a un personnage, il est sûr que c'est la femme du Docteur!!!! Mais il n'aime pas demander. Il aime découvrir les scénarios de Steven à la lecture. C'est ce qu'il peut avoir de plus proche de la découverte d'un nouveau Doctor Who. Enfin, plus pour longtemps... 


     Benjamin lit un article de Nicola Shindler, dans lequel elle parle des choses qu'il l'insuportent dans un scénario. Elle déteste les flashback et les voix de narrateurs. Utiliser ces ficelles, c'est être fénéant. Qu'en pense Russel, sachant qu'il a déjà eu recours à ces 2 méthodes?

      C'est vrai, dans la mesure ou ces méthodes sont trop souvent utilisées pour masquer la réalité, la vraie histoire. Ce sont souvent des artifices, pour avoir l'air intelligent.
      Mais parfois aussi, ils SONT efficaces. Il se souvient avoir été très attentif en écrivant Casanova: la confrontation du vieux et du jeune Casanova aurait pu être complètement inutile, elle aurait même pu enlever une partie de la vitalité et des dangers de la vie du jeune Casanova: visiblement il survivra à tout! Il est particulièrement fier de la séance du duel avec Grimani: on sait évidemment qu'il va s'en sortir (d'ailleurs le vieux Casanova dit en fin de séquence "vous ne vous attendiez pas à ce que je meure, évidemment") donc la scène est entièrement axée sur POURQUOI on en arrive là, qu'est-ce qu'il se passe dans la vie de Grimani. Ca nous ammène à contempler la vie de cet homme, complètement dévastée.
      Mais le vieux Casanova a aussi une histoire: il a cette relation ambigüe avec la jeune servante, il a cet espoir que celle qu'il aime soit toujours en vie... sans ça, il ne serait qu'un vieillard mourant, totalement inutile. Ici, le narrateur est efficace, et sert à quelque chose.
      Mais parfois, oui, ces méthodes deviennent des pièges pour de mauvais auteurs. Elles doivent exister pour autre chose que "C'est un moyen sympa de finir l'épisode". 
      De son côté, Russell déteste les séquences de "rêve". Ca n'apporte rien, un rêve, ça n'est que symbolique, et on veut du concret. Et puis a-t-on déjà vu une séquence de rêve qui ressemble vraiment à un rêve? Honnêtement?? Bien sûr, Moffat est entrain d'écrire ce qui ressemble à un séquence de rêve dans son 4.10, mais il écrit tellement bien, il va venir prouver que Russell a tord. 
      Il a aussi horreur de ces scènes que l'on croise sans arrêt à la tv: un personnage quitte une scène en colère, et celui qui reste se contente de gémir son prénom, sans bouger. "T'as perdu tes jambes??!!" (Russell parle à sa TV. Il adore sa TV). Au moins dans Casualty l'autre nuit, le colérique a eu la grâce d'ajouter "surtout ne me suis pas!".. Les auteurs ne doivent même pas s'en rendre compte, ils ont vu ça à la tv des milliers de fois, toute leur vie, donc pour eux ça marche, point.
      Et ces gens qui raccrochent le téléphone sans dire au revoir. On fait ça en vrai??? Non, mais on l'a tellement vu à la tv que là encore on ne réfléchit pas, on reproduit.
      Quant à ces convertations qui n'ont aucun sens à cause des restrictions de la production.. c'est difficile par exemple d'emmener ses personnages au cinéma, parce qu'on ne sait pas ce qui sera en salle au moment de la diffusion. Mais leur faire dire "ça te dit qu'on aille voir ce nouveau film, il a l'air bien?" de quoi?? quel film???? "On se retrouve à 8H ok?". Ah oui? où ça? chez toi? chez moi? devant le cinéma? QUEL cinéma? CA, c'est être fénéant.


      Triste nouvelle: Howard Hattfield est décédé ce matin. Et par coincidence, ils regardent le 1er Edit du 4.1 demain, qui contient encore ses scènes. Pauvre vieux Howard.
      L'écriture du 4.11 est compliquée aujourd'hui: il en est à ce moment où Rose doit tout expliquer à Donna. Vu que le spectateur sait déjà tout ça, comment ne pas rendre ces explications ennuyeuses sachant qu'elles sont nécéssaires pour avoir les réactions de Donna? Il essaye de trouver un moyen de tourner tout ça pour que ça ait l'air nouveau même pour le spectateur. Pour que ça reste un minimum inattendu. Il aurait aimé finir ce soir, mais il abandonne. Il a déjà trop fumé. 

