Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Acheter

amazonfr.jpg amazonuk.jpg

 

Rechercher

Liens

En français:
Beans on Toast, site et forum francophones de référence
http://www.doctor-who.fr/images/boutons/001.jpg



En anglais:

http://2.bp.blogspot.com/_qN19cENfquw/Sl-y6-VJCbI/AAAAAAAAAXI/-8nuZXje2YE/S1600-R/th_gallifreybaselogo.pnggebannerad1.jpg



Liens divers

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  kronik.png

 

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  God Save the Queen

 

Game of Thrones

 

 

 

23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 14:05

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51XafqeVFUL._SL500_AA300_.jpg

 

Wow. C'est à dire que va y avoir un souci avec cette affaire, c'est que maintenant je vais attendre avec impatience que les saisons finissent parce que ça voudra dire qu'un nouveau Brilliant Book est en route. Et le pire c'est que je suis sérieuse. Je commence à accumuler une belle pile d'attrapes-poussière de DW hors fiction mais mes 2 Brilliant Book se placent très largement au dessus de la pile. Et le 2012 réussit même l'exploit de se classer au dessus du 2011.

 

IMG_0329.JPGCliquer pour agrandir

 

C'est que le 2011 était génial, rempli de découvertes intéressantes, rigolotes, sérieuses ou loufoques sur la saison 5. Mais le 2012 va encore plus loin. Le 2012 est un véritable complément à la saison 6, et se greffe si bien aux épisodes qu'après quelques temps on doit finir par ne même plus différencier ce qu'on a lu de ce qu'on a vu: ça fait partie d'un même épisode épicétou (oui alors je sais, je suis pas super claire mais je viens de fêter la finale de la coupe du monde de rugby (ben même si on perd ça se fête xD) et j'ai un coup dans le nez comme on dit )

Enfin bref: à la prochaine revoyure de la saison 6, j'emporterai un joli background supplémentaire dans mes bagages icon cheers

 

 

Mais tout de même, vous n'imaginerez pas comme c'est top de savoir comment Madame Vastra et le Colonel Strax se sont retrouvés à en devoir une au Docteur. Ou d'avoir le droit de jeter un oeil aux journaux de bord du Docteur, d'Amy, de Rory et de River pendant leurs 3 mois de vadrouille aux USA. Quant au dossier d'embauche du Docteur pour son job dans Closing Time, c'est un fabuleux morceau de n'importe quoi. Suivi de près par la page Facebook de Cléopâtre (qui est devenue amie avec Churchill à 5.02pm et qui a joué aux live Chess avec Staline à 5.02pm).

Et vu que j'avais RIEEEEN bité à l'histoire des 2 Timestream dans The Girl Who Waited, je ne vous cache pas que la brochure explicative de Twostream Facility c'était pas du luxe xd-efe1a

Je vous épargne le défilé complet mais franchement, c'est que du bonheur.

 

Et même la partie "traditionnelle" de l'ouvrage est vraiment intéressante. Les itv (Matt Smith, Karen Gillan, Arthur Darvill, Alex Kingston et Steven Moffat) ont un goût d'un peu plus que d'habitude, soulevant un tas de point intéressants sur la saison 6 et chatouillant doucement le talon de la saison 7. Et en plus, on rigole en les lisant

 

Les articles sur la conception du minotaure, des Gangers ou des Silences sont bien sympa mais j'ai surtout vraiment aimé l'article de Toby Haynes qui nous décortique son boulot de Directeur morceau par morceau (et c'est toujours un plaisir de lire Toby Haynes qui parle de son boulot sur DW, tant on sent que c'est vraiment le kiff de sa vie)

Pas de short story cette année mais un comic écrit par Neil Gaiman et dessiné par Mark Buckingham reprenant la scène d'ouverture originale de The Doctor's Wife (coupée non pas à cause du budget mais par manque de temps), ainsi qu'une page écrite par Gaiman pour en apprendre un peu plus sur le Corsair...

 

Pas non plus de page de teasers cette année, mais en lisant le livre on se demande plusieurs fois si cette phrase glissée là ou ce mot qu'on a déjà croisé 3 fois au cours de 2 dernières pages ne seraient pas des indices cachés...

