Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Acheter

amazonfr.jpg amazonuk.jpg

 

Rechercher

Liens

En français:
Beans on Toast, site et forum francophones de référence
http://www.doctor-who.fr/images/boutons/001.jpg



En anglais:

http://2.bp.blogspot.com/_qN19cENfquw/Sl-y6-VJCbI/AAAAAAAAAXI/-8nuZXje2YE/S1600-R/th_gallifreybaselogo.pnggebannerad1.jpg



Liens divers

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  kronik.png

 

http://www.neuralcluster.net/images/banners/neuralclusterbanner.png  God Save the Queen

 

Game of Thrones

 

 

 

2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 12:28

C'est fou ce que ça passe.

C'était hier que je tombais à la renverse devant l'improbable mèche de cheveux qu'arborait ce mioche de 12 ans qui venait de réussir à attraper le plus gros pompon du manège de la BBC.

Matt Smith. Le voilà, là, dans ma télé pour la première fois, planté comme une asperge au milieu d'un confidential consacré à sa personne. Ses bras qui s'agitent dans tous les sens, Seigneur, attachez-lui donc les mains avant qu'il ne renverse la caméra!

Je l'ai vécu. J'espère le revivre souvent, et me prépare à le revivre déjà.

Mais avec Matt, c'était la première fois.


Je suis tombée dans la marmite du Whoniverse assez récemment - on était en février 2009 (et oui, je ne suis encore qu'un bébé à bord du TARDIS. Je connaissais la série avant bien sûr, mais il y a connaître et connaître, n'est-ce pas), et j'étais malade, et il était 20h et je voulais ne pas dormir trop tard, et france 4 rediffusait cette série ridicule sur laquelle je m'étais arrêtée parfois. La dernière fois le type mignon discutait avec une grosse tête orange en caoutchouc. Ça sera parfait pour comater.
Mais ils étaient dans la plus grande bibliothèque de l'univers, et il y avait cette femme qui savait tout alors que moi je ne savais rien - ce qui était aussi le cas du type mignon, d'ailleurs. Comment j'aurai pu résister à ça? (et là peut-être on trouve l'une des raisons de ma dévotion à River - quelque part c'est aussi un peu grâce à elle que je suis là).

Résultat des courses et grâce au replay d'orange, dans la nuit j'ai vu la bibliothèque s'éteindre, le Titanic manquer de sombrer et des poivrières rigolotes envahir la terre. Entre temps, j'avais oublié que j'étais malade et qu'il me fallait dormir.

Puis j'ai fait faire à ma carte bleue l'un des trucs les plus fous que je ne lui ai jamais fait faire: je lui ai demandé de faire venir à moi les 4 premières saisons d'une série dont je ne savais encore quasiment rien, comme ça, sur un spectaculaire coup de tête (vivent les commentaires Amazon qui m'ont redirigée d'emblée sur les versions UK, au passage). Je n'avais jamais fait une dépense aussi impulsive avant, je ne l'ai jamais refait depuis. Mais je ne l'ai jamais regrettée, on s'en doute bien.

Voilà mon histoire de Whovian - je ne l'avais jamais racontée, parce qu'elle n'intéresse personne; et parce qu'elle m'appartenait. Mais on n'oublie pas ces moments là, n'est-ce pas?


Mais nous étions en février 2009. Quelques jours pour démêler les fils, et donc ce type est le 10e à jouer le rôle, ah mais il a annoncé qu'il partait, ok, je note. L'autre, aux grandes oreilles, est déjà parti depuis des années. Il était chouette. Un nouveau arrive, la Grande-Bretagne a découvert son nom il y a quelques jours, mais je ne le connais pas. Pour l'instant il ne m'intéresse pas: j'en ai déjà 2 à découvrir.

Nine et Ten ont tous deux été mes premiers Docteurs lorsque j'ai enfin découvert la série pour de vrai: l'un à la suite de l'autre, dans un espace temporel tellement réduit que ma foi, ça revenait au même. Je les ai découvert en même temps, j'ai rattrapé leurs années d'aventures en quelques semaines, et, surtout, je savais déjà qu'elles se finissaient avant même que ne je les entame. Ten avait encore quelques cartouches à griller d'ici à la fin de l'année, mais je le savais déjà en me lançant dans son histoire. Ses 4 années n'ont pour moi duré que quelques mois. Il était déjà là pour moi avant même la régénération de Nine, et je le savais déjà mourant avant même de le voir naître.