      En général, aux Edits, on se contente de pointer ce qu'il faut couper, accélerer... on ne ressort plus le script à ce moment là, c'est trop tard, il faut faire avec ce qu'on a. Et lorsque Julie, Phil et Russell arrivent, l'éditeur et le directeur ont déjà fait une grande partie du boulot. Un travail monstre! Si une scène fonctionne à 90%, on tente ceci, celà, un peu de musique ici, on accélère un peu là... pour la faire marcher à 100%. Si une scène n'atteint que 50%, il faut la couper, quitte à remuer ciel et terre pour ça.
      Le pire des visionnages a été celui de The Runaway Bride. Il n'y avait pas du tout de musique, alors que d'habitude ils s'appuient sur des Bandes Originales en attendant, et c'était vraiment bizarre. La course pourtuite du Tardis sur l'autoroute était horrible. C'était comme regarder un épisode où David aurait un sac sur la tête. La musique a une telle importance dans la série aujourd'hui! Sans elle, l'épisode était terriblement long et ennuyeux.. 


      4.11 fini!! Russell a l'impression que l'épisode n'est pas très cohérent, mais tant pi, il l'a envoyé dans l'état pour l'instant, la pré production doit vraiment commencer.
Mais surtout.. il a trouvé une fin pour Donna!!! Il est soulagé. Il n'en avait pas parlé à Ben parce qu'il n'osait même pas se l'avouer à lui-même, mais il était terrorisé de n'avoir pas d'idée pour sortir Donna. Elle a tant fait pour retrouver le Docteur, elle est si bien avec lui, il y a une telle harmonie, pourquoi voudrait-elle partir?? Elle serait blessée?? Tuée?? Sa mère serait tuée?? Elle finirait perdue dans le temps, et on irait la repêcher dans les spéciaux?? Rien de tout ça ne marche. Mais ça, y est, ce soir, il a trouvé. à 9H15. Et il ne le dira pas à Ben. HA HA HA!

      Le 4.8 prend forme. Ils ont le casting: Sam Kelly pour le Professeur Hobbes, Lindsey Coulson en Val Cane, Daniel Ryan en Biff Cane, Rakie Ayola pour l'hôtesse. Ils ont aussi casté un superbe jeune homme à l'allure gothique pour Jethro. Il s'appelle Colin Morgan. Oh, et il a oublié de mentionner qu'ils avaient casté Georgia Moffet pour le rôle de la fille du Docteur!! La fille de Peter Davison qui joue la fille du Docteur! Et honnêtement, il ne l'ont même pas casté pour l'effet de pub à la base, elle était vraiment excellente. 
      Il est un peu énervé contre lui-même parce qu'il a vu un épisode de Sarah Jane sur la CBBC avec des crédits horribles. Il a envoyé un mail à Julie, Phil et Matthew Bouch pour leur dire qu'ils avaient tous les 4 foiré sur ce coup-là: ils étaient là pour le tournage, les édits, puis tout le monde s'est laissé prendre par le reste du travail à faire et ils ont négligé la post-production. 
      Il a parlé à David et Catherine, pour leur raconter la fin de Donna: ils étaient ravi! David répétait "c'est exactement ici que ça doit s'achever!". Mais il ne dira pas à Ben ce que ça veut dire!

      L'adorable Sam Kelly s'est cassé la jambe dans un accident de voiture. Il faut recaster le professeur Hobbes. Seigneur... 


      Il a reçu un e-mail de Janet Fielding ce matin: elle organise les Women in Film and Television Awards, et Russell est sensé y remettre un prix à Verity Lambert pour l'intégralité de son oeuvre. Mais Verity a été hospitalisée d'urgence ce matin..
Janet lui a expliqué qu'ils aimeraient que ça soit un proche de Verity qui remette le prix à sa place, en espérant qu'il ne soit pas vexé.. Verity est en soins paliatifs, ils se fiche du reste!

      Verity est morte ce matin. Il est très triste. Quant à Benjamin, il est sans voix: demain, Doctor Who fête ses 44 ans, et rien n'existerait sans elle. Que Dieu la bénisse. Il est tout de même heureux qu'elle ait pu voir sa série revenir, et devenir le phénomène qu'elle est aujourd'hui. Russell se souvient l'avoir rencontrée l'an dernier, elle lui a dit " tous ces Daleks qui volent vers Canary Warf!! J'aurai adoré pouvoir faire ça!!" Tu l'as fait Verity. Tout ça, c'est toi qui l'a fait.