 

 

Finalement, le seul hic c'est que beuh, ils ont changé le format cette année. Ils ont expliqué pourquoi: le format précédent était le même que celui des annual de Panini et ils voulaient se différencier. N'empêche que c'est un peu chiant de commencer une collection sur du dépareillé xD. Le livre est donc un peu plus petit mais en contepartie on passe de 120 à 160 pages (et par contre les artworks sont maintenant en pleine page, et vu qu'ils sont toujours aussi superbes, on prend!)

 

Commander sur Amazon fr

 

(c'est pratique un tournevis sonique pour maintenir un livre ouvert)

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans [Livres] DW Hors Fiction (Reviews)
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 16:53

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41uzPmQRo8L._SL500_AA300_.jpg
"Tout a commencé avec un T-Shirt."

 

 

Si vous saviez depuis combien de temps je veux le lire, celui là. La première fois que j'en ai entendu parler, il était encore à quelques mois de sa sortie et j'avais déjà décidé qu'un jour, il passerait par mes mimines. Voyez que ça date (bon pas tant que ça vu que le livre est sorti en mars 2010 mais tout de même).

N'empêche que quelques jours après ma commande, ces demoiselles ont gagné un Hugo. Comme quoi, elles n'attendaient que moi pour refaire parler d'elles!! mrgreen-161d

 

Oui, d'accord, on est très heureux d'en savoir plus sur ta ptite vie, mais à part ça: Chicks dig Time Lord, c'est quoi? Et bien, comme nous l'apprend son sous titre, c'est "une célébration de Doctor Who par les femmes qu'il l'aiment". Dans la version longue, c'est un recueil d'essais nés de la plume d'auteurs, actrices, académiciennes... qui ont toutes 2 points communs: elles aiment Doctor Who, et ce sont des femmes (elles ont aussi presque toutes le 3e point commun d'être américaines, ce qui mine de rien a son importance mais on y reviendra).

Avant que j'oublie, on trouve aussi des itv d'India Fisher, Sophie Aldred et Laura Doddington, ainsi qu'un comic proposé par les créatrices des Torchwood Babies.

 

Mais revenons aux essais, donc, puisque ce sont eux qui occupent la majorité de l'espace. On pourrait un peu les diviser en 2 catégories: il y a ceux qui sont principalement une suite d'anecdotes et de récits sur le thème "comment suis-je tombée dans le TARDIS", et dont l'intérêt variera grandement en fonction des qualités narratives de l'auteur (c'est que les souvenirs d'une parfaite inconnue, vaut mieux que ça soit bien raconté pour qu'on en ait quelque chose à secouer, vous voyez). Et puis il y a la 2e catégorie, moins importante en volume mais nettement plus en contenu, où les auteurs choisissent d'approffondir un thème, un personnage... du plus évident au plus tarabiscoté, du très entendu au plus original... avec assez de points de vues différents pour passer du "c'est tout à fait comme ça que je vois les choses" à "je ne suis absolument pas d'accord avec ça!!"

 

Bien sûr, on s'en doute, c'est la place qu'occupe la femme qui est au centre de cet ouvrage, que ce soit la femme au milieu du fandom ou son image au sein même de la série. Sans non plus que l'on passe 200 pages en pleine manifestation féministe à brandir les fourches hein, point du tout (quoi que l'avantage de la diversité chez les auteurs fait que si, certaines sont AUSSI entrain d'agiter les fourches)

 

Retour sur le point Américain tout d'abord (il est pas capital mais faut bien l'évacuer): pour avoir l'habitude de lire des livres hors fictions fait en britonnie pour les britonniens, ça a été tout un exercice de passer au point de vue américain - qui est pourtant plus proche du notre, quelque part: on nous parle d'un pays où DW, c'est ce morceau de n'importe quoi affreusement british que peu de gens connaissent, qu'ils sont encore moins nombreux à regarder, et que l'on soit homme ou femme à partir du moment où on regarde ça, c'est forcément qu'on est un peu jeté déjà à la base. Non mais sérieusement, j'ai eu du mal à m'y faire, toute habituée que j'étais à lire des bidules où Doctor Who est le centre du monde