Et puis la fin forcée de ma crise boulimie (c'est qu'au bout d'un moment, y en a plus), et l'envie d'en avoir plus. L'envie de découvrir le nouveau - il est déjà prêt, je le sais, sa bouille est là depuis un mois pour les autres, mais un mois, ça n'est rien, et ça n'est qu'avec un mois de retard que j'ai rattrapé ce fameux confidential. C'est même drôle comme des années plus tard j'ai l'impression de l'avoir vu en live. Sauf que c'est impossible, puisque pour mon moi de l'époque on était donc déjà en février - et le confidential a été diffusé le 3 janvier. C'est une drôle de chose, la mémoire.
Bref. D'un coup, tout m'est tombé dessus. L'impatience, et l'excitation, et l'inquiétude aussi, un peu. Un nouveau, dont je ne sais rien. Et tout ça, vécu pour de vrai, au jour le jour, au fil des mois. Pour la première fois.

Eleven est le premier que j'ai vu naître. Il n'a d'abord existé qu'en photos de tournages et en vidéos volées. Quelques flashs du nouveau costume, une réplique qui passe dans un courant d'air, et ces longs mois d'attente... Puis il arrive comme une tornade, emportant avec lui le TARDIS de Ten. Il se découvre, petit à petit, il grandit, il murit. Pour ça il lui faut des années.

Et ces années je les ai vécues. Jour après jour, pendant 4 ans, j'ai vécu tout ça, en direct, et on est à mille lieues de l'enfournage que j'ai connu pour Nine et Ten, puis pour les classiques ensuite. Il n'y a rien finalement qui se compare à ça: à accompagner un Docteur, comme ça, tout le long du chemin.

Et un jour on apprend qu'il s'en va. Et de nouveau, pour moi, cette annonce est une première fois. Ten était sur le départ mais pas encore parti quand je suis arrivée, j'ai connu la fin du processus, mais ça n'est pas tout à fait pareil quand il nous en a manqué le début: l'annonce avait déjà été faite. Je retrouve une excitation que j'avais connu alors, mêlée d'une tristesse qui m'avait déjà effleurée. Mais c'est différent. Parce que j'ai fait tout ce chemin avec lui, ça ne peut qu'être différent.

Parce que c'est pour moi la première fois que la fin a eu un vrai début.

 


J'aime le 11e Docteur. Pas plus qu'un autre, certes. Mais pas moins non plus. Certainement pas moins.

Mais il n'est pas "Mon Docteur", ni même mon premier Docteur.

Et pourtant il EST mon premier Docteur.

 


Et pour aujourd'hui au moins, il est Mon Docteur.

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans 11e Docteur Doctor Who Divers
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 09:25

Collection officiellement commencée le 1er novembre 2009, et après trois ans et demi à chasser les occasions, ça y est, elle est enfin complète!!! ... jusqu'à après-demain, date de sortie des 3 nouveaux Eleven lol!


En cliquant, c'est plus grand



(ouais, je sais, faut que je mette des serre-livres coté mur et que je remballe ces signets qui pendouillent)

Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 15:42

Dans la série "mon avis intéresse tout le monde", je viens de passer un peu trop de temps à traîner sur divers forums et ça m'a donné envie de râler aussi tiens, vu que c'est la mode.

 

C'est le changement de compagnon. Ça fait revenir de vieux réflexes dans le fandom. Ce qui est amusant, c'est que ça a beau être Amy - et Rory - qui partent, c'est toujours le "cas Ten" qui revient sur le tapis. Et en lisant cette phrase, vous vous dites que je vais rajouter un enième "y en a marre de ceux qui veulent pas laisser partir Ten". Et bien non, justement, moi j'en ai marre... de ceux qui en ont marre. Parce que c'est ceux là qui m'ont le plus gonflés à l'époque, et voilà qu'ils repartent pour un tour, alors que les "Ten Lovers" pour le coup, la tenait  fermée depuis un petit moment.

 

Sérieusement, je sais que ça peut être pénible pour certains que d'autres ne vivent pas la même série de la même façon qu'eux, et qu'ils considèrent que c'est réducteur de s'en tenir à Ten blabla... mais les réponses faites sont au moins (voire plus) aussi violentes, aussi extrêmes, et... aussi casse-couilles. Surtout que très souvent, pour un petit "moi j'aime Ten", on ramasse 4 pages de "y en a maaaarrre des fans de Ten" suivi de 4 paragraphes de lynchage en règle... et au final, j'ai trouvé ça bien plus pénible à l'époque que les messages d'amour au dixième pour être honnête.