      Le read-through du 4.8 était bizarre. Tout le monde était content, mais pour Russell, ça sonnait léger, sans importance, et faible. Lesley (Sharp, qui joue Sky) était fabuleuse, sa performance était hallucinante. Mais Russell a trouvé ça intéressant plus qu'effrayant. Ca finissait même par sembler naturel. Il s'inquiète un peu: il fait tourner tout un épisode entièrement sur un concept si petit, il prend un gros risque; et ça l'angoisse.
      A l'opposé, le read-through du 4.11 était superbe. Il a rarement été aussi content au sortir d'un read-through. Catherine est un génie. C'est fabuleux d'avoir une actrice pareille, ça lui donne une liberté d'écriture énorme: il peut l'emmener partout, lui faire dire absolument tout. Et elle sublimera tout.
      Ils ont casté David Throughton pour le 4.8!!

      Le fan de base en Bejnamin est ravi: David Throughton apparaissait dans le 50e épisode de la série, The War Games, et il apparaitra dans le 50e épisode de la nouvelle série!

      Les tournages des 4.8 et 4.11 ont commencé. Sur l'un, Catherine, Billie et Bernard sont excellents. Sur l'autre, les acteurs sont entrain de devenir fous à être enfermé en permanence dans une petite boite. Aujourd'hui ils ont tourné la scène du "monstre qui tape 4 fois" et David et Lesley lui ont tous les 2 envoyés un sms: "On est terrorisés!"
     Mais le plus important, c'est que Colin Morgan est beau. On le rencontre en vrai et on se dit "ouais, il est mignon". Mais il fait partie de ces veinards que la caméra adore. Et c'est aussi un excellent acteur. Il fait pour chaque ligne un choix intéressant.
      Il aimerait pouvoir décrire à Ben la terreur à l'idée de devoir écrire un final de saison, mais il ne peut pas, il a l'impression de se liquéfier.


      Steven vient d'envoyer son 4.10: c'est brillant!! Même si Russell n'a pas encore tout compris, vu qu'il l'a lu à 3h du matin. Ils vont essayer d'avoir Kate Winslet pour River Song. 
      Aujourd'hui il est allé sur le tournage de la scène sur la planète Shan Shen (la planète d'ouverture de Turn Left). Il a voyagé dans les étoiles aujourd'hui! Juste derrière l'hopital de Cardiff. Ce set est incroyable! Il se sent un peu coupable: il a juste écrit "Shan Shen" sur une feuille, et tous ces gens ont dû passer des samedis après midi sous la pluie pour construire tout ça.
Julie et lui ont rit de la réaction des gens lorqu'ils arrivent sur un tournage: ils ont l'impression qu'on les regarde comme les seigneurs qui quittent leurs tours d'ivoire pour se joindre aux travailleurs. On les traite comme s'ils n'avaient jamais vu de plateau, c'est tout juste si on ne leur dit pas "Ca, c'est une caméra. Lui, c'est le directeur. Il ne faut pas faire de bruit parce qu'on va filmer."


      Phil n'avait pas suivi les affaires de monde parallèle, il a donc découvert tout ça d'un oeil neuf et a déclaré avec horreur que 2 épisodes de mondes parallèles d'affilée ça ne fonctionnait pas du tout. C'est la faute de Russell, puisqu'il le savait depuis longtemps. Donc on inverse l'ordre des épisodes: Steven prend le 4.8/4.9, Midnight passe en 4.10 pour se glisser entre les 2 univers parallèles. C'est tragique, Midnight n'est plus le 50e épisode! Son coeur de fan est brisé. La navette pourrait aussi bien s'appeler Crusader 52 maintenant.
      Il panique pour l'épisode de Noel 2008 qui doit être prêt en janvier. Il panique tellement que ça passe par dessus le 4.12/4.13. En fait, il panique tellement qu'il cherche même des échappatoires, comme annoncer qu'il n'y aura pas de Doctor Who à Noël prochain. Ca ne serait pas la fin du monde! Mais Julie en mourrait. Il n'est plus sûr de l'époque Victorienne. Il pensait à Henry VIII à la place, mais ça ne fait pas très Noel. Et puis, passer des victoriens aux Tudors n'est pas une solution, juste un déguisement. Parfois il se dit que s'il mourait au moins il serait tranquille, on ne pourrait rien lui reprocher. Parfois ça a l'air d'une bonne option. Il deviendrait Martyr. Il est ridicule.

      De plus, s'il mourait, Benjamin ne saurait jamais ce qui arrive à Donna. C'est une raison suffisante pour rester, ça.
      Il est sur le tournage de Midnight, il vient de réaliser que puisque le tournage a commencé un jour avant Turn Left, Midnight reste le 50e épisode filmé. Donc c'est toujours un peu le 50e d'une certaine façon. Son coeur de fan se sent mieux.


Celui de Russell aussi. Il dormira mieux ce soir!


WT9-1.jpg

 

doublefleche2

Chapitre 8: Le Combat Continue Chapitre 10: Tenir le Cap
Accueil  -  Sommaire de la catégorie
Repost 0