 

 

Enfin bref. Allons maintenant piocher quelques thèmes au milieu de la marmite: nous avons le sexe, tout d'abord, qui revient à un rythme régulier. L'introduction de la sexualité dans la série, en particulier avec la version 2005 (mais pas que), et les changements que ça a provoqué dans le fandom. Ceux qui l'acceptent, ceux qui le rejettent violemment, pourquoi, comment... et la manière dont ça ricoche sur le nouveau public que ça a amené, à savoir, majoritairement, des femmes.

Les compagnes, anciennes comme nouvelles, sont bien entendu décortiquées comme il faut dans bien des essais. Avec des éclairages qui peuvent fort varier d'un essai à l'autre d'ailleurs, c'est amusant. On a par ailleurs tout un essai qui tente de nous prouver comme Martha elle est chouette (la tache est dure), et un autre qui développe plus particulièrement les compagnons de DW 2005; et ce sont  2 essais avec lesquels j'ai eu un peu de difficulté: leurs auteurs poussent parfois leur raisonnement beaucoup trop loin dans l'absurde et ça a simplement pour effet de décrédibiliser l'ensemble, et c'est dommage, parce qu'elles soulèvent des points intéressants.Tout ça pour dire qu'on a tout de même un peu d'extrême de temps en temps, et que ça peut gêner (ou plaire, si on suit ce move là). Mais ça reste ponctuel dans l'ouvrage.

Et puis on a les plongées dans la vie de fans, sous tous les angles imaginables: les conventions, le cosplay, les fanzines, les fanfictions, le refuge qu'est devenu Livejournal pour les "squeeing fangirls", l'impact que peut avoir tout ça sur la vie privée...

 

 

Quoi qu'il en soit, y en a pour tout le monde. Certaines vont si bien aller dans votre sens que vous aurez l'impression de vous lire vous-même. D'autres vous apporterons un éclairage nouveau qui vous ouvrira un tas de nouvelles perspectives. D'autres encore vous ferons bondir d'indignation et pour finir certaines vous ferons probablement bailler, parce qu'on ne peut pas s'intéresser à tout. Toutes seront des femmes, et elles n'hésiteront pas à vous le rappeler. Cela dit, elle n'exigent pas de n'être lues que par des femmes, loin de là. Lorsque je dis qu'il y en a pour tout le monde, ça inclut aussi les messieurs.

 

"The sudden influx of new fans to any fandom can be disconcerting to long-time members; the sudden influx of girl-fans to a traditionnaly male fandom even more so. The girls had a different tool box and they had it packed before the entered the door. Words like "unresolved sexual tension" and "emotional arcs" went from being the noise in the background to topics posted on the forums of Outpost Gallifrey. It wasn't that those topics never existed, it was that they had rarely been acknowledged - but now they reached tsunami proportions. With that tsunami came stereotypes: if you were a girl fan, you must be a shipper; if you were a girl fan, it must be beccause you were a fan of Rose rather than the Doctor; if you were a girl fan, it was because you were looking for a soap wrapped up in SF paper. Sweeping generalisations on both sides created an environment of misconceptions"

Deborah Stanish: My fandom Regenerates

 

Commander sur Amazon

 

Auteurs: Elisabeth Bear (écrivain); Carole E. Barrowman (professeur, écrivain, et accessoirement soeur de); Jackie Jenkins (journaliste); Deborah Stanish (écrivain); Helen Kang (universitaire); Lloyd Rose (écrivain, scénariste); Johanna Mead (dunno xD); Francesca Coppa (Directrice d'études cinématographiques); Jennifer Addams Kelley (à la tête de la programmation de la con Chicago TARDIS); Lynne M. Thomas (Responsable des archives et des livres rares); Lisa Bowerman (actrice); Tara O'Shea (à qui on doit ce recueil); Jody Lynn Nye (écrivain); Amy Fritsch (professeur); Seanan McGuire (écrivain, chanteuse); Kathryn Sullivan (écrivain); Lizbeth Myles (écrivain); Kate Orman (écrivain);  Shoshana Magnet & Robert Smith (Assistante Professeur & Professeur); Mary Robinette Kowal (écrivain); K. Tempest Bradford (écrivain); Christa Dickson (écrivain); Catherynne M. Valente (écrivain)