Et nous voici 3 ans plus tard, et à "J'aime Amy, elle va me manquer", on a en réponse... "y en a maaaarre du syndrôme Ten!" suivi de grosso merdo les mêmes paragraphes qu'il y a 3 ans de ça.

 

Je suis sûre que si j'avouais ma passion immodérée pour les chockobons (ok, je l'ai déjà avouée), on me répondrait que je transfère mon syndrome Ten sur de la bouffe.

 

Et parfois, ça a été "plus ou moins" justifié. Parfois oui, les amoureux de Ten (ou d'Amy, ou des chockobons) vont loin. Mais même le pauvre amateur lambda de la série qui a le malheur de dire que son Docteur favori c'est Ten (ou Amy en chockobon), parce que c'est comme ça et que ça aurait pu être Nine (ou Donna en faise tagada), mais que c'est Ten; se prend la même volée dans les dents, et est réduit à s'entendre dire qu'il n'est qu'un pauvre mouton sans aucun goût guidé par ses hormones. On n'a plus le droit de préférer Ten et les chockobons en toute honnêteté aujourd'hui. C'est un crime que l'on paye par le retour d'un faux débat à demi hystérique à chaque fois qu'on en fait mention.

 

Je ne me sens pas concernée par le débat en lui-même. Ten n'est pas mon docteur nouvelle génération préféré. Pas plus que Nine ou Eleven d'ailleurs - j'aime les 3, différemment mais avec autant de force, d'autant que j'ai tendance à les voir comme un seul. Peut-être que je peux donner une réponse occasionnellement, selon l'humeur, selon la tête de celui qui s'agite dans ma télé, mais la réponse changera 6 fois dans la journée, parce que je ne choisis pas, parce que je n'en ai pas envie, et parce que je n'en ai pas besoin vu que hey, j'ai les trois.

 

Mais je n'ai aucun souci avec ceux qui ont un favori. Même si c'est Ten. Et si certes je n'aime pas beaucoup Amy je serais là quand même pour calîner ceux qui la pleureront.

 

S'il a fallut dire de temps en temps aux "lovers" de brider un peu les chevaux, il serait peut-être temps que chacun des 2 partis commencent à s'occuper de leurs propres écuries.

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans Doctor Who Divers
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 18:19

*série d'onomatopées prononcées d'une voix très aigue*

 

(le gif n'est pas de moi, il vient de... quelqu'un xD, sur tumblr)

 

(omondieu)

 

http://24.media.tumblr.com/tumblr_m1hh4qPFa51qkhjsco1_500.gif

 

 

(la saison 7 peut se considérer comme tournée entièrement. Mettez-moi ça en boucle 13 fois 45 minutes et foutez-moi la paix )

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans Doctor Who Divers
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 10:46

Maintenant que depuis quelques semaines le grenier connaît ses heures de gloire - merci Steven - c'est tout à fait le moment de perdre toute crédibilité en postant des trucs débiles - et en fait c'est encore un peu la faute à Steven, d'ailleurs (oui, il a le dos large).

 

C'est juste que j'ai regardé cette vidéo hier soir, et que je me suis dit instantanément "celle-là, ma main au feu que Moffat la tweete d'ici à la fin de la semaine". Et ce matin, dans ma timeline...

 

moffatvid.jpg

 

C'était couru, n'est-ce pas. Et honnêtement, dans un monde où une rencontre entre ces 2 là s'avérait possible.... c'est exactement sur ce genre de situation que ça aboutirait.

(Vous savez que mon premier coup de coeur vidéo c'était une vidéo du Maître et de Ten sur cette chanson. C'est émouvant).

 

@ Lisakee  

(qui va voir son nombre de vues exploser avec ce petit tweet)

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans Doctor Who Divers
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 16:26

J'ai appris hier que j'avais un nouveau nom (on en apprend des trucs sur Tumblr). Je savais déjà que j'étais une Whovian. Je me suis découvert plus récemment une âme de Sherlockian. Et donc, paraît-il que je peux désormais rejoindre la secte de ceux qui sont les 2, officiellement baptisée Wholock, ses membres devenant donc des Wholockians. C'est émouvant, de faire partie d'une communauté 87129

 

L'intérêt  principal de la chose est de savoir quoi taper dans les barres de recherche des différents sites sociaux. Genre sur youtube, ça permet de trouver des supers trailers.

 

 

The doctor will fall.