 

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans [Livres] DW Hors Fiction (Reviews)
commenter cet article
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 12:40

http://ecx.images-amazon.com/images/I/511WZAFCSeL._SL500_AA300_.jpg

 

Honnêtement, ça n'est pas celui que j'aurai privilégié à la base. Mais j'en ai beaucoup entendu parler, et il était pas cher (vivent les promos awesomebooks), et si je prenais un 2e bouquin avec mon brilliant book, je payais pas les frais de port (l'argument était tout à fait valide au début de la commande. A la fin par contre, j'avais croisé plein d'autres trucs intéressants et je me suis retrouvée avec 10 bouquins dans le panier... ce qui a rendu mon argument caduque mais bizarrement j'ai occulté ce détail au moment d'appuyer sur valider rolleyes-1622).

 

 

Au final il est là, et of course je ne regrette pas de l'avoir dans l'étagère (sauf que là il est à côté de l'étagère, parce qu'il est trop "long" pour rentrer dedans, sale bête).

Il ne détrônera pas mon brilliant book mais quand même, il est chouette. Il est surtout trétrétréjoli. Ce qui est une excellente nouvelle pour lui vu que comme son nom l'indique, il est principalement fait pour être regardé plutôt que pour être lu (et il est très joli. Je crois que je l'ai déjà dit, je sais plus. J'ai dit qu'il était joli?).

Il reprend aussi une palette fort large de tout ce qu'on a pu croiser dans la série depuis 2005 jusqu'à la Pandorica, avec tous plein de schémas super chouettes genre le dedans d'un vaisseau Dalek où l'intérieur de Screwdriver. Et un plan de Leadworh aussi, ce qui commence à me faire une jolie collection de plans de Leadworth.

Les images étant d'une super qualité et le tout étant bien réparti sur les pages, ça fait pas foutoir, et c'est franchement agréable à feuilleter (et à refeuilleter, pi à feuilleter encore un coup pour la forme). Niveau lecture, on a le choix entre se la jouer sérieux et tout lire dans l'ordre ou s'arrêter de temps en temps au fil de feuilletage pour lire un ptit bout par ci, un ptit bout par là (pas que je veuille vous apprendre comment fonctionne un dictionnaire visuel xd-efe1a, mais vu que j'ai lu queue d'alle en fait pour l'instant, je meuble avec des banalités.)

Parce que je suis chiante, je pourrais souligner que certaines pages se lisent dans le sens de la longueur, ce qui permet d'avoir de très belles grandes images mais qui rend la lecture foutrement pas pratique (à quoi on pourrait me répondre que tu t'en branles vu que t'as rien lu - certes, mais je prévois de commencer par plus tard que tout de suite, dehors, sur une chaise longue, et je sais déjà que ça sera pas pratique) mais hormis ce détail, tout va bien Madame la Marquise.

 

Non mais de toute façon, un bouquin avec une double page sur River et une double page sur Rory, c'est forcément un must have.


Commander sur Amazon

 

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans [Livres] DW Hors Fiction (Reviews)
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 08:02

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51V54LnC92L._SL500_AA300_.jpg

 

What a brilliant book! Tellement brillant que cette année probablement que je n'attendrai pas 6 mois avant d'ajouter le Brilliant Book 2012 à ma bibliothèque. 

 

Déjà, il est beau, dehors comme dedans, et vu que c'est le genre de bouquin qu'on aime bien tripoter et feuilleter juste pour le plaisir des yeux, ben c'est quand même important.

 

Et puis surtout, il est rempli de bonnes idées, de réponses à des questions qu'on pourrait se poser mais dont les réponses n'auraient leur place nul part dans une interview traditionnelle par exemple (les consignes de sécurité du Starship UK, c'est quand même indispensable. Et puis c'est toujours utile de connaître les horaires d'ouverture du café de Leadworth, quand même).