Don't be scared, falling is like flying except there's one permanent destination

 

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans Doctor Who Divers BBC Sherlock
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 20:30

Oui oui oui. Même si amazon france il dit qu'on en a encore pour un mois.

 

Et cette année chaque épisode a plus que jamais une identité musicale très marquée qui n'appartient qu'à lui. Il suffit de quelques notes pour identifier instantanément où on se situe dans la saison - il y a une vraie empreinte laissée par chaque histoire. Comme une suite de 13 mini-bo I love you

Arretons-nous sur quelques échantillons piochés dans le tas (soit parmi les 66 titres de la BO, rien que ça)

 



Le bal est ouvert avec nouvelle reprise de l'inusable thème de Eleven. Ajoutez quelques guitares électriques, dégainez le stetson et roll'on America avec I am the Doctor in Utah!! N'hésitez pas à faire une version reggae ou salsa l'an prochain, on ne s'en lasse pas! Laughing

Et après les Cowboys modernes, Oy, les pirates!!! The Curse of the Black Spott témoigne que même sans Caraïbes on peut se sentir pirate: avec l'option cornes et violons bretons on se sent coincés dans une nappe de brouillard, moites et puants d'humidité... mais pirates!!

Passons directement à la clé-de-voute de la saison: Le combo Tell me who you are/Melody Pond, mélange de magie et de chagrin, nous renvoie si fort aux émotions de CE moment qu'on se sent monter les larmes aux yeux...

Un peu de légèreté pour lever le pied: ça sent bon les caramels, le caroussel et la cour d'école alors qu'on replonge en enfance avec Mels dans Growing up fast

Pour tous ceux qui ont passés des heure à faire courir mario land II sur les écrans de leur game boy dans les années 80, le morceau Room of your dreams est le petit frère de la musique qui accompagnait Mario dans la maison hantée xD. Et ma foi, maison hantée, années 80, oui oui, c'est tout à fait notre hotel de the god complex (avec un petit côté musique d'ascenseur qui lui sied bien xD (d'ailleurs je vous épargne la bossa d'ascenseur de l'épisode mais ça fait déjà partie des airs cultes de la saison lol! )

Et après nous avoir hanté toute la 2e mi-saison, cette foutue comptine ne pouvait pas ne pas être sur le cd (même si elle a perdu quelques couplets pendant le transfert). Tick-Tock goes the clock..... (attention si vous n'êtes pas arrivé au moins à l'avant dernier épisode de la saison 6: arrêtez-vous à la 50e seconde, ensuite les paroles sont spoilers)

Puisqu'on n'oubliera jamais celui qui restera le plus grand ami du Docteur, un hommage tout en nostalgie au Brigadier Lethbridge-Stewart... qui se termine sur une reprise farouche et déterminée de la routine d'Eleven, comme pour nous montrer à quel point l'annonce a été l'électrochoc qui lui fallait.

Et le superbe bouquet final, faisant suite à A River of Tears du cd de l'an dernier, les inséparables Forgiven/The Weddding of River Song. Un démarrage en douceur pour une montée en puissance, un survol des grands thèmes de la saison, et une grosse boule d'émotion.... "You are forgiven. Always and completely forgiven"
(j'adore le retour de la coda de Leadworth à la fin de The Wedding I love you )


Je vais m'arrêter là mais il y a encore tant à découvrir sur cette double galette... La superbe fermeture de l'album qui nous plonge à nouveau dans la suite d'Eleven avec the magestic tale (of the mad man with a box), le chant angoissant de la sirène dans You're a dead man/Deadly Siren, la subtilité des cordes de loving isn't knowing, la folie douce d'Idris dans Run Sexy et celle un peu plus agitée de River dans When a River forms, avant de basculer à nouveau dans l'émotion et le tragique de The Enigma of River Song...la pénible reprise du si joli thème d'Amy dans 36 years.... ah làlà, que de perles cette année!!!!!

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans Doctor Who Divers
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 12:40

C'était à la Dragon Con 2011. Et c'était une idée du dirigeant du panel car, je cite "il voulait faire taire l'idée que McCoy était un mauvais Docteur en lui donnant un dialogue convenablement écrit". Tout le monde n'aurait pas accepté de se plier à l'exercice, mais Sylvester McCoy a tendance à ne jamais dire non aux demandes des fans, aussi tordues soient-elles.

Mais cette demande là n'était pas tordue. C'était plutôt une chouetteté de bonne idée. Et puis hein, comme quoi... le Docteur reste le Docteur

 

Et voici donc le discours de la Pandorica lu par.. Le Docteur. Whatever the face.