 

Le livre se présente comme un guide des épisodes de la saison 5, qu'il reprend un par un, chacun d'entre eux étant livré avec une mini itv du scénariste, des "fantastic facts" et d'autres babioles qui varient d'un épisode à l'autre. En vrac le plan de Leadworth, des extraits du journal de Churchill relatant ses précédentes rencontres avec le Docteur, une double page sur Van Gogh (le vrai), et culte parmi le culte, le mode d'emploi de la "danse de la girafe" de Matt. Ou encore des captures d'écran de la page facebook de l'enterrement de vie de garçon de Rory. Ou un encard publicitaire pour la "Signora Calvierri's Accademy for Young Women". Entre autres choses.

 

On a aussi du matériel plus traditionnel avec des itv de Matt Smith, Karen Gillan, Arthur Darvill, Alex Kingston, Steven Moffat des articles sur la conception du TARDIS, sur le travail de Murray Gold, sur les nouveaux Daleks, sur les prosthétiques etc. Et en bonus on a même des short stories.

 

Mais je ne vous cite là qu'un échantillon de ce qu'on trouve dans ce Brilliant Book puisque vu tout ce qu'ils ont réussi à fourrer dans ces 130 pages, le listing complet prendrait le week-end.

 

Oh et - arf - on a aussi toute une page de teasers pour la saison 6. Je sais pas si je suis noeunoeud ou si c'est normal mais j'en trouve pas tant que ça qui ont déjà été élucidés par la première partie de la saison xD ( hu, "the only water in the forest is the river" )

 

 

Et le truc le plus chouette dans ce bouquin, c'est qu'il a de quoi satisfaire tout le monde; les petits, les grands, et tous ceux qui naviguent entre les 2.

 

 

 

Commander sur Amazon

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans [Livres] DW Hors Fiction (Reviews)
commenter cet article
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 16:57

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51%2B7Zydkq8L._SS500_.jpg

 

Si ma banquière vous le demande, ce petit trou dans le budget de septembre est de la faute à mon capitaine, qui m'a sournoisement poussé à la faute (oui bon d'accord, il a pas fallu me pousser trop fort...)

 

Les livres de la BBC sur Doctor Who sont souvent de très beaux objets, et celui-ci ne déroge pas à la règle. Ils sont souvent superbement illustrés, et là encore il est fidèle à la tradition. Il sont par contre assez souvent légers en texte, ou dans tous les cas ils ne creusent pas aussi loin qu'on le voudrait. Sur ce point là, ce livre-ci diffère. Pour être totalement honnête, je n'ai pas appris énormément de choses, mais c'est plus parce que j'ai déjà engouffré pas mal de bouquins, de documentaires, de magazine etc. que parce qu'il n'y a pas de contenu, loin de là.

 

Le livre s'ouvre au moment où il a été décidé de ramener la série, et se finit sur The Runaway Bride. Entre temps, on nous aura tout expliqué, de la lutte de Russel T.Davies pour faire plier la chaine aux différents castings, en passant par tous les choix qui auront jalonnés ce retour: choix du format, du ton, de l'atsmosphère... et puis, plus largement, le choix des équipes: comment The Mill (la boite qui fait les effets spéciaux de la série) est arrivé là? Comment Murray Gold (compositeur) c'est retrouvé embarqué dans l'aventure? Comment Louise Page (aux costumes) et David Tennant ont-ils fait naître le costume du 10e Docteur?

 

Toutes les étapes - fort nombreuses - sont passées en revue et détaillée d'une manière claire et accessible. Les enjeux, les décisions à prendre, le pourquoi de certaines d'entre elles...

 

Evidemment il est un peu daté aujourd'hui, il ne va pas plus loin que 2006, mais il sera toujours intéressant de découvrir ou redécouvrir les coulisses d'une si grandiose résurrection, n'est-ce pas?

 

Commander sur amazon (livraison gratuite)

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans [Livres] DW Hors Fiction (Reviews)
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 16:43

                                                     A Definitive Guide to Time and Space

http://ecx.images-amazon.com/images/I/519tQkUkn7L._SL500_AA300_.jpg

 

Une vraie folie, que j'ai fait, en m'offrant ce livre, puisqu'il m'a tout de même coûté la bagatelle de 3,37€ - frais de port inclus. (Oui, d'occasion, évidemment, mais je suis très occasions en ce moment. Je me fournis là pour les curieux). Et pour tout vous dire, je m'attendais pas à ce que la chose soit si fournie!! On trouve tout et n'importe quoi, du plus évident au bidule auquel on n'aurait jamais pensé, de Veltino à Dagmar Cluster en passant par 'Don't you think she looks tired', Jate, Brecon ou Nanodentistry (ouais ouais, c'est que des mots de la nouvelle série). On trouve même Britney Spears et David Bowie!!

 

C'est peut-être pas tout à fait le bouquin qu'on pioche au pied du lit pour lire un peu avant de dormir (c'est un peu un dictionnaire quand même à la base) mais ça risque de m'amuser un moment de l'attraper de temps en temps, l'ouvrir au hasard et lire quelques définitions. Le pifomètre du jour vous donnera ça: (traduit à l'arrache comme disent les djeuns. )


H2O Scoop: Nom familier donné au dispositif des Judoon qui leur a permis de déplacer le Royal Hope Hospital de la Terre (où ils n'avaient aucune juridiction) à la Lune. Le scoop, en perçant l'atmosphère, avait créé des perturbations météorologiques et avait ainsi, une fois activé, aspiré toute l'humidité vers le haut, suivie de l'hôpital. Le scoop fut désactivé par les pédants Judoon afin d'éviter toute plainte, et l'hôpital fut renvoyé (ainsi que la pluie) à l'endroit exact d'où il avait été enlevé. Les Judoon utilisèrent des bobines de plasma qu'ils avaient placé autour de l'hôpital deux jours plus tôt pour activer le scoop.

 

 


Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans [Livres] DW Hors Fiction (Reviews)
commenter cet article
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 16:11

A la base, c'était juste un caprice du genre "wouw, la boite elle est cro jolie!!!". Mais comme on pouvait pas acheter juste la boite (uh), on a pris le bouquin avec. Et croyez moi, ce livre, c'est du lourd!! Au sens propre je veux dire: la bête pèse 3,5kg (si si je vous assure, on a pesé). Le mastodonde regroupe en fait les 14 Doctor Who Files qui étaient déjà sortis séparément chacun dans leur coin, plus 2 nouveaux inédits, et quelques babioles suplémentaires en fin d'ouvrage. Chaque File faisant dans les 50 pages, on se retrouve avec un engin de 496 pages au final.


Alors c'est écrit franchement gros. Et ya beaucoup d'images (mais elle sont de super qualité les images, et très très chouettes). c'est écrit dans un anglais très simple, puisque ça vise essentiellement les petits n'enfants (dans notre cas ça nous arrangeait, on était plusieurs à lire la chose, les niveaux d'anglais allant de très bon à scolaire de base, et même pour cette catégorie là ça reste très accessible). Et puis bon, on apprend pas franchement grand chose non plus. (Voui bon, moi je savais pas que le 2e prénom de Rose c'était Marion. Je la verrais plus pareil maintenant que je le sais).
Mais l'objet en lui même, il est pas moche, franchement. Et pas que la boite hein. Le livre aussi est beau. Et comme je le disais, les photos sont belles. Et au pire, on peut toujours s'en servir comme appareil de musculation après l'avoir lu. Ah, et puis la boite est aimantée. Et ça, ça m'éclate. Sans rire, je peux passer un quart d'heure à l'ouvrir et à la fermer. Je suis pas vraiment difficile.

Les "files" sont donc les suivants (y en a qui surprennent un peu):

The Doctor    -   Rose   -   The Slitheens   -   The Sycorax   -   Mickey   -   K9   -   The Daleks   -   The Cybermen   -   Martha   -   Captain Jack   -   The Cult of Skaro   -   The TARDIS   -   The Sontarans   -   The Oods   -   The Master   -   Donna   -   Travelling on... (bonus)




Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans [Livres] DW Hors Fiction (Reviews)
commenter cet article