 

 

 

 

(Maintenant, en live, ça a donné ça en vrai (ah et oui, son obsession pour ses tournevis c'est parce qu'il n'avait pas le droit d'avoir un tournevis sonique à l'époque où il était Docteur donc ils viennent de lui en offrir trente-douze d'un coup pour compenser mdr)

 

 

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans Doctor Who Divers
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 15:19

Cette semaine est celle où il pleut des Trucs Utiles dans la boite aux lettres. Voire même des Trucs Indispensables. (à mon avis, on s'habitue vite à ce genre de semaine. Je vais pleurer la semaine prochaine de ne plus avoir de nouveaux Trucs Utiles à me mettre sous la dent)

 

On m'a offert un cadeau aujourd'hui (j'aime bien quand on m'offre des cadeaux whoviens Mr. Green - d'autant que je savais même pas que ça existait cette chose là).

La chose en question répond à l'intitulé "postcards from Time & Space" et il s'agit d'une boiboite contenant 100 cartes postales. Et la boiboite, elle est super jolie. Et elle rend fort bien en déco sur l'étagère. Au niveau des cartes par contre c'est un peu un pot pourri: y en a des vraiment très sympa , et y en a d'autres qui se contentent d'être des stills d'épisodes (et pas forcément les plus judicieuses d'ailleurs). On a aussi un certain nombre de reprises d'images promos, mais même si on les connaît par cœur ça reste chouette de les avoir ailleurs que dans l'ordi (je sais pas encore trop bien ce que je vais en faire mais je vais bien trouver)
Mais ce qui surprend avec ces cartes.. c'est qu'elles sont mat. Les cartes postales en général, c'est plutôt sur du brillant ou je ne sais quoi et là... ben c'est pas pareil. C'est pas forcément moins bien, ni forcément mieux, ça fait juste bizarre sur le coup Confused



Commander sur Amazon fr

 

 

.
.
.
.

Et puis je me suis aussi offert un cadeau moi-même. C'est qu'il me faisait envie depuis siiii longtemps, mais parce qu'il n'était plus produit il fallait se lever tôt pour le trouver à moins de 35€. Alors quand je l'ai vu passer à moins de 20€, j'ai pas réfléchi (et j'ai pêté un petit plomb xD). Et je suis aujourd'hui l'heureuse propriétaire d'un future sonic screwdriver qu'il est trop beau.

 

Même que je l'adore très très, mon screwdriver. Tellement que je l'ai pas lâché depuis ce midi calin. Il est super détaillé, copiant parfaitement celui de la série, et j'adore la façon dont on le prend en main (un doigt dans l'anneau, l'index allant naturellement se poser sur le bouton. Ca fait élégant dites donc). En plus, il est très ludique à la découverte: j'ai mis 5 minutes à trouver où on mettait les piles (si si c'est vrai 751929) et 5 autres minutes à trouver a) comment passer du rouge au bleu et b) comment allumer les batonnets verts qui ont un nom que j'ai oublié.

 

Son seul petit souci c'est la poignée qui s'enlève: elle tient un peu quand elle veut et je donne pas une demi heure à un gamin qui joue avec son tournevis pour la paumer xD

 

Commander sur Amazon

 

.
.

 

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans Doctor Who Divers
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 22:30

Fanvidder: Toufinus

Musique: Amie de Damien Rice

!! Niveau spoilers: jusqu'au 602 !!

 

Je sais pas pourquoi cette fanvid me fait toujours un petit quelque chose dans mon dedans de moi. Peut-être parce que ce que je préfère chez Amy, ce sont les échos de Little Amelia. Et peut-être aussi à cause de l'impact de ce moment à 1 minutes 37, la voir partir en courant alors qu'on nous crie Amie dans les oreilles... (doublement efficace dans mon cas vu que je n'ai vu l'épisode qu'une seule fois au moment de la diffusion et ça commençait à être un peu brumeux... et que Karen est bougrement bouleversante dans cette scène).

Ou peut-être juste parce que ça n'a pas de raisons d'être touchant, ça ce contente de l'être et puis c'est tout.

 

A noter que si vous aimez assez pour avoir envie de le dire et que vous avez un compte youtube, l'auteuze est française, vous pouvez lui laisser un commentaire sans vous embarrasser de la traduction

 

 

Repost 0
Publié par Melyssa in the Attic - dans Doctor Who Divers
commenter cet article